• fr
  • en

Comment l’éducation peut sensibiliser les jeunes au patrimoine alpin?

Le projet Interreg Alpine Space YOUrALPS: Educating Youth for the Alps – (re)connecting Youth and Mountain heritage for an inspiring future in the Alps se déroule de novembre 2016 à octobre 2019.  Il relève le défi de sensibiliser les jeunes (10-30 ans) au patrimoine alpin. Divers initiatives et programmes éducatifs existent déjà dans le secteur de l’éducation non formelle, portés par exemple par les espaces protégés, les associations, ou d’autres acteurs locaux. Cependant, il reste indispensable de rattraper le retard lié à la formalisation de thèmes et de pratiques dans le système d’éducation formelle, par exemple dans les programmes scolaires, les programmes de formation professionnelle ou les cursus universitaires. Par ailleurs, les activités dans le secteur non formel manquent souvent d’une approche systématique ou d’un financement suffisant.

YOUrALPS a pour objectif de remédier à ce déficit en mettant en place un réseau international dédié à l’intégration des valeurs et des connaissances liées aux territoires de montagne dans l’ensemble des pratiques éducatives. En outre, un Alpine School Model (ASM) rassemble toutes les expériences mises en oeuvre récemment au cours d’activités telles que des projets d’étudiants, des formations d’enseignants, des ateliers, etc. C’est sur cette base qu’une approche méthodologique commune de l’éducation à la montagne dans les Alpes est créée.

Une partie du projet consiste à établir les bases théoriques de cette mise en œuvre. Au travers de recherches empiriques, l’Université d’Innsbruck-Institut de Géographie, partenaire du projet, a réalisé un état des lieux de l’éducation à la montagne1 dans les Alpes et formulé des recommandations pour une meilleure intégration des activités éducatives formelles et non formelles. À cette fin, une collecte d’exemples de bonnes pratiques au sein d‘activités existantes montre comment l’éducation à la montagne est actuellement mise en œuvre à travers les Alpes. Des recherches approfondies en sciences sociales, notamment des enquêtes et des entretiens, ont ensuite été menées. Plus de 560 jeunes âgés de 10 à 30 ans, divers acteurs locaux ‘clés‘ ainsi que des éducateurs impliqués sur l’ensemble du territoire alpin ont ainsi été interrogés. Enfin, des documents officiels ont été analysés par rapport à la mise en œuvre des enjeux et des approches de l’éducation à la montagne dans les programmes scolaires officiels des pays alpins de l’UE (Autriche, France, Allemagne, Italie et Slovénie). Un accent particulier a été mis sur les approches en vigueur dans les lycées professionnels, en lien avec l’emploi dans le secteur des métiers verts.

Les résultats des travaux décrits ont été séparés en trois sous-rapports distincts. Le rapport n°1 présente les exemples de meilleures pratiques et les résultats de l’enquête auprès des jeunes bénéficiaires. Le rapport n°2 met en exergue l’analyse des documents officiels. Le rapport n°3 comprend l’enquête auprès des acteurs locaux, y compris les intermédiaires impliqués. En outre, un guide pratique (‘handbook’) a été créé pour aider les éducateurs qui envisagent de commencer ou d’enrichir leurs activités de terrain.

Certains résultats de ces analyses sont décrits ci-dessous. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la section ‘Project results‘ de la page d’accueil du projet YOUrALPS.
• Les exemples de bonnes pratiques évalués étaient fortement axés sur l’action mais peuvent difficilement être adaptés par les participants en fonction de leurs propres besoins. Par conséquent, on peut affirmer qu’ils ne permettent que peu d’autodétermination dans le cadre de parcours d’apprentissage individuel.
• Les observations personnelles sont la source de connaissances la plus importante sur la nature selon les jeunes, suivis par les parents, l’école et d’autres experts. Les jeunes réclament plus de connaissances spécifiques et de moyens pour relever des défis tels que la crise climatique.
• Les programmes scolaires officiels doivent passer d’une orientation ‘apports de contenus‘ à une orientation ‘effets produits‘, sans préjuger des résultats des différentes activités éducatives. De cette manière, les jeunes sont encourager à devenir des penseurs et acteurs critiques.
• Les éducateurs doivent tirer parti des possibilités inhérentes au système et trouver des alliés à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’école, dans une approche institutionnelle globale. Un soutien administratif plus important, comme une plus grande flexibilité du système, est nécessaire pour atteindre les objectifs ambitieux à l’échelle locale et transalpine. En outre, un financement adéquat, une formation appropriée, la mise en réseau, ainsi que la promotion du concept sont des éléments cruciaux pour permettre à l’éducation à la montagne de développer son potentiel unique.

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne via Interreg Alpine Space. Total des coûts éligibles : 1.901.017 EUR, subvention FEDER : 1.615.864 EUR. Durée du projet : 01/11/2016-31/10/2019.

L’éducation à la montagne met l‘accent sur les interrelations entre les territoires de montagne et la société. Dans le contexte alpin, l’éducation à la montagne permet aux jeunes de faire face aux grands défis actuels et futurs, en renforçant leurs capacités, leurs compétences et leur résilience en s’appuyant sur le riche patrimoine culturel et naturel alpin.

Share
11 janvier 2019

Euromontana sur Facebook

Euromontana sur Twitter

"Forest fires represent 0,2% of the EU’s annual greenhouse gas emissions but they also wipe out the benefits of forests such as CO2 removals from the atmosphere"
Read more 👉 https://t.co/fHHYJSTJRm
#InternationalDayOfForests #IntlForestDay

"There has never been a more important time to introduce a fresh, unique strategy to help safeguard the future of Scotland’s 2112 rural villages”: discover how Kenny Higgins' initiative, the #SmartVillage Scotland platform, can help rural areas! 📡
https://t.co/QcXf6ZO8Kx

The @EP_Environment just adopted the next framework for the @LIFEprogramme 👏 A real chance to develop more projects to protect our climate & environment. With LIFE, Euromontana is currently working on the sustainable management of Natura 2000 grasslands🌱 https://t.co/ys85vNEuOJ

Today is the international #ForestDay! 🌲Forest cover 41% of European mountain areas and are a great resource for the environment and local communities, discover how to protect them: https://t.co/Z3ldAT12Jr

The Grisons invest in their food heritage. With the Graubunden Viva project, local food becomes the starting point for adding value to the territory and setting the conditions for maintaining jobs and creating new opportunities. https://t.co/N0HSUuj9jM

Load More...