• fr
  • en

Comment des sols de meilleure qualité peuvent-ils nous aider à fournir des services écosystémiques ?

LANDMARK (LAND Management, Assessment, Research, Knowledge base) est un projet de recherche européen Horizon 2020 sur la gestion durable des terres et des sols en Europe. Les questions que LANDMARK vise à traiter sont : « Comment pouvons-nous tirer le meilleur parti de nos terres ? Comment pouvons-nous nous assurer que nos sols répondent aux nombreuses attentes que nous avons de nos terres ? ». Les sols nous fournissent de multiples services écosystémiques, y compris les cinq fonctions identifiées par Landmark : productivité primaire (alimentation, approvisionnement en fibres et combustible) ; séquestration du carbone ; purification de l’eau ; habitats pour la biodiversité ; et recyclage des nutriments. Actuellement, la plupart des terres en Europe sont couvertes de prairies (plus de 60 millions d’hectares) et gérées par plus de 10 millions d’agriculteurs. Des sols sains sont essentiels à la fourniture de services écosystémiques et, par conséquent, la gestion des terres l’est également.

L’équipe du projet Landmark prévoit de cartographier à l’échelle européenne à la fois l’offre et la demande des multiples fonctions fournies par les sols à l’aide d’indicateurs spécifiques. Par exemple, pour la fonction d’habitat, les indicateurs d’offre sont la richesse, l’abondance et la biomasse totale des espèces en présence ; et l’indicateur de la demande est le degré d’entretien et de protection appliqué aux terres (pouvant aller du site Natura 2000 à l’agriculture responsable en dehors de zones protégées à proprement parler). La méthode développée par le projet Landmark a été testée à l’échelle irlandaise pour l’instant (voir les cartes ci-dessous), mais l’objectif à terme est de cartographier l’ensemble de l’Europe. Les résultats du projet devraient s’avérer intéressants pour tous les gestionnaires de terres. Les cartes de la productivité des prairies ou celles qui identifient les zones susceptibles d’être intensifiées de façon durable peuvent être d’un intérêt particulier par exemple. Les recommandations fonctionnelles de gestion des terres qui émergeront du projet pourront servir à guider les politiques de l’Union européenne.

LandmarkEn effet, différentes politiques ont déjà été mises en œuvre pour réduire les menaces pour les sols telles que l’érosion, le compactage, la perte de matière organique ou la pollution. Cependant, en 2014, la Commission européenne a décidé de retirer la proposition de Directive-cadre sur les sols, de sorte qu’il n’existe actuellement aucun ensemble complet et cohérent de règles pour la gestion des sols dans l’UE.

Cependant, la thématique des sols peut être trouvée dans un certain nombre de politiques, comme expliqué dans la publication Landmark datant de décembre 2015 dans Frontiers in Environmental Science, « Tirer le meilleur parti de nos terres : gérer les fonctions du sol de l’échelle locale à l’échelle continentale ». Par exemple, la Politique Agricole Commune influence les fonctions de productivité primaire des sols, de biodiversité ainsi que de séquestration du carbone ; la Directive Nitrates comprend les questions de purification de l’eau et de recyclage des éléments nutritifs ; les Directives Habitats et Oiseaux traitent de la question de la biodiversité ; etc.

Les résultats du projet Landmark sont pertinents pour le projet PEGASUS, qui définit la « fonctionnalité des sols » et la « protection du sol » comme deux résultats environnementaux et sociaux bénéfiques de l’agriculture et des écosystèmes forestiers. Des recommandations politiques visant à stimuler la fourniture de services écosystémiques liés aux terres agricoles et forestières seront mises à disposition par le projet PEGASUS en 2017.

Share
7 novembre 2016

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#12) caption field is deprecated for versions v3.3 and higher
Type: OAuthException
Code: 12
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

The @UNmountains and the @UNWTO launched a call for case studies for a publication on #SustainableTourism in mountain areas🚵 Propose your example on tourism policies, digitalisation or tourism promotion by May 13
👇Call details & contact👇
https://t.co/eFwJFOnCXM

💡Get inspired by the conclusions of @Silver_SMEs conference! See how the 🇪🇺 Green Paper on #Ageing and #LTVRA can help mountains to cope with ageing

Explore our best practices, read the report, access presentations, watch the event recording👇
https://t.co/LWQz4ss2bk

. @Euromontana incorporates Polyfarming as an example of good practice in the European management of mountain pastures!🌿🤩 “Being part of this manual implies an opportunity to promote it on a European scale”, Marc Gràcia, @CREAF_ecologia researcher and Polyfarming coordinator. https://t.co/58ha2XHBtq

🗞️Good news! @polyfarming has been included as an inspiring model in the manual of good practices ‘Sustainable management of #mountain pastures‘🏔️🌿 promoted by @Euromontana in the Life funded Oreka mendian project framework 🇪🇺

+[INFO] 👉https://t.co/82Ykm0SEYs

The #SmartVillages project of @EUAlpineSpace has been already implemented for three years! Discover the results here: 👇👇
https://t.co/oSOiZp4iVp

Load More...