• fr
  • en

L’avenir peut-il être intelligent pour les zones rurales, montagneuses et peu peuplées d’Europe?

Le 10 Avril, l’intergroupe RUMRA pour les régions éloignées, montagneuses et isolées a organisé une conférence au Comité des Régions pour aborder les besoins et spécificités des zones rurales, montagneuses et isolées d’Europe. Les organisations qui ont co-initié l’intergroupe Euromontana , Ruralité – Environnement – Développement (RED) et L’ avenir de l’énergie rurale en Europe (FREE), ainsi que les représentants du Parlement européen et du Comité des Régions, ont appelé à une approche intégrée en matière de développement de ces zones.

 

 

Qu’est-ce qu’un intergroupe?
Les intergroupes peuvent être formés par membres du Parlement européen appartenant à n’importe quel groupe politique ou commissions, en vue de procéder à des échanges informels sur divers sujets et de promouvoir les contacts entre les eurodéputés et la société civile. Actuellement , les membres d’au moins trois groupes politiques différents sont nécessaires à la constitution d’un intergroupe. Les intergroupes ne sont pas des organes officiels du Parlement européen et n’expriment donc pas la position officielle de ce dernier. Ils sont constitués pour la durée de la législature du Parlement.

 

Réunir décideurs politiques et représentants de la société civile
L’événement a rassemblé un groupe varié de parties concernées, et a inclus une participation active des représentants des pays européens. Les régions, les décideurs politiques, les groupes de la société civile ainsi que les membres du Parlement européen, y compris Mercedes Bresso, Présidente de l’intergroupe RUMRA, Jozo Radoš , Vice-Président de l’intergroupe RUMRA et Lambert van Nistelrooij , coordinateur PPE de la commission REGI. Le Président du Comité des Régions (CdR), Karl-Heinz Lambertz, a prononcé un discours inspirant, soulignant qu’un investissement considérable est essentiel pour lutter contre les inégalités régionales et soutenir les communautés des zones rurales, montagneuses et isolées. Le président de RED, Gérard Peltre, et le président de Euromontana, Juanan Gutiérrez, ont repris les grandes lignes des propos tenus par les responsables politiques. Cela ne fait que renforcer davantage la voix et les besoins de ces territoires.

 

 

Grands et petits succès européens dans les régions montagneuses ces cinq dernières grâce aux contributions de l’intergroupe RUMRA
Alors que davantage de détails sur l’événement lui-même figurent sur le site Web de RUMRA, Euromontana en profite pour rappeler les points principaux qui ont affecté les zones montagneuses au niveau de l’UE. Il est difficile d’attribuer ces étapes à des groupes politiques, des organisations ou des personnes. Cependant, l’intergroupe RUMRA, via ses activités et sa présence au niveau de l’UE, a certainement renforcé, directement ou indirectement, la voix réclamant davantage d’attention pour les régions de montagne . Au moins trois points positifs peuvent être relevés:

 

1. Augmentation progressive de l’attention en faveur des zones rurales, montagneuses et isolées au niveau européen

Au cours des cinq dernières années, des analyses plus approfondies ont été menées sur les aspects relatifs aux zones rurales, montagneuses et isolées. En particulier, deux rapports du Parlement européen sont directement liés à la montagne:

Du point de vue d’Euromontana, ces deux rapports construisent une base solide pour le développement futur de la politique de cohésion pour les zones de montagne. Cela a été discuté plus en détail lors de la conférence du 7 juin 2017, coorganisée par la Commission européenne (DG Regio) et Euromontana : « Politique de cohésion en montagne: Comment augmenter les contributions de la montagne et les bénéfices pour les territoires de montagne ». Plus de 100 acteurs de toute l’Europe se sont réunis à Bruxelles pour participer à la conférence, en présence de membres de du Parlement européen (MPE) participant activement à l’intergroupe RUMRA, en particulier:

  • Mercedes Bresso, eurodéputée et Présidente de l’intergroupe RUMRA du Parlement européen
  • Franc Bogovic, député européen ayant soutenu l’adoption du rapport Iotova et membre de l’intergroupe RUMRA.

Cette conférence a permis de réfléchir à la manière de mieux développer une approche intégrée de la future politique de cohésion et à la manière dont cette politique devrait traiter les spécificités des territoires de montagne.

Enfin et surtout, en 2018, le Parlement européen a approuvé une résolution appelant à un agenda de l’UE pour les zones rurales, montagneuses et isolées, conformément aux mesures prises précédemment pour les zones urbaines. Le débat en cours sur l’avenir de la politique de cohésion offre une occasion unique de définir une législation appropriée pour la future période de programmation, en répondant aux besoins de ces zones et territoires.

 

2. Des événements spécifiques pour le développement des collectivités rurales, de montagne et des régions peu peuplées

Avant l’événement du 10 Avril 2019, l’intergroupe RUMRA a également organisé d’autres événements qui ont été l’occasion d’un échange sur des sujets d’une importance particulière pour les zones rurales, montagneuses et éloignées avec les députés européens et les organisations qui ont co-initié l’intergroupe.

Juin 2017: Petit-déjeuner RUMRA: Cohésion en Europe rurale
Mercedes Bresso a appelé à davantage d’interactions entre zones rurales et urbaines. Ce petit déjeuner d’ information a permis de mieux comprendre le potentiel de croissance des zones rurales et a contribué à créer un consensus politique. Les sujets abordés comprenaient notamment les infrastructures de base, attirant les petites et moyennes entreprises par exemple.

Juin 2018: Petit-déjeuner RUMRA: Comment l’innovation sociale peut-elle aider les villages à devenir plus intelligents?
Organisé par le député européen Bogovic, l’événement a clarifié le concept d’innovation sociale dans les zones rurales et a permis d’explorer comment les mesures politiques peuvent soutenir l’innovation sociale grâce à des initiatives telles que les villages intelligents, par exemple.

En octobre 2019, Euromontana organisera un autre événement sous le drapeau RUMRA au Parlement européen. Il sera lié à la mention de qualité facultative « produit de montagne » et à sa mise en œuvre actuelle dans toute l’Europe.

 

3. Accès aux députés intéressés par l’amélioration de la qualité de la vie dans les zones rurales, montagneuses et isolées

Tous ceux qui participent à l’élaboration de la politique au niveau de l’UE savent bien à quel point il peut être difficile d’attirer l’attention des décideurs, ce qui est particulièrement vrai dans le cas du plaidoyer au nom de zones vulnérables telles que les zones rurales, montagneuses et isolées. Faire partie de l’intergroupe RUMRA a facilité les relations entre Euromontana et élus européens, invités en tant qu’orateurs lors de nos événements (Convention européenne sur la montagne , conférences avec la DG REGIO) ou invités à soutenir financièrement notre événement en Croatie sur l’économie circulaire dans l’agroforesterie .

 

Qu’adviendra-t-il à l’avenir ?
Les territoires en dehors des zones urbaines diffèrent, mais font actuellement face à des défis et à des dynamiques similaires. De plus en plus d’attention est portée aux disparités entre les zones urbaines et rurales et à la dépopulation sans cesse croissante, tandis que les opinions politiques extrêmes trouvent un terrain fertile dans ces zones. Il est important que nous agissions ensemble également au niveau de l’UE. Il s’agit d’être intelligent, du point de vue de la technologie mais également de l’efficacité et de la collaboration:

  • Examinez les technologies les plus récentes et les solutions existantes et ne pas se limiter à copier les actions menées par villes dans les années passées – sauf si cela a du sens. Par exemple, quelles solutions d’Internet hybrides deviennent actuellement imaginable pour les zones rurales, montagneuses et isolées ?
  • Construire des mécanismes qui permettront la reconnaissance de la valeur produite dans ces zones, également sur le marché. Par exemple, la mention de qualité facultative « produit de montagne » offre une relation gagnant-gagnant pour les producteurs et consommateurs.

Il ne s’agit pas seulement de législation et d’aide financière, mais aussi de changer l’image des zones en question. Nous devons élaborer un nouveau récit où les opportunités et l’attractivité ne font pas seulement écho aux espaces urbains. Un récit dans lequel les zones rurales, montagneuses et isolées sont égales mais différentes et offrant une bonne qualité de vie. Où les gens se sentent fiers de qui ils sont, où ils sont et ce qu’ils font. Et où ils ne sont pas confrontés au dilemme de rester ou de partir , mais où ils peuvent faire de vrais choix – différents pour sûr mais tout aussi attrayants.

En ce qui concerne les mesures à prendre pour renforcer la voix des zones rurales, montagneuses et isolées, consultez le site Web de RUMRA et / ou n’hésitez pas à contacter directement Euromontana.

 

Share
19 avril 2019

Euromontana sur Facebook

21 hours ago

Euromontana
Join us on 10 December for our 2021 International #Mountain Day celebration! #MountainsMatter This year’s theme is #sustainabletourism in mountains! ⛰️➡️ fao.org/mountain-partnership/events/imd-2021/en/ ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

Get to know our new member: region @malopolskaPL 🇵🇱 From tourism to mobility and cross-border cooperation, this Polish region wants to collaborate for the #SustainableDevelopment of mountain areas🌄
https://t.co/A9TxhXCbno

Celebrate sustainable #mountain tourism the Friday, 10 December at 14.30 CET. #MountainsMatter

Register here https://t.co/7sD4Oe7PfE

3

📣We recruit an EU Project Officer

We are looking for motivated young people to join our team in Brussels, manage our projects on #ForestFires, #pastoralism or #CohesionPolicy & develop new ideas 🌄

Applications open until 10/01/2022
Job offer ⤵
https://t.co/dzr2OHeMIl

El proyecto #Montana174 de @Euromontana pretende dar a conocer las posibilidades que la Política de Cohesión ofrece a las áreas de montaña. Puedes colaborar completando la encuesta contando tus experiencias: https://t.co/N70dqerAHV https://t.co/JEDzTGirXB

More than 75% of the #grasslands in the EU have unfavorable conservation status 💔. How can we improve their environmental #conservation and socio-economic challenges? The @LIFEprogramme OREKA MEDIAN identifies 31 practices & recommendations for #science📌https://t.co/ViZ6pS3EpW

Load More...