• fr
  • en

Les Alpes ont-elles besoin d’un responsable du tourisme durable?

Le « sur tourisme», « la gestion intelligente des flux touristiques », « la protection des sites naturels » font partie des nombreux défis auxquels la région alpine est confrontée. Jusqu’à présent, différentes initiatives pertinentes ont été développées sur le territoire, des auberges écologiques aux Perles alpines en passant par les stations de ski respectueuses de l’environnement et AlpFoodWay. Ces initiatives couvrent toutefois une portée locale et reposent sur l’engagement de quelques personnes. CIPRA international souhaite connecter ces projets et en faire un réseau plus fort d’acteurs du tourisme durable dans les Alpes pour sensibiliser le public à cette question.

Le tourisme durable dans les Alpes reflète la diversité des organisations et des bonnes pratiques, mais il n’existe toujours pas de structure regroupant et reliant ces différents projets prometteurs au niveau alpin. Pour relever ce défi, la CIPRA a organisé une réunion d’experts en novembre 2018 à Innsbruck. Pour la première fois, des experts du tourisme de tous les pays alpins ont défini la mission et les compétences du poste, dans le but de soutenir la transition vers un tourisme durable au niveau macro régional.

Les experts ont mis en évidence une série de compétences et d’expériences nécessaires pour établir un profil de poste concret. En plus des compétences traditionnelles en tourisme, le profil du poste requiert également une expertise dans d’autres secteurs, tels que la mobilité durable, l’agriculture, l’énergie ou le changement climatique. La connaissance des écolabels touristiques et des certificats existants est également l’un des 16 critères définis.

« Les acteurs du tourisme ont besoin d’un visage, d’un interlocuteur pour les écouter », déclare Christian Baumgartner, expert en tourisme et vice-président de CIPRA International. Cet interlocuteur devra également trouver les bons outils pour soutenir, mutualiser et diffuser les différents projets de tourisme durable initiés dans la région. À la fin de la réunion d’experts à Innsbruck, la nécessité d’un chargé de mission tourisme durable dans les Alpes a été clairement confirmée, mais il reste quelques questions en suspens quant au financement de ce poste et à la possibilité ou non, pour le candidat choisi, d’être lié à des ONG ou à des associations touristiques locales.

Le projet « Tourisme durable dans les Alpes. Qui fait le travail ? » est mené par CIPRA International, en coopération avec les délégations suisse, autrichienne, française, italienne, allemande et slovène de la CIPRA. En collaboration avec des organisations partenaires, la CIPRA diffuse actuellement le profil de poste dans les Alpes, envoyant la balle dans le camp des autorités et des financeurs éventuels.

 

Share
26 avril 2019

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating application. Application has been deleted.
Type: OAuthException
Code: 190
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

The Youth Council of @CipraInt wants to create a single & cheap ticket for #youth to travel throughout the #Alps 🥳
You are between 15-29 and enjoy travelling in the Alps?
You like the concept?
Help them by filling in this short survey 👇
https://t.co/wzheDHMnR8

Investigating the Silver Economy in Europe #1
🔹 Rural Europe is #ageing
🔹 Our regions lack services, including for #olderadults
🔹 The #SilverEconomy can improve their quality of life

👇Discover how in our first interactive infographic👇
https://t.co/DNY4gf6X0p

40% of European regions are excluded from #innovation developments for 4.0 technologies. They miss opportunities and the edge achieved in 3.0 technologies. 📖more about #digitaltranformation of Regional Economies in this last update of Transregecon project
https://t.co/uIvD10ewO5

Le #SAB et l'Aide suisse à la montagne lancent le Prix Montagne 2020. Doté de 40'000 et 20'000 francs, il récompense des entreprises novatrices contribuant au développement des régions de #montagne. Les candidatures peuvent être envoyées jusqu'au 18 août.
https://t.co/RUNHA7iOYE

2

❌ No #youth should be left behind ❌
See the recommendations of the Council of the UE for more opportunities for the #rural youth with:
👉 employment & training opportunities
👉 inclusive governance & youth spaces
👉 transports & ICT infrastructures
https://t.co/9auFpUdQeL

Load More...