• fr
  • en

Comment soutenir l’agriculture de montagne pendant cette crise COVID-19? Inspirez-vous de ces initiatives

Depuis le début de la pandémie COVID-19, les agriculteurs sont confrontés à divers problèmes pour continuer à nourrir la population mais aussi pour trouver des canaux de distribution alternatifs pour leurs produits. Avec la fermeture des marchés dans de nombreux pays et le déplacement de la demande des consommateurs vers certains types de produits, tels que la farine et les œufs, différentes initiatives ont fleuri pour soutenir les producteurs locaux et les petits producteurs.

Cette nouvelle vise à partager les expériences et à inspirer d’autres acteurs de la montagne pour les aider à surmonter les défis actuels.

 

Comment mettre en relation les producteurs et les consommateurs ?

Südtirol liefert South Tyrol – Italie

La province autonome de Bolzano – Tyrol du Sud a développé la plateforme Südtirol liefert pour présenter toutes les initiatives liées à l’agriculture et aux produits alimentaires dans la région. Elle permet aux consommateurs de continuer à acheter des produits alimentaires de qualité auprès des producteurs locaux et soutient les agriculteurs en maintenant leurs produits sur le marché. La carte présente toutes les fermes et les restaurants proposant des livraisons ou des plats à emporter. Elle est disponible en italien et en allemand.

Producteurs Savoir Mont Blanc – France

La Chambre d’Agriculture de Savoie Mont Blanc a lancé sa plateforme Producteurs Savoie Mont Blanc. Sous le slogan « manger local n’a jamais été aussi facile », elle cartographie tous les producteurs du département et indique où trouver leurs produits : directement à la ferme, dans les magasins des coopératives, sur les marchés de plein air ou par livraison. Disponible en français.

Urduñako Zaporeak – Espagne

Le marché d’Orduña, au Pays Basque, fait partie des marchés touchés par les mesures de restriction et a été fermé. Pour soutenir à la fois les producteurs et les consommateurs, la coopérative Urduñako Zaporeak (Saveurs d’Orduña) propose des livraisons à domicile gratuites : les consommateurs peuvent demander par téléphone la liste des produits disponibles, passer leur commande et se faire livrer à domicile quelques jours plus tard. Les producteurs publient chaque semaine sur leur page Facebook de nouvelles informations sur les livraisons (jours, personne de contact, etc.) et effectuent la livraison sur une base hebdomadaire. Disponible en basque et en espagnol.

Des initiatives similaires ont fleuri dans plusieurs régions de l’UE :

 

Comment atténuer les pertes économiques des producteurs de produits agroalimentaires ?

Intervention de l’État pour absorber les excédents de lait et de denrées alimentaires, Italie

Pour soutenir les producteurs laitiers, le Ministère italien de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Forêts prévoit d’allouer 6 millions d’euros à l’achat de lait. L’intention est d’absorber les excédents et de distribuer du lait UHT aux familles les plus vulnérables. Une proposition similaire a été présentée pour l’allocation de 50 millions d’euros afin d’acheter les excédents d’autres produits alimentaires et de les distribuer dans les zones les plus vulnérables.

Mise en relation des agriculteurs avec les supermarchés pour faire face à la fermeture des marchés locaux, France

Avec la fermeture des marchés dans la plupart des villages, de nombreux agriculteurs ont perdu leur principal canal de vente. Afin de les aider à trouver de nouveaux moyens de commercialiser leurs produits, la Chambre d’Agriculture du département de la Drôme, en France, a créé un fichier de recensement pour fournir aux agriculteurs les coordonnées des supermarchés du département qui souhaitent élargir leur gamme de produits en vendant des productions locales.

Mesures de l’UE pour soutenir les producteurs

La Commission européenne a annoncé une série de mesures de soutien aux agriculteurs. Elle comprend la prolongation du délai pour les demandes de paiement au titre de la PAC (prolongé d’un mois, du 15 mai au 15 juin 2020), offrant plus de temps aux agriculteurs pour remplir leur demande tant pour les paiements directs que pour les paiements relatifs au développement rural. La Commission a également annoncé une augmentation des avances de paiement pour accroître la trésorerie des agriculteurs, ce qui a un impact direct sur ces derniers. Les avances sur les paiements directs passeront de 50 % à 70 % et les paiements au titre du développement rural de 75 % à 85 %. Les agriculteurs commenceront à recevoir ces avances à partir de la mi-octobre.

 

Comment continuer à produire des produits agricoles ?

Des bras pour ton assiette, France

La plateforme Des bras pour ton assiette met en relation des agriculteurs en manque de main-d’œuvre et de travailleurs au chômage partiel et d’autres personnes désireuses de trouver une nouvelle source de revenus. La France estime à 150 000 le nombre de travailleurs saisonniers nécessaires pour compenser le manque de main-d’œuvre étrangère dû à la crise. Disponible en français.

Une ligne de crise pour apporter des réponses rapides aux agriculteurs

La Chambre d’Agriculture du département de la Drôme, en France, a également créé une ligne téléphonique de crise pour pouvoir répondre aux questions des agriculteurs. La Chambre d’Agriculture met également en relation les travailleurs saisonniers avec les agriculteurs qui ont besoin de main-d’œuvre pour les mois à venir.

Solidarité entre secteurs avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Savoie

La CCI Savoie a créé une plateforme en ligne permettant aux producteurs de tous les secteurs économiques de faire part de leurs besoins urgents ou de proposer des produits, des services, de la main d’œuvre. L’initiative vise à promouvoir la solidarité entre les secteurs économiques, y compris entre ceux dont l’activité est ralentie ou arrêtée et, inversement, ceux qui sont confrontés à un manque de ressources ou de main-d’œuvre.

Vous connaissez une autre initiative susceptible d’apporter une valeur ajoutée et de soutenir les agriculteurs ? N’hésitez pas à nous la faire connaître, contactez Marie Clotteau ou Blandine Camus !

 

Share
16 avril 2020

Euromontana sur Facebook

21 hours ago

Euromontana
Join us on 10 December for our 2021 International #Mountain Day celebration! #MountainsMatter This year’s theme is #sustainabletourism in mountains! ⛰️➡️ fao.org/mountain-partnership/events/imd-2021/en/ ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

Get to know our new member: region @malopolskaPL 🇵🇱 From tourism to mobility and cross-border cooperation, this Polish region wants to collaborate for the #SustainableDevelopment of mountain areas🌄
https://t.co/A9TxhXCbno

Celebrate sustainable #mountain tourism the Friday, 10 December at 14.30 CET. #MountainsMatter

Register here https://t.co/7sD4Oe7PfE

3

📣We recruit an EU Project Officer

We are looking for motivated young people to join our team in Brussels, manage our projects on #ForestFires, #pastoralism or #CohesionPolicy & develop new ideas 🌄

Applications open until 10/01/2022
Job offer ⤵
https://t.co/dzr2OHeMIl

El proyecto #Montana174 de @Euromontana pretende dar a conocer las posibilidades que la Política de Cohesión ofrece a las áreas de montaña. Puedes colaborar completando la encuesta contando tus experiencias: https://t.co/N70dqerAHV https://t.co/JEDzTGirXB

More than 75% of the #grasslands in the EU have unfavorable conservation status 💔. How can we improve their environmental #conservation and socio-economic challenges? The @LIFEprogramme OREKA MEDIAN identifies 31 practices & recommendations for #science📌https://t.co/ViZ6pS3EpW

Load More...