• fr
  • en

Comment la commune d’Alzen a quadruplé sa population en 40 ans

Le 6 avril 2017, l’équipe d’Euromontana et les membres du groupe Economie Circulaire du Sud-Ouest de l’Europe ont visité Alzen, un village des Pyrénées Ariégeoises, dans le Sud-Ouest de la France. Alzen est parvenu à devenir une destination attrayante pour de nouveaux habitants, y compris les jeunes. En effet, en 40 ans, la commune a quadruplé sa population. Comment un petit village de montagne a-t-il réussi à attirer de nouveaux habitants et de nouvelles familles ?

Contexte

Alzen est un village du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises à 750 mètres d’altitude, dans le département de l’Ariège. Comme beaucoup de villages de montagne, Alzen a vu ses habitants s’exiler à la ville pendant de nombreuses années (1 000 habitants en 1850). En 1972, seuls 60 habitants y vivaient encore. Aujourd’hui, on compte plus de 260 habitants. De nombreuses familles sont venues vivre et travailler à Alzen. La commune connait un fort accroissement de sa population grâce à une politique d’accueil de nouveaux arrivants et à un dynamisme social et culturel qui la rend attractive. La majorité de ces initiatives sont le fruit de la volonté et du dynamisme d’André Rouch, Maire d’Alzen depuis 30 ans, de son équipe municipale et l’accompagnement de l’intercommunalité.

Les mesures adoptées et les facteurs attractifs

Les deux principaux aspects attractifs de la commune d’Alzen sont l’emploi et l’éducation.

  • Le dynamisme du travail.

Aujourd’hui, les habitants d’Alzen peuvent trouver de l’emploi dans différents secteurs. Alors que certains vivent de la terre, d’autres sont des salariés du public ou du privé et d’autres encore sont des travailleurs indépendants sur de nouveaux métiers. De plus, la commune accueille le chantier d’insertion CASTA, qui emploie actuellement vingt-cinq salariés sur le site de l’Ecomusée, et l’association des Naturalistes de l’Ariège avec une quinzaine de salariés également. Ces emplois permettent à de nombreuses personnes de pouvoir vivre et travailler dans la commune.

  • Le maintien d’une école.

A la demande de trois familles, l’école d’Alzen a rouvert ses portes en 1976 avec quatre élèves après une fermeture deux ans auparavant. Elle accueille aujourd’hui 55 enfants répartis en 3 classes. Pour répondre aux besoins croissants, une cantine et une bibliothèque ont été construites. Afin de maintenir la jeunesse et une école au sein du village, la commune accueille en priorité les familles avec enfants. L’intercommunalité accompagne les communes pour la restauration (repas bio) et l’animation.

André Rouch, le maire d’Alzen
Maison d’Alzen

De plus, Alzen a également mis en place d’autres mesures innovantes.

  • L’achat d’habitations par la commune.

    La commune possède 21 maisons ou appartements. Ces habitations ont été transformées en logements sociaux, ce qui a permis d’accueillir des familles à revenus modestes. Ces logements sociaux s’inscrivent dans la politique d’accueil de nouveaux arrivants.

  • Un chauffage au bois local.

    La commune d’Alzen a installé un réseau de chaleur bois écologique et économique pour les foyers du centre bourg. La chaudière automatique est approvisionnée en plaquettes forestières. Le bois qui provient des forêts publiques  et les plaquettes qui sont traitées sur la plateforme située à sept kilomètres d’Alzen. Cette initiative permet donc de fournir du chauffage aux foyers raccordés à un tarif attractif, tout en s’inscrivant dans une économie circulaire et en maintenant des emplois sur le territoire, de la forêt à la chaudière.

  • Un écomusée vivant.

    Le village a créé également un écomusée en faisant l’acquisition de deux fermes. L’Ecomusée d’Alzen propose différentes activités qui permettent de découvrir la vie rurale : une ferme traditionnelle avec tous les animaux de races pyrénéennes menacées, des expositions, un restaurant qui propose les produits de la ferme (légumes, fromage, viandes) et des animations. Un véritable projet vivant qui permet d’accueillir des séminaires et des scolaires ce qui crée de l’activité pour le chantier d’insertion CASTA.

 

Les résultats obtenus

Les résultats obtenus sont visibles : Alzen a presque quadruplé sa population en 40 ans. Grâce à une stratégie dynamique et à des actions ciblées, le village est devenu un lieu attractif pour les familles qui recherchent un logement à la montagne tout en pouvant concilier travail et vie de famille. En outre, Alzen a réussi aussi à développer le tourisme grâce à ses différentes animations, à l’ouverture de l’écomusée et à sa capacité d’accueil au sein de la commune.

Ces bonnes pratiques peuvent s’appliquer également à d’autres villages de montagne qui cherchent à attirer de nouveaux habitants, y compris des familles.

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site de l’écomusée d’Alzen

La question de l’attractivité des zones de montagne est importante pour les petits villages, pour y maintenir la vie et éviter le dépeuplement. C’est pourquoi nous avons défini des stratégies pour améliorer l’attractivité de ces zones lors du projet PADIMA, vous pourrez retrouver les lignes directrices et d’autres bonnes pratiques sur le site du projet 

Share
18 avril 2017

Euromontana sur Facebook

14 hours ago

Euromontana
🚨 Call for Session Contributors | DEADLINE: 1 MarchAre you passionate about environmental challenges and prospects for sustainable mountain regions? Share your insights and experiences at the MOVING Scientific Conference!📝 Submit your abstract (500 words) to moving.coord@uco.es by specifying your preferred session:➡️ Environmental challenges of mountain areas➡️ Value chain contribution to #resilience and #Sustainability➡️ The future of mountain areas💡 Don't miss this unique opportunity to exchange insights with the MOVING project and shape the future of mountain regions.All the details: bit.ly/3IaCrjq#MountainsMatter ... See MoreSee Less
View on Facebook

7 days ago

Euromontana
Have you heard about the pioneering school for shepherds and breeders in Italy? 🐑 The #LIFEProject @LIFE ShepForBio has created this initiative to teach participants the best practices for conserving pastoral habitats in three Italian regions ⛰️ Discover their work preserving our #Natura2000 sites 👉 bit.ly/4bFvggU#ShepForBio ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
🌟 Save the Date! 🌟 Join us for an introductory online meeting on 21 February at 11:00 CET as we embark on a journey towards preserving the rich heritage of Carpathian pastoralism. Key Objectives of the Meeting: 🔹 Presenting the mandate of the Carpathian Convention and fostering cooperation for inscribing Carpathian pastoralism in the UNESCO Intangible Cultural Heritage List of Humanity. 🔹 Sharing international experiences from the International Year of Rangelands and Pastoralism (IYRP2026) and Romania's process for extending the Transhumance file under UNESCO. 🔹 Discussing avenues for extending the Transhumance file under UNESCO ICH or other means to promote Carpathian pastoralism. If you're passionate about preserving Carpathian pastoralism and keen to contribute, reach out to the Secretariat at info.carpathianconvention@un.org to join the conversation! 📸Photo by Sabrina Wisian🌾🏞️ #CulturalHeritage #UNESCO #CarpathianPastoralism ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
Join us for the upcoming LIFE Shepforbio online Discussion Forum, connecting pastoral schools, stakeholders and networks across Europe! 🐑 📅 22 February 2024 from 10:00 - 12:30 CET🔍On the Agenda:• Discussing a platform for the exchange of pastoral knowledge• The role of pastoral schools in regional & cross-regional initiativesAre you interested in joining and want to receive more details? DM us! 📧 Looking forward to seeing you there! ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter