• fr
  • en

Être jeune en montagne : le rapport d’Euromontana est publié !

Euromontana, l’Association Européenne des Zones de Montagne, publie un nouveau rapport européen sur les jeunes de montagne, 10 ans après sa première enquête. Réalisée avec le soutien des membres d’Euromontana et en collaboration avec Educ’Alpes et l’alliance UNITA, cette étude vise à mieux comprendre les besoins et les aspirations des jeunes de montagne. Alors que débute l’Année Européenne de la Jeunesse, ce rapport porte la voix de 1134 jeunes montagnards âgés de 18 à 29 ans, issus de 18 pays (EU et non-EU).

 

La montagne est attractive mais des efforts importants sont nécessaires en matière de services

Le principal message à retenir de ce rapport est que les zones de montagne sont attractives pour les jeunes. Au niveau européen, une majorité de jeunes (66%) souhaite vivre et travailler en montagne à l’avenir. Les montagnes européennes ont des atouts bien reconnus par les jeunes, en premier lieu la qualité de vie en montagne et la proximité de la nature. Ce sont les deux principales raisons pour lesquelles les jeunes vivent en montagne, et cela n’a pas changé depuis la précédente étude menée par Euromontana en 2012.

Cependant, les territoires de montagne souffrent d’un accès difficile à l’éducation, d’un manque d’emploi et de transports publics insuffisants. Ces obstacles sont clairement identifiés comme des attentes majeures pour les jeunes et n’ont pas changé en 10 ans.

 

Les montagnes de demain doivent être engagées dans la durabilité

Les jeunes ont aussi des idées pour construire la montagne de demain, ils veulent participer à la vie locale et faire entendre leur voix. Leur vision idéale de la montagne pour 2040 est un territoire résolument durable sur le plan social, économique et environnemental. Les jeunes imaginent une montagne où une économie plus diversifiée offrirait plus d’emplois, où la vie locale serait dynamisée par l’arrivée de nouveaux habitants, notamment des jeunes, et où l’environnement serait mieux protégé.

Les questions environnementales sont au cœur des résultats de cette enquête. Les trois principales choses à développer dans les zones de montagne selon les jeunes enquêtés sont : plus de nature sauvage, plus de changements de comportement pour protéger l’environnement et plus d’actions pour lutter contre le changement climatique.

 

De fortes disparités entre les pays et les régions

Le rapport d’Euromontana analyse les résultats de l’enquête à l’échelle européenne. Les tendances évoquées ci-dessus constituent le fil rouge du rapport, et elles se confirment dans tous les pays étudiés. Néanmoins, selon qu’ils vivent dans les Alpes, les Carpates, les Pyrénées ou même dans deux vallées voisines, les jeunes soulèvent des défis ou des opportunités différents. En analysant les données par pays, des tendances plus spécifiques se dégagent et peuvent donner matière à réflexion sur les besoins des jeunes en zone de montagne.

La Roumanie, par exemple, enregistre un taux élevé de jeunes intéressés par la création d’une entreprise en montagne (44,7%) et l’Espagne montre un attrait particulier pour les métiers dits traditionnels de la montagne (37%), comme agriculteur, berger, moniteur de ski, etc.

En Italie et en France, notamment dans les Alpes, les jeunes ont soulevé des questions qui n’ont pas été mentionnées dans d’autres pays. C’est notamment le cas du tourisme et de ses conséquences sur l’environnement et la démographie locale. Dans ces deux pays, les jeunes de montagne déplorent l’impact du sur-tourisme sur la nature, mais aussi sur l’accès au logement.

La satisfaction à l’égard des services disponibles en montagne varie également d’un pays à l’autre. En Italie, seuls 54% des jeunes interrogés se disent satisfaits de leur accès à Internet, contre 75% au niveau européen ou encore 74% en Espagne.

En raison de ces spécificités, Euromontana a également compilé à la fin du rapport 6 fiches pays, disponibles, pour la France, l’Italie, la Norvège, la Pologne, la Roumanie et l’Espagne.

 

A travers ce rapport, Euromontana portera la voix des jeunes de montagne à l’occasion de l’Année Européenne de la Jeunesse afin de s’assurer que leurs préoccupations ne soient pas laissées de côté. Euromontana appelle les décideurs politiques à se saisir de ces messages et à agir pour répondre aux demandes des jeunes. Les décideurs européens, nationaux, régionaux et locaux doivent travailler main dans la main pour maintenir l’attractivité des territoires de montagne à l’avenir, notamment en améliorant l’accès à l’éducation et à l’emploi et en recherchant une plus grande durabilité. Consultez le rapport d’Euromontana Être jeune en zone de montagne !

Euromontana relaiera également les messages des jeunes de montagne lors des débats des XII Assises Européennes de la Montagne, sur le thème « Montagnes intelligentes : comment rendre nos territoires attractifs et tournés vers l’avenir ? « , qui auront lieu les 25-26-27 octobre 2022 dans le Parc Naturel et la Réserve de Biosphère de Sila en Italie.

Share
24 janvier 2022

Euromontana sur Facebook

2 days ago

Euromontana
🚨 Call for Session Contributors | DEADLINE: 1 MarchAre you passionate about environmental challenges and prospects for sustainable mountain regions? Share your insights and experiences at the MOVING Scientific Conference!📝 Submit your abstract (500 words) to moving.coord@uco.es by specifying your preferred session:➡️ Environmental challenges of mountain areas➡️ Value chain contribution to #resilience and #Sustainability➡️ The future of mountain areas💡 Don't miss this unique opportunity to exchange insights with the MOVING project and shape the future of mountain regions.All the details: bit.ly/3IaCrjq#MountainsMatter ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
Have you heard about the pioneering school for shepherds and breeders in Italy? 🐑 The #LIFEProject @LIFE ShepForBio has created this initiative to teach participants the best practices for conserving pastoral habitats in three Italian regions ⛰️ Discover their work preserving our #Natura2000 sites 👉 bit.ly/4bFvggU#ShepForBio ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
🌟 Save the Date! 🌟 Join us for an introductory online meeting on 21 February at 11:00 CET as we embark on a journey towards preserving the rich heritage of Carpathian pastoralism. Key Objectives of the Meeting: 🔹 Presenting the mandate of the Carpathian Convention and fostering cooperation for inscribing Carpathian pastoralism in the UNESCO Intangible Cultural Heritage List of Humanity. 🔹 Sharing international experiences from the International Year of Rangelands and Pastoralism (IYRP2026) and Romania's process for extending the Transhumance file under UNESCO. 🔹 Discussing avenues for extending the Transhumance file under UNESCO ICH or other means to promote Carpathian pastoralism. If you're passionate about preserving Carpathian pastoralism and keen to contribute, reach out to the Secretariat at info.carpathianconvention@un.org to join the conversation! 📸Photo by Sabrina Wisian🌾🏞️ #CulturalHeritage #UNESCO #CarpathianPastoralism ... See MoreSee Less
View on Facebook

2 weeks ago

Euromontana
Join us for the upcoming LIFE Shepforbio online Discussion Forum, connecting pastoral schools, stakeholders and networks across Europe! 🐑 📅 22 February 2024 from 10:00 - 12:30 CET🔍On the Agenda:• Discussing a platform for the exchange of pastoral knowledge• The role of pastoral schools in regional & cross-regional initiativesAre you interested in joining and want to receive more details? DM us! 📧 Looking forward to seeing you there! ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter