La Commission Européenne a publié un premier rapport sur la mise en œuvre des stratégies macrorégionales de l’Union Européenne

La Commission Européenne a publié son premier rapport sur la mise en œuvre des quatre stratégies macrorégionales de l’UE. Le rapport analyse la mise en œuvre des stratégies, présente les principaux résultats du travail des stratégies, et offre des exemples de bonnes pratiques. Le rapport approfondit également la réflexion sur les leçons apprises et donne des recommandations pour l’avenir des stratégies.

19 États membres de l’UE et 8 pays tiers participent aux quatre stratégies macrorégionales. Les quatre stratégies sont :

  • La stratégie de l’UE pour la région de la mer Baltique (EUSBSR) commencée en 2009,
  • La stratégie de l’UE pour la région du Danube (EUSDR) commencée en 2011,
  • La stratégie de l’UE pour la région de l’Adriatique et de la mer Ionienne (EUSAIR) commencée en 2014,
  • La stratégie de l’UE pour la région alpine (EUSALP) commencée en 2016.

Les macrorégions peuvent « contribuer à améliorer la mise en œuvre des politiques et des programmes de l’Union ainsi qu’à la réalisation de la cohésion territoriale »[1] Les macrorégions ne peuvent pas créer de nouvelle législation, d’institutions ou de moyens financiers de l’UE. Elles doivent donc s’intégrer et contribuer aux politiques et programmes existants. Pour cette raison, ce sont des outils importants pour la réalisation des objectifs de l’UE. Les zones de montagne sont des composantes paysagères importantes dans trois des quatre macrorégions et peuvent bénéficier d’une mise en œuvre efficace des politiques et des programmes de l’UE à travers les stratégies.

Le rapport est concis (dix pages) et peut être trouvé à ce lien.

[1] Commission Européenne (16/12/2016). RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS sur la mise en œuvre des stratégies macrorégionales de l’Union.

 

Share
6 février 2017