• fr
  • en

Etude sur la labellisation et la valorisation des produits de montagne en Europe

Mercredi 28 juin 2017, les membres du groupe de travail sur les produits de montagne d’Euromontana se sont réunis à Paris. Durant la première partie de la réunion, Alice Dos Santos, notre ancienne stagiaire, a présenté les conclusions de son mémoire de fin d’études sur la labellisation des produits de montagne.

Son étude a cherché à mieux comprendre les liens entre la labellisation des produits de montagne, leur valorisation et le développement territorial. Pour cela, elle a étudié l’ancrage territorial, les modes de gouvernance, et la stratégie marketing de différents schémas de qualité établis au sein de territoires montagnards : l’AOP française comté, l’Eusko Label du gouvernement Basque Espagnol et la marque Pro Montagna des supermarchés suisses Coop.

Si elle a noté que l’image de la montagne est présente dans les trois initiatives, seul Pro Montagna a basé sa stratégie marketing sur la dimension « montagne ». Pour l’AOP comté, c’est la dimension « AOP-produit de terroir » qui est la plus forte et pour Eusko Label c’est la dimension « produit régional ». L’ancrage territorial de l’AOP comté est très fort, tous les acteurs de la filière sont impliqués collectivement dans la prise de décision au niveau du Comité Interprofessionnel de Gestion du Comté. L’Eusko Label est géré par le gouvernement basque et sa fondation HAZI bien que les acteurs des différentes filières concernées soient consultés étroitement dans la prise de décision. Enfin, pour Pro Montagna, c’est Coop qui prend l’ensemble des décisions. La relation entre Coop et ses producteurs semble être essentiellement commerciale.

En conclusion de son mémoire, Alice Dos Santos a souligné si la labellisation des produits de montagne est un outil marketing pertinent pour transmettre des informations aux consommateurs, elle n’est pas systématiquement synonyme de valeur ajoutée pour les agriculteurs. Pour ce faire, il est essentiel que les intérêts de chaque acteur soit représenté et que la filière soit gérée collectivement afin que les différentes parties prenantes s’accordent sur la mise en place de mécanismes de redistribution de la valeur ajoutée. Il est donc indispensable que les acteurs se saisissent de leur outil de valorisation afin d’en tirer le meilleur parti.

Pour en savoir plus sur cette étude vous pouvez accéder à la présentation et le mémoire en cliquant sur les liens hypertextes.

Share
3 juillet 2017

Euromontana sur Facebook

21 hours ago

Euromontana
Join us on 10 December for our 2021 International #Mountain Day celebration! #MountainsMatter This year’s theme is #sustainabletourism in mountains! ⛰️➡️ fao.org/mountain-partnership/events/imd-2021/en/ ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

Get to know our new member: region @malopolskaPL 🇵🇱 From tourism to mobility and cross-border cooperation, this Polish region wants to collaborate for the #SustainableDevelopment of mountain areas🌄
https://t.co/A9TxhXCbno

Celebrate sustainable #mountain tourism the Friday, 10 December at 14.30 CET. #MountainsMatter

Register here https://t.co/7sD4Oe7PfE

3

📣We recruit an EU Project Officer

We are looking for motivated young people to join our team in Brussels, manage our projects on #ForestFires, #pastoralism or #CohesionPolicy & develop new ideas 🌄

Applications open until 10/01/2022
Job offer ⤵
https://t.co/dzr2OHeMIl

El proyecto #Montana174 de @Euromontana pretende dar a conocer las posibilidades que la Política de Cohesión ofrece a las áreas de montaña. Puedes colaborar completando la encuesta contando tus experiencias: https://t.co/N70dqerAHV https://t.co/JEDzTGirXB

More than 75% of the #grasslands in the EU have unfavorable conservation status 💔. How can we improve their environmental #conservation and socio-economic challenges? The @LIFEprogramme OREKA MEDIAN identifies 31 practices & recommendations for #science📌https://t.co/ViZ6pS3EpW

Load More...