• fr
  • en

Le Rapport de l’UE sur les Conséquences de l’Evolution Démographique est publié

La Commission européenne a publié le 17 juin 2020 son Rapport sur les Conséquences de l’Evolution Démographique dans l’UE. Coordonné par Dubravka Šuica, Commissaire européenne à la Démocratie et à la Démographie, ce rapport décrit les principaux défis du changement démographique et trace les évolutions futures.

 

La population rurale diminue

Dans son rapport, la Commission européenne identifie les défis liés au changement démographique pour les régions européennes. L’une des conclusions est le transfert de population des zones rurales vers les zones intermédiaires. Alors que 28 % de la population de l’UE vivait dans les zones rurales en 2015, cette proportion tombe à 21 % en 2020. Ces 7 points de différence se reflètent dans l’augmentation de la population de l’UE vivant dans les zones intermédiaires (de 32 % en 2015 à 39 % en 2020), alors que la population des zones urbaines est restée inchangée (40 % de la population de l’UE).

Les transferts de populations des zones rurales vers les zones intermédiaires entraînent la dépopulation constante de certaines régions rurales. Dans huit États Membres, les régions rurales sont en perte continue de population depuis 1991 ; toutes ces régions rurales sont situées en Bulgarie, Croatie, Hongrie, Portugal et Roumanie et dans les trois États baltes. Le projet ESPON ESCAPE, qui identifie les différentes causes du dépeuplement des zones rurales dans l’UE et analyse ces tendances au niveau local, permet d’approfondir l’analyse de la désertification des zones rurales.

Pour la Commission, le dépeuplement rural constitue un défi majeur pour l’agriculture, en relation avec le renouvellement des générations. En effet, le manque d’attractivité des zones rurales entraîne non seulement un manque de jeunes agriculteurs mais aussi l’abandon des terres et un risque accru d’incendies de forêt, ce qui est particulièrement menaçant pour les zones de montagne et l’économie pastorale.

 

L’Europe vieillit

Les principaux facteurs du changement démographique en Europe identifiés dans le rapport sont liés à l’allongement de l’espérance de vie et à la baisse du taux de natalité qui entraînent un vieillissement de la population européenne. D’ici 2070, on estime que 30 % de la population européenne sera âgée de 65 ans et plus, contre environ 20 % aujourd’hui.

Les prévisions démographiques entraînent de nouveaux défis pour ces régions vieillissantes, en particulier dans les zones rurales et montagneuses. Le rapport de la Commission européenne souligne notamment la pénurie de médecins généralistes dans les zones rurales ainsi que le manque d’offre de soins de longue durée pour les personnes âgées. En outre, étant donné que la protection sociale pour les soins de longue durée n’existe pas dans tous les États Membres, contrairement à la protection des soins de santé, le rapport souligne le risque d’une plus grande exclusion socio-économique des générations plus âgées à l’avenir.

 

Les zones rurales ont besoin d’investissements pour renforcer leur attractivité

Il sera donc crucial de rechercher des solutions pour renforcer l’attractivité des zones rurales. Il s’agit par exemple d’investir davantage dans la numérisation des zones rurales, comme le mentionne le rapport, afin de combler le fossé avec les zones urbaines et de créer davantage d’emplois et d’offres de formation. Les solutions, pour le numérique notamment, seront étudiées plus avant en 2021 dans le cadre de la Vision à long terme de l’UE pour les zones rurales.

Le rapport fait également référence aux possibilités offertes par la Silver Economie, y compris dans les zones rurales, un secteur qui peut contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes âgées en fournissant des services innovants. À cet égard, le projet Interreg Europe SILVER SMEs, dans lequel Euromontana est impliqué, explore les possibilités pour les politiques régionales de mieux soutenir les PME du secteur de la Silver Economie dans les zones rurales et montagneuses et présente plus de 50 bonnes pratiques dans sa base de données en ligne. La Commission européenne étudiera les possibilités offertes par le secteur de la Silver Economie dans son Livre Vert sur le Vieillissement, qui devrait être publié d’ici la fin de l’année 2020.

Ces deux questions exigent de réfléchir à des solutions au niveau local et régional. Si la Commission européenne souligne l’importance du niveau NUTS3 dans son rapport, une véritable approche localisée pour aborder ces questions nécessiterait même d’analyser les niveaux NUTS4 et NUTS5, comme le fait ESPON par exemple.

 

L’analyse des tendances démographiques effectuée par la Commission européenne met en évidence de nombreux défis pour les zones rurales. Le dépeuplement des zones rurales combiné au vieillissement de la population nécessitera des investissements ambitieux pour attirer les jeunes, créer des emplois et rendre les zones rurales dynamiques tout en développant des biens et des services adaptés aux générations plus âgées. Euromontana appelle donc la Commission à proposer des solutions ambitieuses dans sa Vision à long terme et son Livre Vert pour faire face à ces défis et à prendre en compte les spécificités des zones de montagne, telles que décrites dans nos contributions envoyées à la Commissaire Šuica (voir Vers une vision à long terme des zones rurales – Contributions d’Euromontana et Le vieillissement en montagne – Contributions d’Euromontana pour le Livre Vert sur le Vieillissement).

Share
23 juin 2020

Euromontana sur Facebook

22 hours ago

ERSAF
Euromontana offre un #tirocinio su comunicazione e progetti europei da marzo 2022. Domanda da inviare entro il 3 gennaio 2022!➡️Internship offer⬅️Join our team for 6 months and work with us on communication and European projects 🇪🇺 We offer the possibility to get experience in a European organisation from March 2022⚠️Application to be sent before 03 January 2022Conditions and internship offer here ⤵www.euromontana.org/en/internship-opportunity-communication-from-march-2022/ ... See MoreSee Less
View on Facebook

2 days ago

Euromontana
➡️Internship offer⬅️Join our team for 6 months and work with us on communication and European projects 🇪🇺 We offer the possibility to get experience in a European organisation from March 2022⚠️Application to be sent before 03 January 2022Conditions and internship offer here ⤵www.euromontana.org/en/internship-opportunity-communication-from-march-2022/ ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

More than 75% of the #grasslands in the EU have unfavorable conservation status 💔. How can we improve their environmental #conservation and socio-economic challenges? The @LIFEprogramme OREKA MEDIAN identifies 31 practices & recommendations for #science📌https://t.co/ViZ6pS3EpW

📣 Tell us about territorial cohesion in your region!

Are the Operational Programmes of the 🇪🇺 #CohesionPolicy finalised in your country? Do they include measures for #MountainAareas?

👉Then tell us more & take 5 minutes to answer #Montana174's call ⤵
https://t.co/fEIN38BEkv

What was the extent of the damage caused by #ForestFires last year? What are the consequences in the mountains? 🔥 Find the answer in the latest JRC report!

💡 In December starts the new Euromontana H2020 project on extreme #wildfires!
https://t.co/4pfSEFFTZB

➡️Internship offer⬅️

Join our team for 6 months and work with us on communication and European projects 🇪🇺 We offer the possibility to get experience in a European organisation from March 2022

⚠️Apply by 03/01/2022
Conditions and internship offer here ⤵
https://t.co/tdTScrzPee

Want to learn more on cohesion in #MountainAreas?#Montana174's website is now live!
💡Find initiatives financed by the #CohesionPolicy to improve the daily life of citizens in the mountains & soon factsheets to learn how to benefit from the funds👇
https://t.co/rCy1xveEAt

Load More...