• fr
  • en

L’agriculture de montagne est la plus menacée de disparition, selon une étude du Parlement européen

Presque toutes les régions de l’UE connaissent un changement structurel à long terme dans l’agriculture, avec une augmentation de la taille moyenne des exploitations et une concentration de la production dans des exploitations moins nombreuses et plus grandes, selon une étude récente commandée par la Commission de l’Agriculture et du Développement Rural du Parlement européen « L’avenir du modèle agricole européen : implications socio-économiques et territoriales de la diminution du nombre d’exploitations et d’agriculteurs dans l’UE ».

Globalement, l’étude montre que le nombre d’exploitations agricoles dans l’UE-27 a diminué entre 2003 et 2016, passant d’environ 15 à 10 millions (-32 %), avec des incidences plus fortes sur les petites exploitations (50 ha). Les projections prévoient que d’ici 2040, l’UE pourrait perdre 6,4 millions d’exploitations supplémentaires, ce qui ramènerait le nombre d’exploitations restantes à environ 3,9 millions dans l’UE.

 

Les montagnes seront plus touchées par l’abandon des terres

Les exploitations de montagne sont considérées comme les plus exposées au risque d’abandon de terres et de diminution de leur nombre à l’avenir. Cette tendance s’explique par le vieillissement de la population, le difficile renouvellement des générations et par un environnement agricole plus difficile.

L’étude confirme également que les conditions climatiques ont un impact plus important sur l’agriculture de montagne. L’érosion des sols est plus forte en montagne et les effets du changement climatique sont plus prononcés, avec un risque d’incendie plus élevé dans les prairies de montagne méditerranéennes par exemple. Ces facteurs s’ajoutent aux contraintes naturelles et au déclin démographique existant des montagnes, rendant le secteur agricole de moins en moins attractif dans nos régions. L’étude conclut que « plus la part des montagnes est importante dans une région donnée, plus le risque d’abandon des terres agricoles est élevé ».

Selon l’étude, l’agriculture européenne devrait devenir plus concentrée et spécialisée, avec moins d’exploitations et moins de multifonctionnalité. Les changements à venir dans les modèles agricoles diminueront la résilience des exploitations, en particulier en Europe du Sud et de l’Est.

L’abandon des terres a diverses conséquences dans les zones de montagne, comme la perte des connaissances agricoles traditionnelles et le manque de gestion du paysage, comme le souligne l’étude. De plus, Euromontana a toujours insisté sur les risques liés à un recul de l’activité agricole dans les zones de montagne pour la préservation de la biodiversité et des autres services écosystémiques fournis par l’agriculture de montagne. En outre, l’agriculture de montagne est un fournisseur essentiel de produits de qualité, fabriqués à petite échelle, notamment pour la viande et les produits laitiers.

 

Un soutien insuffisant aux exploitations de montagne et aux petites exploitations agricoles

L’agriculture de montagne est donc en danger et « les structures agricoles qui ont le plus besoin d’être soutenues sont les petits et moyens exploitants et les agriculteurs des zones de montagne et des zones soumises à contraintes naturelles ». Le soutien dont ils bénéficient est-il suffisant ?

L’étude du Parlement européen analyse les retombées des mesures de la Politique Agricole Commune visant à soutenir l’agriculture européenne, telles que l’indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN) et les paiements pour les petites fermes et pour les jeunes agriculteurs. Malheureusement, elle conclut que ces mesures « ne compensent pas cet effet en raison d’un mauvais ciblage ou de fonds insuffisants, mais démontrent clairement que des objectifs directs et un financement ciblé pourraient permettre d’atteindre les objectifs structurels ».

Ce rapport donne donc déjà les clés pour des politiques de soutien plus efficaces. Alors que les États membres révisent leur Plan Stratégique de la PAC, Euromontana les appelle à prendre en compte la survie des exploitations de montagne et la résilience des petites exploitations en activant tous les mécanismes de soutien pour les zones soumises à des contraintes naturelles, les petites fermes et le renouvellement générationnel.

Share
9 juin 2022

Euromontana sur Facebook

24 hours ago

Euromontana
👩‍🦳If your area is also facing ageing, check out our Silver SMEs project!8️⃣ rural and mountainous territories cooperate to support the development of the Silver Economy and improve services for older adults in our villages! 🤝Get inspiration from the measures developed in our partner regions 👇Don't miss our next newsletter! 📩In next week's edition 🆕🔹Discover the Action Plans of our partners Sodebur and Cork Institute of Technology and see how they support the Silver Economy in rural areas🔹Get to know Silver Eco entrepreneurs and initiatives in the Province of Burgos🔹See the next events not to be missedSign up to receive our newsletter! ⤵️interregeurope.us18.list-manage.com/subscribe?u=a5f9d6a3d0d878d4e60c05bfd&id=0aeedf8eb8Euromontana Programas.UE - DPT Region Dalarna Comunidade Intermunicipal do Ave SOČAsnik EmprendeRural PEBUR 15-20 Agencja Rozwoju Regionalnego S.A. w Zielonej Górze ... See MoreSee Less
View on Facebook

2 days ago

Euromontana
Want to learn more on Cohesion Policy in mountain areas? 🔜 The next Montana174 newsletter will be out next week! 🌄Find out in this edition: 👉How to use Cohesion Policy funds to boost mountains' attractiveness👉How these funds can support employment in mountain areas👉The demands of Slovenian and Croatian citizens for a better use of the toolsSign up to receive the newsletter ⤵️ Available in 6 languages 🇬🇧 🇫🇷 🇪🇸 🇮🇹 🇸🇮 🇭🇷docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdZE-AmmFzRlke8UmTUqgpxeSN0r9L7jhrq-286zpnbD8vEpg/viewformEurope Direct Isère Savoie ERSAF PINS Skrad RRA Podravje - Maribor Programas.UE - DPT Europe in my region ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

The #RuralDevelopment pillar of the #CAP does not deliver enough on economic diversification❗️

Euromontana calls for more efforts to make #RuralAreas more attractive and create diversified jobs in the mountains, beyond agriculture & tourism👩‍💼
https://t.co/Qqb87HQS9i

👩‍🦳If your area is also facing #ageing, check out our @Silver_SMEs project!

8️⃣ rural and mountainous territories cooperate to support the development of the #SilverEconomy and improve services for #OlderAdults in our villages! 🤝

Take inspiration from our partner regions 👇

The next #Montana174 newsletter will be out next week!🌄

Find out
👉How to use #CohesionPolicy to boost mountains' attractiveness
👉How to support #employment in mountains
👉Demands of Slovenian and Croatian citizens

Available in 🇬🇧🇫🇷🇪🇸🇮🇹 🇸🇮🇭🇷
Sign up ⤵️
https://t.co/euAcn5V4ap

Event report🆕

Main messages from last week's event on #BrainDrain with @IntergroupRUMRA & MEP @HannesHeide
👉Mountains lack diversified & qualified jobs
👉Culture plays a role in attractiveness
👉The 🇪🇺 #NewEuropeanBauhaus can improve quality of life

https://t.co/8cWW1R9236

4

Giovani, vita in montagna e opportuintà date dall'Ue. Il bello di punti di vista critici: da non perdere gli spunti dati da Carla Lostrangio di @Euromontana , di @FilBarbera e @fmartino_obc https://t.co/wwGLcRizKb #Work4Future

Load More...