• fr
  • en

Comment le projet GreenWoolf a permis de convertir les déchets de laine en engrais à haute valeur ajoutée

La laine est un sous-produit de l’élevage de moutons. Elle est divisée en laine de haute et de basse qualité, appelée laine grossière, qui n’est pas adaptée aux usages textiles. La laine restante est considérée comme un déchet inutile car elle peut être source d’infections. Le projet GreenWoolF, financé par le programme Life, a prouvé les qualités des déchets de laine et a contribué à les transformer en engrais organique.  Le projet visait à démontrer l’efficacité d’un procédé vert et durable pour convertir les déchets de laine en engrais de haute valeur, ce qui pourrait être d’une grande aide pour les fermes qui jettent des matériaux à base de laine. Le procédé est conçu pour être bon marché et sans produits chimiques, puisque ni alcalis, ni acides, ni sulfures toxiques, ni enzymes onéreuses ne sont utilisés.

1.  Contexte : Une grande production de déchets de laine

La laine grossière provenant de l’élevage ovin et de l’industrie de la boucherie en Europe est essentiellement un sous-produit sans valeur qui n’est pas utilisable pour l’application textile. Néanmoins, la tonte annuelle, nécessaire au bien-être des animaux, produit entre 1,5 et 3 kg de laine grossière par tête, ce qui représente plus de 200 000 tonnes par an dans l’UE.  Par conséquent, la laine de mauvaise qualité produit un large volume de déchets qui représente un problème environnemental, puisque la combustion de la laine est inefficace puisque la laine est auto-extinguible.
Étant donné que le règlement de la Commission européenne permet aux éleveurs d’ovins d’effectuer eux-mêmes le processus de lavage, les effluents polluants provenant du lavage de la laine n’ont peuvent pas être facilement contrôlés, ce qui entraîne des problèmes environnementaux supplémentaires.

2. GreenWoolF : La transformation des déchets de la laine en engrais

L’objectif spécifique du projet Life GreenWoolF est de démontrer que l’hydrolyse verte avec de l’eau surchauffée est un moyen efficace et rentable de convertir les déchets de laine en engrais azotés organiques ayant de bonnes propriétés d’amendement du sol. Pour ce faire, le projet a conçu, construit et testé une usine d’hydrolyse de démonstration transportable.  Le procédé de traitement GreenWoolF produit des engrais, à libération rapide ou lente, adaptés à l’agriculture biologique et à l’alimentation foliaire tout en respectant la réglementation européenne sur la stérilisation de la laine.

L’objectif global du projet GreenWoolF a été de démontrer la viabilité de la transformation de la laine usagée en engrais à l’aide de petites usines locales d’hydrolyse. De plus, tel processus réduit les coûts de transport et élimine le besoin de récurer et d’éliminer la laine grossière.

Parmi les objectifs à long terme, le projet a souhaité :

  • Réduire les déchets de laine ;
  • Exploiter les ressources renouvelables en recyclant les déchets organiques en engrais à valeur ajoutée ;
  • Convertir la laine grasse et inutilisable en un engrais d’amendement du sol efficace, un matériau vert à valeur ajoutée avec des avantages pour l’environnement et des bénéfices pour le secteur de l’élevage européen.

3. Le développement d’un modèle économiquement durable

Avec un projet pilote dans le Piémont, en Italie, le projet a démontré qu’il a un impact environnemental et socio-économique. En effet, les déchets de laine peuvent être recyclés à 100% en engrais organique grâce à un « procédé d’hydrolyse verte » sans utilisation de produits chimiques dangereux. Par conséquent, il améliore la qualité des pâturages avec des engrais inoffensifs et précieux, réduisant ainsi l’utilisation d’engrais synthétiques.  En outre, le projet a permis de mettre au point un modèle de gestion économiquement viable qui tient compte de la population ovine et de la répartition de la densité dans la région du Piémont afin d’optimiser la taille de la plante et la valeur ajoutée de l’engrais produit.

Jusqu’à présent, les principaux résultats du projet incluent :

  • Une petite démonstration pour le traitement de 10 kg de laine brute construite et placée sur une camionnette pour des événements de démonstration et des expositions ; et
  • Une grande usine de démonstration pour le traitement de 100 Kg de laine brute conçue et construite pour la production pilote.

Pour plus d’informations sur le projet GreenWoolf, visitez : www.life-greenwoolf.eu    

Share
4 mai 2018

Euromontana sur Facebook

1 week ago

Euromontana
🌄🌄“Telework is not sufficient to attract youth in mountains.” says Carla Lostrangio, Euromontana. “We need to invest in employment, educational and cultural offers, mobility and broadband. The funds of the Cohesion Policy shall be used for that. “ Stimulating afternoon discussion organised by Osservatorio Balcani Caucaso Transeuropa and Il Sole 24 ORE with great inputs from Filippo barbera and Francesco Martino. #Montana174 #CohesionPolicy #Mountains ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
❗🧑‍🤝‍🧑 Rural #braindrain: How can the Cohesion Policy help reverse the trend? This was the topic of our discussion today at the European Parliament together with the Integroup RUMRA & Smart Villages, MEP Hannes Heide, Vesna Caminades from the Bolzano-South Tyrol Autonomous Region and Blandine Camus, Euromontana. We looked at how👇: ✴️Awareness on funds and more investments on mobility can make mountains more attractive to youth & workers✴️Cultural and educational offers disclose job opportunities, such as marketing and cultural management, and reduce outmigration ✴️Concrete recommendations to counter brain drain by Euromontana, starting from the funds of the #CohesionPolicy #Montana174 #Mountains #EuropeanYearofYouth ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
⏳ A few days left to get your early bird ticket for the XII European Mountain Convention! 🌄👉2 days of conference to define the future of #SmartMountains👉3 study visits to discover the region👉The Euromontana General Assembly ℹ️ Programme & registration: www.emc2022.info/‼️ Registration is open for the XII European Mountain Convention 🌄Innovation, governance, mobility, natural resources, digital transition & more ➡️ Join us to define a strategy for the development of SmartMountains towards 2050Programme & registration 👇👉 www.emc2022.info/Cia - Agricoltori Italiani | Regione Calabria | Parco Nazionale della Sila | G.A.L. SILA | GAL Sibaritide | Gal Kroton | Mountain Partnership ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

Event report🆕

Main messages from last week's event on #BrainDrain with @IntergroupRUMRA & MEP @HannesHeide
👉Mountains lack diversified & qualified jobs
👉Culture plays a role in attractiveness
👉The 🇪🇺 #NewEuropeanBauhaus can improve quality of life

https://t.co/8cWW1R9236

4

Giovani, vita in montagna e opportuintà date dall'Ue. Il bello di punti di vista critici: da non perdere gli spunti dati da Carla Lostrangio di @Euromontana , di @FilBarbera e @fmartino_obc https://t.co/wwGLcRizKb #Work4Future

We’re still looking for papers on harnessing #digitalization for #SustainableFutures of #mountain #SocialEcologicalSystems. What works, how does it work, what risks are there?

We’ve extended the due date: Submit by 1 August 2022! https://t.co/NxyLlKa3VY

#MountainsMatter

La Oficina @aragon_Bruselas ha asistido al evento #RuralBrainDrain organizado por @Euromontana. Junto con @HannesHeide, europarlamentario austriaco, y con miembros de otras regiones europeas hemos dialogado sobre la fuga de cerebros y como mitigar la disminución de la población.

2

How to fight #BrainDrain in mountain areas?🌄

🔸Economic diversification
🔸Change of mindsets
🔸Strategies to attract young graduates back
🔸Analysis of COVID-19 impact

More recommendations in our position paper👇
https://t.co/rrE01AUpLs

#EUYearofYouth #MountainsMatter

Load More...