• fr
  • en

Comment les Programmes de Développement Rural contribuent à combler la fracture numérique?

Le marché unique numérique vise à combler la fracture numérique entre les zones rurales et urbaines et de fournir des services à haut débit / ultra-rapide sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne. Néanmoins, en 2013, seulement 25,1% des zones rurales étaient couvertes par le Next Generation Access (NGA = au moins 30 Mbps), comparativement au 68,1% dans les zones urbaines. Une des principales causes de cette distribution irrégulière est que les opérateurs privés ne trouvent pas d’avantages économiques à investir dans les zones rurales en raison du peu d’utilisateurs potentiels. Ainsi, le financement public doit jouer le rôle de stimuler les investissements et de surmonter ces inconvénients.

 Selon Phil Hogan, commissaire européen à l’agriculture et au développement rural «  Améliorer la couverture des services de haut débit dans les zones rurales est cruciale pour stimuler la croissance de l’emploi dans les zones rurales, permettant aux entreprises de rester compétitives, d’intégrer les zones rurales dans le contexte économique général, et l’amélioration de l’attractivité des communautés rurales ». Hogan a également souligné l’importance du » One Stop Shop « , qui est une proposition afin que les maires ou d’autres représentants régionaux puissent facilement avoir accès aux informations centralisées sur les -opportunités de financement européen disponibles pour le haut débit.

 Pour le moment, dans les zones rurales européennes, en comparant avec les zones urbaines, il y a un grand écart en ce qui concerne le haut débit rapide et ultra-rapide. Cet écart se réfère non seulement à la couverture, mais aussi à la vitesse, à la qualité et au coût.

 Pour réduire la fracture numérique dans les zones rurales, au cours de la période 2014-2020, le FEADER financera des mesures spécifiques pour le développement des TIC dans les zones rurales, comme « les infrastructures à haut débit, y compris sa mise en place, son amélioration et son développement, une infrastructure passive à haut débit et la fourniture de l’accès au haut débit et des solutions d’administration en ligne» (règlement de l’UE 1305/2013 l’article 20 c). . En 2020, la contribution du FEADER sera de 1,6 à 2,0 milliards d’euros.

Quelques bons exemples ont déjà été développés pour introduire le haut débit dans les zones rurales. Certaines de ces initiatives ont été financées par des acteurs privés et d’autres ont été mises en place grâce à des projets financés par LEADER. Un de ces exemples a eu lieu dans le Glasfaser Waldiviertel (Autriche). Cette zone avait un très faible accès à internet et il n’y avait pas d’opérateur intéressé à servir les petites communautés avec l’ADSL, aussi le maire a décidé de créer l’ARGE Glasfaser Waldviertel. Après la construction d’une infrastructure de fibre optique liée à chaque propriété, ils ont trouvé un opérateur qui a offert des services d’accès triple. Les habitants peuvent désormais avoir internet à vitesse rapide d’une manière facile.

Euromontana a déjà souligné l’importance d’avoir le haut débit dans toutes les zones de montagne. Elle a signé le manifeste d’ENGAGE pour le très haut débit dans les zones rurales et a travaillé pendant 3 ans sur DANTE (Agenda numérique pour une nouvelle approche du tourisme dans les zones rurales et de montagne) pour améliorerl’utilisation des TIC dans les politiques de tourisme et par les acteurs du tourisme. Elel encourage donc les États membres à renforcer les mesures du FEADER dédiées à améliorer les infrastructures à haut débit et de développer une stratégie spécifique pour améliorer les compétences numériques dans les zones de montagne. Si vous voulez de plus amples détails sur le marché unique numérique, veuillez cliquer ici

Share
28 mai 2015

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#12) caption field is deprecated for versions v3.3 and higher
Type: OAuthException
Code: 12
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

The @UNmountains and the @UNWTO launched a call for case studies for a publication on #SustainableTourism in mountain areas🚵 Propose your example on tourism policies, digitalisation or tourism promotion by May 13
👇Call details & contact👇
https://t.co/eFwJFOnCXM

💡Get inspired by the conclusions of @Silver_SMEs conference! See how the 🇪🇺 Green Paper on #Ageing and #LTVRA can help mountains to cope with ageing

Explore our best practices, read the report, access presentations, watch the event recording👇
https://t.co/LWQz4ss2bk

. @Euromontana incorporates Polyfarming as an example of good practice in the European management of mountain pastures!🌿🤩 “Being part of this manual implies an opportunity to promote it on a European scale”, Marc Gràcia, @CREAF_ecologia researcher and Polyfarming coordinator. https://t.co/58ha2XHBtq

🗞️Good news! @polyfarming has been included as an inspiring model in the manual of good practices ‘Sustainable management of #mountain pastures‘🏔️🌿 promoted by @Euromontana in the Life funded Oreka mendian project framework 🇪🇺

+[INFO] 👉https://t.co/82Ykm0SEYs

The #SmartVillages project of @EUAlpineSpace has been already implemented for three years! Discover the results here: 👇👇
https://t.co/oSOiZp4iVp

Load More...