• fr
  • en

L’annuaire régional d’Eurostat 2017: focus sur les zones rurales

Eurostat a récemment publié son annuaire régional présentant des statistiques et des données recueillies dans les 28 États membres de l’UE. Cet annuaire se concentre sur différents sujets avec, entre autres, la santé, l’éducation et la formation, le marché du travail, la recherche et l’innovation, le tourisme et le transport. Cette édition 2017 consacre également deux chapitres « focus », respectivement sur les villes européennes et les zones rurales.

Le chapitre sur les zones rurales évalue les différences entre les personnes vivant dans les zones rurales et les personnes vivant dans les zones urbaines dans les 28 États membres de l’UE. Il couvre les sujets suivants : la pauvreté et l’exclusion sociale, le logement, la santé, l’éducation, le marché du travail et la fracture numérique.

Les résultats dans les zones rurales varient d’un État membre à l’autre, mais il est possible de dresser certaines tendances :

  • Les personnes vivant dans les zones rurales de l’UE sont plus exposées à la pauvreté et à l’exclusion sociale

Le rapport montre que le risque de pauvreté ou d’exclusion sociale est le plus élevé dans les zones rurales de plusieurs États membres de l’Est et du Sud de l’UE. C’est particulièrement le cas en Bulgarie, en Roumanie et à Malte, où au moins la moitié de la population rurale était à risque de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2015. Eurostat remarque que la plupart des États membres qui ont rejoint l’UE en 2004 ou plus récemment ont un risque plus élevé de pauvreté ou d’exclusion sociale parmi leurs populations rurales que dans les villes ou dans les banlieues.

Le rapport indique également que près d’une personne sur cinq de la population rurale de l’UE vit sous le seuil de pauvreté.

  • L’accès aux soins de santé est plus difficile dans les zones rurales des nouveaux États membres de l’UE

Le rapport précise qu’en 2015, quelque 4,2% de la population de l’UE vivant dans les zones rurales ont signalé des besoins non satisfaits de soins de santé en raison des frais, de la distance au voyage (les services médicaux ayant tendance à être concentrés dans les villes) ou des longues listes d’attente. Cette part de la population était supérieure aux chiffres correspondants enregistrés pour les grandes villes et les banlieues (3,8%) ou pour les petites villes (3,5%). Cependant, ce fait est principalement signalé dans les États membres qui ont rejoint l’UE en 2004 ou plus récemment, alors que dans la plupart des pays de l’UE de l’Ouest, on ne note presque aucune différence entre les zones rurales et urbaines.

  • Les personnes vivant dans les zones rurales sont plus enclines à quitter l’enseignement tôt

Le rapport note que les personnes vivant dans les zones rurales sont généralement plus enclines à quitter leur parcours académique ou de formation plus tôt. Il existe toutefois des différences considérables entre les États membres de l’UE. Par exemple, dans certains pays (comme la France, la Belgique, l’Allemagne, Malte et l’Autriche), les personnes vivant dans les villes enregistrent le taux le plus élevé de départ précoce. Néanmoins, dans d’autres pays, par exemple, la Slovaquie, l’Espagne, la Grèce, la Hongrie, l’Estonie, la Roumanie et la Bulgarie, les chiffres montrent que 25,8% des personnes vivant dans les zones rurales quittent l’enseignement de manière prématuré contre 7,3% des personnes vivant dans des grandes et petites villes.

En outre, le rapport montre que la part des jeunes (âgés de 18 à 24 ans) vivant dans les zones rurales de l’UE qui n’avaient ni un emploi, ni suivaient une formation complémentaire était 3,7% de plus que dans les villes.

  • Encore une fracture numérique importante entre les zones urbaines et rurales

Moins des deux tiers (62%) de la population de l’UE vivant dans les zones rurales ont accédé quotidiennement à internet en 2016 ; ce chiffre est passé à 72% pour les personnes vivant dans les villes et les banlieues et a culminé aux trois quarts (75%) de la population parmi les citadins vivant dans les grandes agglomérations. En conséquence, pour tous les États membres de l’UE sauf trois (Belgique, Irlande et Luxembourg), la proportion la plus faible de personnes qui utilisent internet et le haut débit, quotidiennement, a été enregistrée dans les zones rurales. De plus, dans certains pays, comme la Lituanie, le Portugal, la Bulgarie, la Roumanie et la Pologne, une proportion relativement faible de la population rurale utilisait Internet quotidiennement en 2016. Le rapport souligne que certaines de ces différences dans l’utilisation quotidienne d’Internet peut être attribué à un manque d’infrastructure dans les zones rurales, ce qui limite l’accès et la disponibilité des technologies numériques.

Toutes les statistiques sur les zones rurales sont disponibles dans l’Eurostat regional yearbook (en anglais)

Share
2 octobre 2017

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#12) caption field is deprecated for versions v3.3 and higher
Type: OAuthException
Code: 12
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

💡Get inspired by the conclusions of @Silver_SMEs conference! See how the 🇪🇺 Green Paper on #Ageing and #LTVRA can help mountains to cope with ageing

Explore our best practices, read the report, access presentations, watch the event recording👇
https://t.co/LWQz4ss2bk

. @Euromontana incorporates Polyfarming as an example of good practice in the European management of mountain pastures!🌿🤩 “Being part of this manual implies an opportunity to promote it on a European scale”, Marc Gràcia, @CREAF_ecologia researcher and Polyfarming coordinator. https://t.co/58ha2XHBtq

🗞️Good news! @polyfarming has been included as an inspiring model in the manual of good practices ‘Sustainable management of #mountain pastures‘🏔️🌿 promoted by @Euromontana in the Life funded Oreka mendian project framework 🇪🇺

+[INFO] 👉https://t.co/82Ykm0SEYs

The #SmartVillages project of @EUAlpineSpace has been already implemented for three years! Discover the results here: 👇👇
https://t.co/oSOiZp4iVp

New calls, inclusion of remote rural areas, small partnerships: using the post-2020 #ErasmusPlus 🇪🇺 programme for #youth, #education & #innovation in mountain areas in our latest article👇
@unimontagna @isaralyon @CPoliedra @EURAC @ostforsk @vestforsk
https://t.co/VaDMuxPH3J

Load More...