Les mesures de verdissement de la PAC ont-elles été efficaces jusqu’à présent ?

En 2017, Alliance Environnement (composée d’IEEP et d’Oréade-Brèche) et l’Institut Thünen ont procédé à une évaluation des mesures de verdissement décrites dans le règlement sur les paiements directs pour le compte de la Commission européenne. La réforme de la PAC de 2013 a introduit un paiement pour un ensemble obligatoire de « mesures vertes » (diversification des cultures, maintien de prairies permanentes et surfaces d’intérêt écologique), représentant 30% du budget des paiements directs. L’étude a évalué les éléments moteurs des choix des États membres et des agriculteurs en matière de mise en œuvre, ainsi que les effets des mesures sur les pratiques agricoles et la production, leur efficacité par rapport aux objectifs environnementaux et climatiques, leur efficacité, leur cohérence, leur pertinence et la valeur ajoutée de l’UE.

Pour lire l’article complet, cliquez ici

Share
10 janvier 2018