• fr
  • en

Euromontana salue la définition équitable des zones strictement protégées

La nouvelle Stratégie Biodiversité pour 2030 de l’Union européenne, présentée en mai 2020, a fixé de nouveaux objectifs pour la protection de la biodiversité dans l’Union européenne. Parmi ces objectifs, la stratégie fixe l’objectif d’atteindre 30% de terres protégées (soit une augmentation de 4% par rapport à 2020) et 10% de zones strictement protégées (contre 3% en 2020). La volonté de la Commission européenne de protéger davantage les zones à fort potentiel environnemental et vulnérables face au changement climatique a des répercussions sur les territoires de montagne, sachant que 43% des zones Natura 2000 sont par exemple actuellement situées en zone de montagne.

Comment ces nouvelles zones protégées seront-elles désignées, quelles activités seront autorisées dans les zones strictement protégées et quelles seront les implications pour les populations de montagne ? Des éléments de réponse sont disponibles dans le document publié le 28 janvier 2022 par la Commission européenne, qui fournit des orientations aux États.

 

Quelles sont les activités autorisées et interdites dans les zones strictement protégées ?

Les 10% de zones strictement protégées sont un sous-ensemble de l’objectif de 30% de zones protégées, ce qui signifie que les zones strictement protégées appliqueront les conditions de conservation applicables aux zones protégées ainsi que des mesures de préservation supplémentaires et plus restrictives. Selon la Commission européenne, ces zones strictement protégées doivent être des territoires « particulièrement riches en biodiversité et qui doivent être laissés intacts par l’activité humaine ». Cependant, dans ces zones dites de « non-intervention », certaines activités limitées devraient rester autorisées si elles n’interfèrent pas avec les processus naturels ou si elles les améliorent. Ces activités comprennent :

  • La recherche scientifique,
  • La prévention des catastrophes naturelles (comme les mesures de prévention des incendies de forêt, telles que les actions qui seront menées dans le cadre de notre projet Horizon 2020 FIRE-RES),
  • Le contrôle des espèces exotiques envahissantes,
  • Les activités et installations non intrusives,
  • Les activités récréatives non intrusives et strictement contrôlées. Selon la Commission européenne, ces activités doivent toutefois être conformes aux objectifs de conservation de la zone et doivent faire l’objet d’une évaluation au cas par cas,
  • Le fauchage ou le pâturage des prairies est reconnu par la Commission européenne comme une intervention humaine qui contribue à la préservation et à l’amélioration des habitats. Toutefois, les lignes directrices soulignent également que le pâturage devrait être autorisé s’il est limité à l’intensité nécessaire pour préserver les prairies en question. Cela souligne l’importance de la gestion durable des prairies, comme le démontre le projet LIFE OREKA MENDIAN dans son livret de bonnes pratiques et ses recommandations.

 

Prochaines étapes

Euromontana salue les lignes directrices élaborées par la Commission européenne et se réjouit que les zones strictement protégées n’interdisent pas toute activité humaine. Dans de nombreuses zones de montagne, l’absence d’activité humaine comme le pastoralisme entraînerait un mouvement de ré-ensauvagement qui pourrait endommager les habitats et les espèces locales et pourrait entraîner une perte de services écosystémiques (prévention contre les avalanches ou les chutes de pierres, séquestration du carbone par exemple).

Par ailleurs, les montagnes sont riches en biodiversité et en paysages. Il est donc essentiel que les communautés locales et les visiteurs puissent profiter de leurs paysages sans nuire à l’environnement. Certaines zones de montagne sont confrontées à des défis particuliers tels que le sur-tourisme, qui peut affecter la reproduction des espèces, la conservation des habitats et l’érosion des sols. Euromontana salue donc la possibilité d’activités récréatives limitées et contrôlées dans les zones strictement protégées.

Les lignes directrices de la Commission européenne restent cependant des recommandations non contraignantes pour les Etats membres. Euromontana appelle donc les Etats membres à agir en concertation avec les autorités régionales et locales et avec les communautés locales pour définir ces nouvelles zones protégées et strictement protégées afin d’éviter tout conflit dans l’utilisation de ces terres.

Share
2 février 2022

Euromontana sur Facebook

2 days ago

Euromontana
👩‍🦳If your area is also facing ageing, check out our Silver SMEs project!8️⃣ rural and mountainous territories cooperate to support the development of the Silver Economy and improve services for older adults in our villages! 🤝Get inspiration from the measures developed in our partner regions 👇Don't miss our next newsletter! 📩In next week's edition 🆕🔹Discover the Action Plans of our partners Sodebur and Cork Institute of Technology and see how they support the Silver Economy in rural areas🔹Get to know Silver Eco entrepreneurs and initiatives in the Province of Burgos🔹See the next events not to be missedSign up to receive our newsletter! ⤵️interregeurope.us18.list-manage.com/subscribe?u=a5f9d6a3d0d878d4e60c05bfd&id=0aeedf8eb8Euromontana Programas.UE - DPT Region Dalarna Comunidade Intermunicipal do Ave SOČAsnik EmprendeRural PEBUR 15-20 Agencja Rozwoju Regionalnego S.A. w Zielonej Górze ... See MoreSee Less
View on Facebook

3 days ago

Euromontana
Want to learn more on Cohesion Policy in mountain areas? 🔜 The next Montana174 newsletter will be out next week! 🌄Find out in this edition: 👉How to use Cohesion Policy funds to boost mountains' attractiveness👉How these funds can support employment in mountain areas👉The demands of Slovenian and Croatian citizens for a better use of the toolsSign up to receive the newsletter ⤵️ Available in 6 languages 🇬🇧 🇫🇷 🇪🇸 🇮🇹 🇸🇮 🇭🇷docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdZE-AmmFzRlke8UmTUqgpxeSN0r9L7jhrq-286zpnbD8vEpg/viewformEurope Direct Isère Savoie ERSAF PINS Skrad RRA Podravje - Maribor Programas.UE - DPT Europe in my region ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

The #RuralDevelopment pillar of the #CAP does not deliver enough on economic diversification❗️

Euromontana calls for more efforts to make #RuralAreas more attractive and create diversified jobs in the mountains, beyond agriculture & tourism👩‍💼
https://t.co/Qqb87HQS9i

👩‍🦳If your area is also facing #ageing, check out our @Silver_SMEs project!

8️⃣ rural and mountainous territories cooperate to support the development of the #SilverEconomy and improve services for #OlderAdults in our villages! 🤝

Take inspiration from our partner regions 👇

The next #Montana174 newsletter will be out next week!🌄

Find out
👉How to use #CohesionPolicy to boost mountains' attractiveness
👉How to support #employment in mountains
👉Demands of Slovenian and Croatian citizens

Available in 🇬🇧🇫🇷🇪🇸🇮🇹 🇸🇮🇭🇷
Sign up ⤵️
https://t.co/euAcn5V4ap

Event report🆕

Main messages from last week's event on #BrainDrain with @IntergroupRUMRA & MEP @HannesHeide
👉Mountains lack diversified & qualified jobs
👉Culture plays a role in attractiveness
👉The 🇪🇺 #NewEuropeanBauhaus can improve quality of life

https://t.co/8cWW1R9236

4

Giovani, vita in montagna e opportuintà date dall'Ue. Il bello di punti di vista critici: da non perdere gli spunti dati da Carla Lostrangio di @Euromontana , di @FilBarbera e @fmartino_obc https://t.co/wwGLcRizKb #Work4Future

Load More...