• fr
  • en

Interview du mois: rencontre avec Vlatko Andonovski, de MAKMONTANA (Macédoine du Nord)

La République de Macédoine du Nord est un pays où les montagnes représentent plus de 65 % du territoire national et où 30 % de la population vit dans des zones montagneuses. Pour promouvoir la qualité de vie et le développement durable dans ces territoires, l’organisation non gouvernementale MAKMONTANA a été créée en 2000. Pour mieux comprendre comment l’association sensibilise le public aux enjeux liés aux zones de montagne et traite les questions de développement durable et transfrontalier, nous avons rencontré Vlatko Andonovski, Directeur Exécutif de MAKMONTANA.

 

Euromontana : Pouvez-vous brièvement présenter les missions spécifiques de MAKMONTANA ?

Vlatko Andonovski : « MAKMONTANA reconnaît les spécificités des zones de montagne et soutient le développement d’approches qui prennent dûment en compte les valeurs naturelles, sociales et culturelles des zones de montagne, tout en reconnaissant également ces territoires comme fournisseurs de biens et de services essentiels à l’économie nationale.

Pour cette raison, l’objectif principal de notre association est de promouvoir le développement durable pour les populations de montagne de la République de Macédoine du Nord. MAKMONTANA coopère avec des universités, des associations professionnelles et d’autres organisations en Macédoine et à l’étranger qui traitent du développement et de la protection des régions de montagne. »

 

A quels types de défis fait face votre territoire ?

« Les zones montagneuses de Macédoine du Nord sont confrontées à de nombreux défis socio-économiques. La dépopulation en zones montagneuses et rurales, comme dans le reste de l’Europe, en fait partie. Pour répondre à ces défis, il est nécessaire d’adopter une approche participative et intégrée qui aborde tous les aspects de la durabilité.

Les ressources des zones montagneuses de Macédoine du Nord, telles que la riche biodiversité, les services écosystémiques, les sources d’énergie renouvelables, l’attrait touristique élevé et le patrimoine culturel unique, offrent de grandes possibilités d’actions communes en vue d’un développement socio-économique plus dynamique et durable. Ces potentiels de développement, lorsqu’ils sont correctement utilisés, peuvent se traduire par un développement durable et dynamique. »

 

Pouvez-vous donner des exemples de projets qui contribuent au développement durable des montagnes ?

« MAKMONTANA met en œuvre différents projets liés à la conservation de la biodiversité, au changement climatique à l’agriculture et à la sylviculture durables et au développement rural.

Actuellement, en collaboration avec la Fondation des Balkans pour le Développement Durable – BFSD, nous mettons en œuvre le projet « Développement durable des zones montagneuses en Macédoine du Nord ». L’objectif du projet est de promouvoir le développement durable des économies locales dans les zones montagneuses avec trois axes principaux : l’agriculture durable, la gestion durable des paysages et l’utilisation des terres forestières et la création de groupes d’action locale – GAL. »

 

Depuis quand MAKMONTANA est membre d’Euromontana ?

« MAKMONTANA a rejoint Euromontana en 2000, peu de temps après notre création. C’était une période de transition pour la Macédoine après l’éclatement de l’ex-Yougoslavie et les zones de montagne ne faisaient pas l’objet d’une attention particulière au niveau national. Notre intérêt pour rejoindre Euromontana était d’intégrer un réseau européen afin de faire du réseautage en créant du lien avec d’autres organisations de montagne. »

 

Quelle est la valeur ajoutée de notre réseau ?

« Euromontana nous a aidés à établir des liens avec d’autres organisations et institutions dans toute l’Europe et à renforcer nos capacités afin de devenir une association de premier plan pour le développement durable des montagnes dans notre pays.

Le plus grand défi pour le développement durable des régions de montagne en Macédoine du Nord et dans les pays des Balkans est lié à l’intégration européenne. Pour s’attaquer à ce problème, il faut renforcer la coopération régionale entre les organisations et les régions de montagne. »

Télécharger l’interview intégrale de Vlatko Andonovski en format PDF.

Share
18 mars 2020

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#10) This endpoint requires the 'manage_pages' permission or the 'Page Public Content Access' feature. Refer to https://developers.facebook.com/docs/apps/review/login-permissions#manage-pages and https://developers.facebook.com/docs/apps/review/feature#reference-PAGES_ACCESS for details.
Type: OAuthException
Code: 10
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

Share your #rural story and inspire others @RedRurales @AragonRural @RuralUrbanEU @Andalucia_Rural @TheMERL @irishrurallink @Maires_Ruraux @Landgesellschft @dvs_land @LawSchmitz @EUAgri @TassosHaniotis @OccitanieEurope @eTerritoire @AEIDL @redespanola @Euromontana @EUinmyRegion https://t.co/ji2lR21DbK

➡️Euromontana calls for an ambitious budget for Cohesion Policy to support mountain areas in the time to come
"The #COVIDー19 outbreak and its socioeconomic consequences mean that it will be crucial to leave no one behind and support mountain people"👇
https://t.co/6mvOtDnHcw

How will the Alpine region look like in 2050?
4 scenarios for the future of the area by ESPON project Alps2050:
📌Current status quo
📌Protected Alps
📌 Functional space
📌European core
How can these scenarios be still useful under the current crisis?
https://t.co/vKpFuBBOB2

📢¿Quieres comprar #local y no sabes cómo? Desde HAZI te damos algunas pistas.

▶️https://t.co/KFzX4pPfaH

📢Bertako produktuak erosi nahi eta ez dakizu nola? HAZIk pista batzuk eskeintzen dizkizugu

Emergency services are not always easily accessible for mountain communities😷With @HospiCerdanya, cooperation proved that it is possible to overcome obstacles to create a cross-border hospital in mountains👨‍⚕️🌄 Discover how in our #goodpractice 👇
https://t.co/dN0ywri6Wa

Load More...