• fr
  • en

Experts recherchés par le PEI-AGRI sur les grands carnivores et la production durable de viande bovine

La Commission européenne lance un appel à experts pour cinq nouveaux groupes de discussion du PEI-AGRI pour des experts tels que des agriculteurs, des sylviculteurs, des conseillers, des scientifiques et d’autres acteurs concernés. Les groupes de discussion sont des groupes temporaires d’experts sélectionnés qui se concentrent sur un sujet spécifique et partagent leurs connaissances et leur expérience. Chaque groupe de discussion se réunit deux fois et produit un rapport de recommandations dans un délai d’un an. Ces groupes de discussion commenceront à travailler en mars 2020 et devraient présenter leurs résultats et recommandations d’ici janvier 2021. Si vous souhaitez devenir membre expert au nom d’Euromontana dans l’un de ces groupes de discussion, veuillez contacter Marie Clotteau. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 23 janvier 2020 à 23h59 (heure de Bruxelles).

 

Groupe de discussion « Espèces sauvages et production agricole « 

Première réunion : 5-6 mai 2020

Dans de nombreuses régions d’Europe, les activités agricoles pourraient être affectées par les animaux sauvages. Il peut s’agir de mammifères, comme les ours, les loups, les cerfs et les sangliers, et d’oiseaux. Les animaux sauvages peuvent causer des dommages directs et indirects à la production agricole et aux activités connexes, ce qui peut entraîner de lourdes pertes économiques pour les exploitations agricoles. Les dommages directs comprennent la perte de bétail à la suite d’attaques de carnivores, en particulier dans les élevages extensifs comme le pastoralisme.

Le groupe de réflexion dressera par exemple la carte des types de dommages les plus courants causés par les animaux sauvages dans les exploitations agricoles en Europe et aidera à identifier les forces et les faiblesses des solutions disponibles au niveau des exploitations agricoles qui peuvent aider à prévenir, surveiller et contrôler les dommages causés. Des experts recueilleront également les bonnes pratiques agricoles pour limiter les dommages causés par les animaux sauvages, y compris les grands carnivores, et identifieront les possibilités de solutions innovantes et formuleront des recommandations.

 

Groupe de discussion « Systèmes de production durable de viande bovine »

Première réunion : 28-29 avril 2020

La durabilité du secteur de la viande bovine fait actuellement l’objet de discussions animées en Europe et dans le monde entier. Alors que le secteur est confronté à des défis, par exemple liés au changement climatique, le marché est également ébranlé par les intérêts des nouveaux consommateurs et la désinformation sur l’empreinte environnementale de la viande bovine. Dans ce contexte, les systèmes de production de viande bovine basés sur les principes de l’agroécologie, par exemple dans les zones de prairies à faible productivité, les systèmes agricoles mixtes et l’agroforesterie fournissent des éco services et des biens publics. Ils contribuent à l’amélioration de la biodiversité, à la séquestration du carbone, au développement du microbiome du sol, à la gestion du paysage, à la prévention de l’érosion et des incendies de forêt. En outre, ils transforment des ressources non comestibles pour l’homme en aliments humains à haute valeur nutritionnelle et jouent un rôle dans le maintien des zones rurales vitales.

Le groupe de discussion examinera des approches novatrices qui pourraient profiter aux différents aspects de la production durable de bœuf: environnemental, social et économique, comme l’agroforesterie. Elle étudiera également des modèles de communication innovants pour mieux diffuser l’information sur la production durable de viande bovine auprès des citoyens et des consommateurs.

 

Autres groupes de discussion

Groupe de discussion « Les cultures industrielles durables en Europe : nouvelles opportunités de marché et modèles économiques qui ne remplacent pas la production alimentaire ».

Première réunion : 13-14 mai 2020

Ce groupe vise à rassembler les connaissances existantes, les expériences pratiques pertinentes et les bonnes pratiques en matière de cultures industrielles sur différents types de terres agricoles en Europe sans remplacer la production alimentaire. Les participants identifieront les forces et les faiblesses des chaînes de valeur des cultures et donneront des exemples inspirants de cultures industrielles en Europe, sans toutefois remplacer la production alimentaire.

 

Groupe de discussion « Réduire l’empreinte plastique de l’agriculture ».

Première réunion : 19-20 mai 2020

Afin de s’attaquer aux problèmes posés par l’utilisation actuelle des plastiques dans l’agriculture de l’UE et de réduire au minimum les effets nocifs potentiels sur l’environnement et sur la santé humaine à l’avenir, ce groupe de réflexion identifiera l’utilisation principale des plastiques dans les activités agricoles et étudiera les possibilités de réduire leur utilisation.

 

Groupe de discussion « Cultures vivrières (sub)tropicales intelligentes du point de vue climatique dans l’UE ».

Première réunion : 13-14 mai 2020

Ce groupe de réflexion vise à promouvoir une meilleure compréhension des pratiques agricoles actuelles pour les cultures (sub)tropicales et à faciliter l’échange de connaissances et d’innovations entre agriculteurs, chercheurs, experts agricoles et autres acteurs concernés des régions continentales et ultrapériphériques de l’UE.

 

Plus d’informations

Vous trouverez toutes les informations pertinentes ainsi que les lignes directrices pour candidater dans l’appel à experts (expérience pratique, connaissance du sujet, motivation, qualifications, etc.) La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 23 janvier 2020 à 23h59 (heure de Bruxelles).

Chaque groupe de discussion se compose d’un maximum de 20 experts : agriculteurs, conseillers, scientifiques et, le cas échéant, représentants de l’industrie, de la société civile ou d’autres acteurs concernés. Les experts seront choisis en fonction de leurs qualifications, sur la base d’une expertise éprouvée pour soutenir les progrès du groupe de discussion (les informations pertinentes doivent être soumises via le formulaire de candidature). La Commission européenne, direction générale de l’agriculture et du développement rural, nommera les experts du groupe.

Le point de service PEI-AGRI assure les déplacements et l’hébergement des participants aux groupes de discussion, voir les modalités à l’annexe 2. Veuillez noter qu’il n’y aura pas de traduction, il est essentiel que les membres du groupe puissent s’exprimer en anglais. Des experts sélectionnés devront être disponibles pour participer aux deux réunions.

Share
12 décembre 2019

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#10) This endpoint requires the 'manage_pages' permission or the 'Page Public Content Access' feature. Refer to https://developers.facebook.com/docs/apps/review/login-permissions#manage-pages and https://developers.facebook.com/docs/apps/review/feature#reference-PAGES_ACCESS for details.
Type: OAuthException
Code: 10
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

Active participation is key for better regulation
Have your say for the renewal of the #TerritorialAgenda. Take a few minutes to give your feedback and ideas on how to improve this document that is important for the European #Regions and #cities
https://t.co/6U4BtRmoM9

The mountains are calling you! Contact us with your news, so we can spread the word that #MountainsMatter

Rural Europe: which way to go ? @jwojc @CiolosDacian @EricAndrieuEU les zones rurales sont facteur d'équilibre et de solutions pour la société @Euromontana

#ruralareas are on the top of the agenda tonight at the #EuropeanParliament with top decision-makers agreeing that we need to invest in rural future. "We have a new story to write for our rural areas, so they are part of the future of Europe" said @CiolosDacian in his opening.

Tonight MEPs and Commissioner @jwojc discuss perspectives for European #ruralareas. A common call for more synergies between the #CAP and cohesion policy, more investments in rural areas and a holistic & long term approach for the development of our territories

Load More...