• fr
  • en

« Comment rendre les zones rurales plus attrayantes pour les jeunes ? » Retour du 2ème atelier sur l’Inclusion Sociale du REDR

Le 3 mai 2018, le REDR a organisé son deuxième atelier sur l’inclusion sociale axé sur l’attractivité des zones rurales pour les jeunes.  L’atelier avait pour but de discuter la manière d’améliorer l’attractivité des zones rurales pour les jeunes par le biais d’échanges sur les pratiques innovantes et inspirantes, notamment sur l’esprit d’entreprise des jeunes, les liens entre les zones rurales et urbaines, la communication et la numérisation. En outre, l’événement s’est concentré sur les outils politiques appropriés et a exploré les moyens de créer des opportunités d’emploi et des services pour les jeunes ruraux.

L’atelier a commencé par la présentation de la situation actuelle en Europe pour les jeunes ruraux. Alors que la population totale de l’UE a légèrement augmenté, la population rurale a continué à diminuer au fil des ans, y compris pour les 15-35 ans. De nombreux jeunes vivant dans les zones rurales européennes ont tendance à quitter leur petite ville ou leur village pour aller étudier et travailler dans les banlieues, les villes, mais aussi à l’étranger. Cependant, les jeunes ruraux croient fermement et reconnaissent les forces de leurs zones rurales, comme l’explique Pia Winsten, de Rural Youth Europe.

Pour illustrer le désir des jeunes de revitaliser les zones rurales, sept jeunes vivant en zone rurale en Europe, âgés de 18 à 28 ans, ont présenté leurs histoires, associations ou projets inspirants dans lesquels ils sont impliqués. Leur objectif était de montrer que les jeunes peuvent être des initiateurs de l’attractivité des zones rurales, en attirant de jeunes talents dans les zones rurales ou en dirigeant des projets dans leurs zones rurales. L’une des initiatives présentées était « Baba Residence : la jeunesse urbaine dans les zones rurales », un projet qui réunit des jeunes des villes avec des villageois âgés qui vivent dans des villages de montagne éloignés en Bulgarie. Les participants de Baba Residence ont l’occasion d’échanger et de partager leurs idées pour le développement et l’attractivité des zones reculées dans lesquelles ils vont vivre pendant un mois. Baba Residence est aussi un exemple d’innovation sociale, présenté dans la base de données du projet SIMRA (Innovation Sociale dans les Zones Rurales et Marginalisées). Cet exemple et d’autres exemples sur la façon dont l’innovation sociale peut fournir des services ruraux se trouvent dans cette brochure SIMRA sur les services ruraux.

Dans l’après-midi, au cours des différents ateliers, les participants ont pu discuter et échanger entre eux afin d’identifier les facteurs de succès des initiatives des jeunes et leur transférabilité à d’autres domaines.

Les facteurs de succès identifiés par les participants comprenaient :

  • La combinaison d’une bonne connectivité et de la fourniture d’outils numériques depuis l’école pour former les jeunes à utiliser les outils numériques, comme les médias sociaux, de la bonne façon.
  • Le programme de financement de l’UE, tel qu’Erasmus+, qui aide à préserver la jeunesse rurale dans leur région.
  • L’amélioration de l’image rurale et l’échange de connaissances entre les générations et entre les zones urbaines et rurales.

Parmi les facteurs de transférabilité ont été mentionnés les médias sociaux, la mise en réseau, le fonds de l’UE et la prise en compte de l’opinion des populations locales.

En outre, l’événement a permis de discuter d’outils et de pratiques politiques spécifiques dans le but d’élaborer des recommandations pour les politiques futures. Peter Toth, du point de contact ENRD (le REDR), a expliqué que les jeunes des zones rurales peuvent bénéficier de différentes mesures de l’UE, notamment : le paiement aux jeunes agriculteurs dans le cadre du premier pilier de la PAC ou les mesures en faveur des jeunes agriculteurs et le soutien à la création d’entreprises dans le cadre du deuxième pilier de la PAC, « l’Initiative pour l’emploi des jeunes », le nouveau Corps européen de solidarité, Eurodyssée (Erasmus+). D’autres programmes de financement tels que le Fonds social européen, Erasmus+ et les programmes Interreg peuvent également soutenir les jeunes dans les zones rurales, même s’ils ne sont pas les premiers groupes cibles (pour plus de détails, voir sa présentation ici).

Pour plus d’informations sur l’événement, l’ordre du jour et les présentations, visitez le site web du REDR ici.

Share
4 juillet 2018

Euromontana sur Facebook

6 days ago

Euromontana

Today ERSAF is attending the Forum Origin, Diversity and Territories in Turin, Italy.
The international discussion addresses the interaction between local identity, origin, quality and diversity as an opportunity for territorial development. Tools such as Geographical Indications or Mountain Product Indications are fundamental to promote the values and peculiarities of evolving territories such as mountain areas.Oggi ERSAF è presente a #Torino al #ForumODT, un tavolo internazionale che affronta il tema dell'interazione tra #identità, #origine, #qualità e diversità locali come opportunità per lo sviluppo dei territori. Strumenti come le #IndicazioniGeografiche o l'indicazione #ProdottodiMontagna sono fondamentali per promuovere i valori e le peculiaritá di territori in evoluzione come ad esempio le #areemontane.
Forum ODT Euromontana #montagna
... See MoreSee Less

View on Facebook

2 weeks ago

Euromontana

J-10 avant les XIèmes Assises Européennes de la Montagne !
Préparez-vous #MountainsHeritage
▶ Plus d'infos ici : goo.gl/3Lb7Hx
... See MoreSee Less

View on Facebook

3 weeks ago

Euromontana

More on cultural heritage in mountain areas during our upcoming European Mountain Convention! :)

Creative Europe
Creative Europe success stories – Tramontana network

This project aims to preserve Europe's intangible cultural heritage.

Gathering 8 partners in 5 European countries - France, Italy, Portugal, Spain, Poland, it documents and shares information on environmental, agricultural, tourist and socio-ethnic heritage in rural and mountain communities. This is essential for sustainable tourism, academic records and the passing-on of knowledge between generations.

Engagement of local communities was a key component throughout the project, This is also a priority of the European year of Cultural Heritage.

More info on the project page: ec.europa.eu/programmes/creative-europe/ce-project-details/#project/8ae094a3-a83b-4470-974d-3f67f...

Learn more about Creative Europe success stories at the projects results platform: ec.europa.eu/programmes/creative-europe/projects/
... See MoreSee Less

View on Facebook

Euromontana sur Twitter

Adopted now in #EESCplenary!

Opinion on contribution of rural areas to the 2018 European Year for Cultural Heritage – w/ Rapp. @thomashenryjon1

👉https://t.co/owX3Yt0YRT

Only 10 DAYS LEFT before the XI European Mountain Convention on Cultural Heritage in Romania ! Get ready #MountainsHeritage

On recherche des contributions pour la deuxième édition du Workshop FEAST ! (séminaire sur la station de ski de randonnée) + d'infos ici ;) https://t.co/b8OuCoP1Ep
@UGrenobleAlpes @Univ_Savoie

The 2nd #EUSALP Annual Forum will take place on 20 and 21 November 2018 in the heart of the #Alps at the Congress #Innsbruck. Registration is open until 18 November 2018. More info here: https://t.co/Z1cKaBH5Nf
#interreg #alpineregion #macroregionalstrategies #EU

Are you ready for #EURegionsWeek? Two weeks left to register! If you can't decide which sessions to pick, check out these tips and our highlights for each day of the event: https://t.co/KIaFqcwRXR

Load More...