• fr
  • en

Contribution des zones rurales à l’Année européenne du patrimoine culturel

Dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel, le Comité économique et social européen (CESE) a organisé le 5 juin 2018, une audition publique pour discuter des opportunités que cette Année européenne envisage pour les zones rurales et de la manière dont les zones rurales peuvent contribuer à cette Année.

La réunion visait à faire le bilan de ce qui a été réalisé et de ce qui reste à faire et à apprendre comment s’appuyer sur l’expérience et les points de vue des parties prenantes et des acteurs concernés dans le domaine du patrimoine culturel.

Les résultats et les conclusions de l’audition ont été principalement utiles pour apporter des contributions pertinentes à la préparation de l’avis du CESE sur la « Contribution des zones rurales européennes à l’Année 2018 du patrimoine culturel ». Le présent document de travail, dont le rapporteur est Tom Jones, met l’accent sur les énormes atouts et talents dont disposent les zones rurales et leurs citoyens et sur la manière dont ils contribuent au patrimoine culturel de l’Europe. Le projet d’avis basé sur le document de travail devrait être disponible pour le 24 juillet et devrait être adopté en session plénière du CESE pour les 19 et 20 septembre 2018.

Euromontana se félicite de l’initiative de rédiger un tel avis et a suggéré quelques améliorations sur le document de travail actuel afin de mettre davantage en valeur le patrimoine culturel des montagnes :

1. Le projet d’avis mentionne le concept de rural-proofing (lentille rurale) à de nombreuses reprises, mais ne le définit pas. Euromontana aimerait avoir une définition claire de ce que signifie « rural-proofing » pour la politique du patrimoine culturel et comment elle peut s’appliquer concrètement.

2. Euromontana recommande d’améliorer les liens entre le patrimoine naturel et culturel, ces liens revêtant une importance particulière dans les zones rurales. Ainsi, nous encourageons l’utilisation du terme de « paysages culturels » qui montre les interactions entre les ressources naturelles et les activités humaines pour maintenir les paysages.

3. Le projet d’avis indique que « la contribution des journées portes ouvertes à la ferme, des visites scolaires en milieu rural, des spectacles, des foires et des festivals culturels mérite un soutien financier public, tout comme les mesures visant à jeter des ponts entre les citoyens ruraux et urbains par le biais de projets culturels ». Euromontana aimerait ajouter qu’elles devraient également aider les citoyens urbains à mieux comprendre les zones rurales et leurs interconnexions avec les zones urbaines et à surmonter la « vision romantique » des zones rurales, comme l’ont remarqué de nombreuses parties prenantes lors de l’audition publique.

4. Euromontana se félicite de la proposition d’une meilleure commercialisation des PIG (produits avec indication géographique) et encourage également une meilleure valorisation des produits de qualité en général, y compris avec le nouveau système de mention qualitative pour les produits de montagne, notamment parce que les touristes recherchent de plus en plus l’authenticité.

5. Le projet d’avis ne mentionne jamais le nouveau concept de Smart Villages, tandis qu’Euromontana soutient fortement sa mise en œuvre par l’innovation sociale et technologique, en particulier dans les zones plus éloignées, montagneuses et peu peuplées où le patrimoine culturel peut être un facteur décisif pour regagner de l’attractivité.

6. En guise de dernier commentaire, Euromontana a également souligné la nécessité de développer des formations à haut débit et aux TIC, en particulier sur les outils TIC abordables ou gratuits qui pourraient être facilement utilisés par les petites et moyennes entreprises dans les zones rurales.

En outre, Euromontana a également partagé quelques exemples de projets et d’événements qui valorisent le patrimoine culturel de la montagne, tels que le projet Espace alpin YOUrALPS qui reconnecte la jeunesse et le patrimoine de la montagne par l’éducation et d’autres qui seront présentés lors des Assises européennes de la montagne sur le patrimoine culturel comme moteur de la créativité, d’innovation et de développement socio-économique pour l’avenir des zones de montagne qui aura lieu les 25-26-27 septembre 2018 à Vatra Dornei, en Roumanie. Cet événement est un bon exemple de la volonté d’utiliser le patrimoine culturel comme outil de développement durable et de donner de nouvelles opportunités socio-économiques pour l’avenir dans les zones de montagne.

Les présentations de l’audition publique sont disponibles ici

Share
20 juin 2018

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: This IP can't make requests for that application.
Type: OAuthException
Code: 190
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

La Asociación de @Euromontana cuenta como se ha planeado la #bandaancha y la #educación en las #zonasmontañosas después de la pandemia https://t.co/eqUV6cRlN9

What is the impact of the 5 Policy Objectives of the new #cohesionpolicy for the areas with Geographic Specificities? How could we reframe territorial strategies as components of a #mountain strategy, #island strategy, SPA strategy and #coastal strategy? https://t.co/NU7gRKZZU6

🗣️Discussions on #sharedmobility often overlook #ruralareas. Can the trend be changed? If you represent a city or town in a rural area, how about joining the European Mobility Week and help to change the trend?Registrations for September 2020 are now open! https://t.co/B19buRLe8s

Join the MAMBA project for its Final web conference on the 3, 10, and 17 of September 2020, for three online sessions full of interesting stories, insightful discussions and inspiring speakers. Find out more and register here: https://t.co/gStGqwbKGg

El proyecto @MapLoup: un portal de vigilancia y análisis de los depredadores para los criadores, pastores y los ciudadanos locales. @Euromontana https://t.co/e0fM7hVVfQ

Load More...