• fr
  • en

Neve Diversa : comment le tourisme de montagne peut-il s’adapter au changement climatique ?

Un rapport complet sur l’adaptation au changement climatique du tourisme hivernal en Italie

Les chaînes alpines se sont réchauffées deux fois plus que la moyenne mondiale entre la fin du XIXe siècle et le début du XXIe siècle. Selon le centre de recherche EURAC, avec une augmentation de la température au-delà de 4C° dans les Alpes italiennes, seulement 12% des installations de ski actuelles seraient encore adaptées au tourisme de neige. C’est pourquoi, depuis 2013, l’ONG environnementale italienne Legambiente, mène la campagne Neve Diversa, littéralement ‘une autre neige’. Cette campagne vise à plaider pour un changement du modèle de touristique dans les Alpes et Apennins italiens, en vue de s’adapter au changement climatique.

Dans le cadre de la campagne Neve Diversa, Legambiente publie chaque année un rapport qui fait le point sur la transition des stations de ski vers un modèle sans neige dans toutes les régions italiennes. Selon la dernière version du rapport Neve Diversa 2021, entre 1960 et 2017, la saison d’enneigement a connu une réduction moyenne de 38 jours, et la ligne de fiabilité de l’enneigement est passée de 1500 m.a.s.l. en 2006 à 2400 m.a.s.l. et plus. Ces changements ont de lourdes conséquences sur la viabilité économique des quelque 290 stations de ski, 1 743 remontées mécaniques et plus de 5 700 km de pistes de ski qui existent en Italie.

 

Cartographie des bonnes et mauvaises pratiques en matière de tourisme de montagne « sans neige »

Neve Diversa 2021 identifie plusieurs bonnes pratiques de stations de ski qui ont décidé de s’orienter vers un tourisme alternatif et sans neige. Par exemple, dans le Piémont, Raimondi srl di Ceva a décidé d’acheter l’ancienne station de ski de Viola St. Gree en profitant du crédit d’impôt de 110 % du Fonds de relance et de créer une destination touristique ouverte toute l’année. Entre-temps, de nombreuses stations de ski des Apennins italiens ont décidé d’opter pour le « tourisme vert » et le « tourisme de bien-être », valorisant ainsi la biodiversité locale et l’artisanat traditionnel.

L’évolution de l’offre touristique en montagne va de pair avec le nouveau profil des touristes de montagne. Selon Legambiente, les touristes de montagne préfèrent aujourd’hui passer leurs vacances à faire d’autres activités que le ski, comme c’était le cas dans les années 1970 et 1980, et environ 48,2 % des touristes en hiver ne skient pas du tout. La plupart des jeunes touristes préfèrent les activités « après-ski » telles que les activités sportives (piscine, gymnase, fitness), les activités de bien-être et de soins personnels, les services culturels (musées, visites locales), les dégustations gastronomiques et les activités de loisirs (danse). Le nouveau profil du touriste de montagne a également été baptisé « tourisme 4L » (landscape, leisure, learning, limit c’est-à-dire paysage, loisirs, apprentissage, limite) et associe les préoccupations de durabilité à l’expérience de voyage.

 

Quel est le rôle de Next Generation EU pour la transition touristique en montagne ?

Dans son rapport, Legambiente souligne que Next Generation EU peut être utilisée comme une opportunité pour financer la transition du tourisme en montagne. Les zones de montagne situées à moins de 1800 m d’altitude – qui connaîtront à l’avenir une diminution considérable de leur couverture neigeuse – devraient investir de manière cohérente dans la transition vers de nouveaux modèles économiques, tels que le tourisme 4 saisons, tandis que les zones situées au-dessus de ce quota peuvent conserver leurs stations de ski mais aussi investir dans la diversification de leurs activités. Dans le cadre de ces fonds, les autorités financeront la participation des parties prenantes à la conception de leur stratégie locale pour un tourisme de montagne alternatif.

 

Euromontana discutera de l’adaptation climatique des installations touristiques le 27 mai 2021 lors du troisième webinaire Smart Mountains, en présentant l’exemple d’adaptation de la station de ski de Metabief. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page web de l’événement : Adaptation climatique : quelles opportunités pour les entreprises de montagne ?

Share
19 mai 2021

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#12) caption field is deprecated for versions v3.3 and higher
Type: OAuthException
Code: 12
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

Last week the @FAO endorsed the @IYRP2026 👏Euromontana welcomes this decision and calls for 🇪🇺 Member States to vote in bloc in favour of the proposal in Sept 2021 at the @UN to support #pastoralism
@YoldaInitiative @pastoralisme @hazifundazioa
https://t.co/RZKmJHPt2u

¿Eres joven? ¿Te interesan las montañas? Encuesta de @Euromontana para evaluar los deseos y retos a los que se enfrentan jóvenes de 18 a 29 años para vivir en la montaña en toda Europa https://t.co/PHQtzT3rBL

⛰️ #HAZI comparte la #encuesta de @Euromontana para evaluar los deseos y desafíos de la #juventud de las zonas de montaña de Europa. 10 años después de un primer estudio, esta encuesta mostrará la situación actual de los/as jóvenes

Tu opinión cuenta❗️

👉https://t.co/WnBwpPCL1q

2

Proud that @Euromontana includes the European LIFE @polyfarming project about #regenerativeagriculture 🥕🍎🌿🐄 as an inspiring model, in the recently published handbook of good practices!

👉🏼 https://t.co/4hMini4bdT

An incredibly important study - we highly encourage 18-29 years olds living in European mountain areas to take part! https://t.co/WUT1EoL6MX

Load More...