• fr
  • en

Comment la Déclaration de Cork 2.0 sera-t-elle mise en œuvre ?

Euromontana a eu l’occasion d’interroger la DG AGRI sur la mise en œuvre de la Déclaration de Cork 2.0 lors de l’atelier « Vers un agenda rural de l’UE, opportunités et défis de revitalisation » qui a eu lieu pendant la Semaine européenne des régions et des villes cet automne à Bruxelles (du 11 au 13 octobre 2016).

La Commission européenne a d’abord présenté la Conférence de Cork 2.0 et sa déclaration finale indiquant que l’objectif est de garder les zones rurales attrayantes. La nécessité pour Cork 2.0 résulte d’un changement économique, de l’évolution du contexte européen et de la nécessité de renouveler le débat politique. Les participants provenaient d’industries agroalimentaires (31%), d’organisations environnementales (21%), des intervenants territoriaux (28%) mais également du monde de la recherche (18%). Cette grande diversité de participants a contribué à une réunion plus participative.

Quatre ateliers ont été organisés sur les thèmes de la croissance économique et de l’investissement ; l’environnement, les ressources naturelles et le climat ; l’innovation rurale ; et la viabilité rurale afin d’identifier les obstacles et de formuler des recommandations pour chacune de ces priorités en vue d’alimenter la Déclaration finale. La présente Déclaration est structurée suivant 10 orientations stratégiques clés, telles que :

  • La prospérité rurale – y compris le développement économique intégré, notamment dans les secteurs agricole et forestier, ainsi que la qualité et la santé. Cette orientation concerne aussi les chaînes de valeur et la viabilité. Les paysages et la préservation de l’identité culturelle sont également des éléments d’importance.
  • Environnement rural, ressources naturelles et action climatique
  • Orientation transversale sur le savoir et l’innovation
  • Politique couvrant à la fois la gouvernance et l’exécution des politiques et la simplification. Il est nécessaire d’examiner les besoins locaux et d’élaborer des programmes par région et non pas pour l’ensemble de l’UE. Le rendement et la responsabilisation sont nécessaires pour bâtir la confiance.

Vous pouvez trouver toute la déclaration ici.

L’approche ascendante et participative utilisée pour rédiger cette Déclaration sur la base des contributions des différents groupes de travail de la Conférence de Cork 2.0 a été largement reconnue et appréciée. Les zones de montagne sont capables et prêtes à jouer un rôle actif dans la mise en œuvre de la Déclaration de Cork 2.0, mais la Commission européenne doit encore informer les parties prenantes de la manière dont cela se fera au niveau de la Commission.

Le commissaire Phil Hogan a dit qu’il accorderait la plus sérieuse considération à la Déclaration. Toutefois, il convient de noter l’absence de référence à la Déclaration de Cork ou aux défis du développement rural dans le discours sur l’État de l’Union du Président Juncker (14/09/2016).

Quelles sont les prochaines étapes pour la mise en œuvre de la présente Déclaration par la DG AGRI ? Christiane Canenbley, membre du cabinet du commissaire Phil Hogan, a expliqué que la DG AGRI est en train de sensibiliser les autres commissaires de l’UE (notamment Corina Crecu) et a déclaré : « Un agenda politique spécifique pour les zones rurales est nécessaire ». Cependant, différents processus de consultation sont nécessaires pour voir comment le mettre en œuvre. La Déclaration de Cork devrait alimenter le programme politique de 2017 ce qui serait aussi le moment opportun pour avoir une discussion concernant le prochain cadre financier pluriannuel et plus largement sur le développement rural.

Euromontana, avec les membres de RUMRA (l’intergroupe des régions rurales, montagneuses et éloignées) et le mouvement européen de la campagne, soutient l’idée d’avoir un agenda fort pour les zones rurales. Un programme pour les zones rurales devrait faciliter une meilleure politique intégrée pour les zones rurales et une meilleure utilisation de tous les fonds structurels et d’investissement, ce qui serait très bénéfique pour les zones de montagne.

Néanmoins, l’absence de référence au développement rural dans le programme de travail 2017 de la Commission européenne (où la simplification et la modernisation de la PAC est à peine mentionnée et aucun autre sujet lié à la ruralité) ne donne pas un signal fort que la DG AGRI est prête à mettre en œuvre la Déclaration de Cork, ni un véritable agenda pour les zones rurales.

Share
8 novembre 2016

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#10) To use 'Page Public Content Access', your use of this endpoint must be reviewed and approved by Facebook. To submit this 'Page Public Content Access' feature for review please read our documentation on reviewable features: https://developers.facebook.com/docs/apps/review.
Type: OAuthException
Code: 10
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

Only a few days left for the Alpine youth to apply to @EUSALP "Pitch your project" and try to win financial support for the development of news initiatives in the region👇
https://t.co/dPzvfGKHaZ

#Networking for @LIFEprogramme projects is always an enrichment!
#LIFEXeroGrazing hosts #LIFEOrekaMendian in #CozieAlps
#UnitedLIFEpeople #LIFELogo @LIFEprogrammeIT @Euromontana @EU_ENV
⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️
https://t.co/tfXNFf9YiC
https://t.co/4QgNuRsCGs

3

. @simra_eu just published a new brochure on #socialinnovation in forest communities 🌲🌳 Learn more on its potential and find inspiring examples!
https://t.co/K6APdUeT4g

Our member ERSAF is organising later in October a conference on #SmartVillages! Register & follow the event to see how the concept can support the sustainable and inclusive development of mountain areas!
📆 When? 25 October
📌 Where? Esino Lario, Italy
https://t.co/hjSPsscZXL

How the Swiss will move back to the mountains - thanks to the digital revolution.
#Digitalization #Digitalisierung #mountain @Euromontana @EUAlpineSpace

https://t.co/XSB7NV7bSs

Load More...