• fr
  • en

Les indications géographiques de l’UE représentent une valeur de 74,76 milliards d’euros

Le 20 avril 2020, la Commission européenne a publié son « Étude sur la valeur économique des systèmes de qualité, des indications géographiques (IG) et des spécialités traditionnelles garanties (STG) de l’UE » afin d’actualiser et d’élargir la précédente étude réalisée en 2012 (retrouvez ici l’étude précédente).

Ces labels ont une présence importante en zones de montagne, l’on estime par exemple qu’environ 1/3 des AOP de l’UE sont produits en montagne. Le rapport publié cette semaine indique également qu’il avait « 45 fromages français sous AOP. Les principaux sont Beaufort, Cantal, Comté, Reblochon, Roquefort et Saint-Nectaire. Chacun de ces AOP est produit dans les zones montagneuses. Dans de tels cas, l’AOP est une stratégie de différenciation où la productivité est entravée par l’environnement géographique. »

AREPO, l’association des régions européennes des produits d’origine, a fait une synthèse du dernier rapport de la Commission. Vous la trouverez ci-dessous.

Il s’agit d’une analyse complète et approfondie basée sur l’ensemble des 3 207 IG et STG protégées dans les 28 États membres de l’UE à la fin de 2017. Sur ces 3 207 noms de produits, 49 % étaient des vins, 43 % des produits agroalimentaires et 8 % des boissons spiritueuses.

Selon l’étude, il existe un avantage économique évident pour les producteurs en termes de commercialisation et d’augmentation des ventes grâce à la qualité et à la réputation de ces produits, et à la volonté des consommateurs de payer pour obtenir le produit authentique. Les principales conclusions de l’étude sont notamment les suivantes :

Valeur de vente significative :

  • Les IG et les STG représentent ensemble une valeur de vente estimée à 77,15 milliards d’euros en 2017, soit 7 % de la valeur totale des ventes du secteur européen de l’alimentation et des boissons, estimée à 1.101 milliard d’euros en 2017 ;
  • Les IG pour les produits agroalimentaires et les boissons considérées seules représentaient une valeur de vente de 74,76 milliards d’euros ;
  • Les vins représentaient plus de la moitié de la valeur des ventes (39,4 milliards d’euros), les produits agricoles et les denrées alimentaires 35 % (27,34 milliards d’euros) et les boissons spiritueuses 13 % (10,35 milliards d’euros) ;

Une prime de vente plus élevée pour les produits protégés :

  • La valeur des ventes des produits couverts par l’étude était en moyenne le double de la valeur des ventes de produits similaires sans certification ;
  • Le taux de prime en valeur s’élevait à 2,85 pour les vins, 2,52 pour les spiritueux et 1,5 pour les produits agricoles et les denrées alimentaires.

Exportations d’indications géographiques :

  • Les indications géographiques représentent 15,5 % du total des exportations agroalimentaires de l’UE ;
  • Les vins restent le produit le plus important, tant en termes de valeur totale des ventes (51 %) que d’échanges extracommunautaires (50 %) ;
  • Les produits agricoles et les denrées alimentaires représentent 35 % de la valeur totale des ventes et 10 % des échanges extracommunautaires ;
  • Les États-Unis, la Chine et Singapour sont les premières destinations des produits IG de l’UE, représentant la moitié de la valeur des exportations de produits IG.

Le Commissaire à l’agriculture, M Janusz Wojciechowski, a déclaré « Les indications géographiques européennes reflètent la richesse et la diversité des produits que notre secteur agricole a à offrir. Les avantages pour les producteurs sont évidents. Ils peuvent vendre des produits à une valeur plus élevée, aux consommateurs qui recherchent des produits régionaux authentiques. Les indications géographiques sont un aspect essentiel de nos accords commerciaux. En protégeant les produits dans le monde entier, nous évitons l’utilisation frauduleuse des noms de produits et nous préservons la bonne réputation des produits agroalimentaires et des boissons européens. Les indications géographiques protègent la valeur locale au niveau mondial ».

Pour plus d’informations sur les produits d’origine et les politiques de qualité de l’UE, veuillez consulter le site d’AREPO.

Share
23 avril 2020

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#12) caption field is deprecated for versions v3.3 and higher
Type: OAuthException
Code: 12
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

Last week the @FAO endorsed the @IYRP2026 👏Euromontana welcomes this decision and calls for 🇪🇺 Member States to vote in bloc in favour of the proposal in Sept 2021 at the @UN to support #pastoralism
@YoldaInitiative @pastoralisme @hazifundazioa
https://t.co/RZKmJHPt2u

¿Eres joven? ¿Te interesan las montañas? Encuesta de @Euromontana para evaluar los deseos y retos a los que se enfrentan jóvenes de 18 a 29 años para vivir en la montaña en toda Europa https://t.co/PHQtzT3rBL

⛰️ #HAZI comparte la #encuesta de @Euromontana para evaluar los deseos y desafíos de la #juventud de las zonas de montaña de Europa. 10 años después de un primer estudio, esta encuesta mostrará la situación actual de los/as jóvenes

Tu opinión cuenta❗️

👉https://t.co/WnBwpPCL1q

2

Proud that @Euromontana includes the European LIFE @polyfarming project about #regenerativeagriculture 🥕🍎🌿🐄 as an inspiring model, in the recently published handbook of good practices!

👉🏼 https://t.co/4hMini4bdT

An incredibly important study - we highly encourage 18-29 years olds living in European mountain areas to take part! https://t.co/WUT1EoL6MX

Load More...