• fr
  • en

Plus de glacier dans les Alpes dans 80 ans?

Une nouvelle étude publiée dans le Journal européen des géosciences indique que d’ici 2100, les glaciers Alpins auront disparus. Réalisée par une équipe de chercheurs en Suisse, cette étude fournit des données actualisées sur l’évolution possible des glaciers des Alpes sous l’effet du réchauffement climatique.

L’étude montre que d’ici à 2050, 50% du volume des glaciers disparaîtront, indépendamment de la gestion de nos émissions de gaz à effet de serre. Quant à l’existence des glaciers après 2050, l’étude élabore deux scénarios potentiels fondés sur des prévisions liées aux températures et précipitations, mais également aux possibles politiques climatiques futures. Après 2050, « l’évolution future des glaciers dépendra fortement de l’évolution du climat », déclare Harry Zekollari, responsable de l’étude, chercheur à l’ETH Zurich et à l’Institut fédéral suisse de recherche sur les forêts, la neige et le paysage (actuellement à l’Université de Delft aux Pays-Bas).

 

 

Un réchauffement climatique limité pourrait sauver les glaciers alpins
Scénario 1 – Une augmentation limitée des températures à long terme permettrait de préserver un tiers du volume des glaciers actuels, selon l’étude. Dans le scénario menant à un réchauffement limité, les émissions de gaz à effet de serre atteindraient leur maximum dans les prochaines années, puis diminueraient. Selon les prévisions, ce scénario entraînerait une augmentation de la température ne dépassant pas 2 ° C pour 2100, par rapport aux niveaux préindustriels, ce qui rejoint les objectifs actuels de l’UE.

Scénario 2 – Au contraire, les émissions de gaz à effet de serre augmenteraient continuellement au cours des prochaines décennies dans le deuxième scénario. Les conséquences pour les Alpes seraient dévastatrices puisque la quasi-totalité du volume des glaciers disparaîtrait d’ici 2100. Selon Matthias Huss, chercheur à Zurich et co-auteur de l’étude, le volume de glace restant représenterait « 5% ou moins du volume actuel de glace ». Cependant, l’étude montre également que les émissions mondiales sont actuellement juste au-dessus de ce que prévoit ce scénario.

 

L’adaptation au changement climatique et son atténuation, un défi pour les Alpes
La fonte des glaciers constituera certainement un défi pour les Alpes, car ils sont d’une grande importance pour les paysages, les écosystèmes et l’économie de la région. Les glaciers alpins fournissent de l’eau à la faune et à la flore locales, mais également aux communautés locales pour les réservoirs d’eau, l’agriculture et les mécanismes hydroélectriques.

Quoi qu’il en soit, les Alpes perdraient de toute façon environ 50% de leur volume de glacier d’ici 2050. Cela peut s’expliquer par le temps de réponse habituellement long des glaciers face à la hausse des températures, a déclaré Harry Zekollari, responsable de l’étude. Cette étude sur les Alpes fait écho au rapport récent de l’Observatoire du Changement Climatique des Pyrénées (OPCC) sur le changement climatique dans les Pyrénées, montrant que 50% des glaciers pyrénéens ont déja disparu depuis les années 1980. En réponse aux découvertes de ce rapport, l’OPCC a créé une nouvelle base de données en ligne de bonnes pratiques sur l’adaptation au changement climatique. Couvrant tous les secteurs économiques montagneux et les effets du changement climatique sur les montagnes, cette nouvelle base de données peut certainement être un outil utile pour les communautés alpines. Le rapport de la Convention des Carpates intitulé « Perspectives sur l’adaptation au changement climatique dans les Carpates » pourrait également servir d’exemple de cadres politiques et de recommandations en matière d’adaptation.

Les zones de montagne souffrent du changement climatique, mais jouent également un rôle central dans son atténuation et son adaptation. Comme indiqué dans la Déclaration de Bragança « Faire face au défi du changement climatique : s’adapter pour les générations futures », les zones de montagne peuvent mener le changement en encourageant l’économie circulaire, en sensibilisant les jeunes générations, en promouvant des circuits courts et en mobilisant tous les acteurs au travers d’une approche participative. En réponse à la consultation publique organisée en mars 2018 sur la stratégie de l’UE en matière d’adaptation au changement climatique, Euromontana a également proposé des mesures concrètes (disponibles en anglais uniquement) à mettre en œuvre au niveau européen.

Les résultats de cette nouvelle étude devraient alerter les décideurs politiques, les parties prenantes et les citoyens et les encourager à renforcer leur coopération afin de mettre en œuvre des politiques et des outils européens, nationaux et régionaux à même de lutter contre le changement climatique, d’atténuer ses effets et de s’adapter à ces changements.

 

Share
17 avril 2019

Euromontana sur Facebook

6 days ago

Euromontana

Vă invităm în perioada 23 – 25 mai 2019, la cea de-a XXI–a ediţie a Conferinţei ştiinţifice internaţionale "Turismul rural românesc în context internațional. Actualitate şi perspective", ce va avea loc la Vatra Dornei.

We invite you on May 23 - 25, 2019, at the XXIth edition of the International Scientific Conference "Romanian Rural Tourism in an International Context. Actuality and Perspectives", to be held in Vatra Dornei.

Organizatori: Agenția Națională a Zonei Montane, împreună cu Academia Română, filiala Iaşi – Institutul de Cercetări Economice şi Sociale "Gh. Zane" și Institutul Național de Cercetări Economice "Costin C. Kiriţescu"/INCE Centrul de Economie Montana "CE-MONT" Vatra Dornei, Ministerul Agriculturii și Dezvoltării Rurale – Reteaua Nationala de Dezvoltare Rurala - RNDR, alături de Primăria Municipiului Vatra Dornei, Asociaţia Naţională de Turism Rural Ecologic şi Cultural - ANTREC Bucovina, Institutul Naţional de Cercetare Dezvoltare în Turism - INCDT Bucureşti, Asociaţia Europeană a Ţărilor cu Munţi – Euromontana și Asociația Generală a Economiștilor din România AGER - Filiala Iaşi.

Evenimentul se adresează oamenilor de știință, cercetătorilor, cadrelor didactice universitare, doctoranzilor, masteranzilor, cu preocupări în cercetarea fenomenului turistic din spațiul rural, care, împreună cu managerii de pensiuni turistice și agroturistice încearcă să găsească soluții optime de revigorare a mediului rural și a fenomenului turistic din acest spaţiu.

Tematica manifestării:
 Turismul rural și agroturismul în contextul dezvoltării durabile la nivel naţional, regional și global;
 Tradiționalism vs. modernism în turismul rural;
 Strategii naționale și regionale de dezvoltare a turismului rural;
 Managementul și marketingul e-turismului;
 Comportamentul prestatorilor şi consumatorilor de servicii de turism rural;
 Rolul legislaţiei în domeniu în promovarea şi dezvoltarea turismului rural;
 Turismul rural din perspectivă multidisciplinară şi interdisciplinară: economie, sociologie, drept, psihologie, antropologie, etnografie, folclor etc.
 Bune practici internaționale

Lucrările Conferinței vor avea loc la Agenția Națională a Zonei Montane, din Vatra Dornei, strada Runc nr. 23, în „Amfiteatrul Munților”, după următorul Program:
Joi, 23 mai
13.00 - 14.00 Înregistrarea participanților
14.00 - 14.30 Deschiderea oficială
14.30 - 15.30 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea I
15.30 - 16.00 Pauză cafea
16.00 - 19.00 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea II
20.00 - 21.00 Cina
Vineri, 24 mai
09.00 - 11.00 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea III
11.00 - 11.30 Pauză cafea
11.30 - 14.00 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea IV
14.00 - 15.30 Pauză de masă
15.30 - 17.30 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea V
17.30 - 18.00 Pauză cafea
18.00 - 19.30 Dezbateri, Concluzii
19.30 - 20.00 Închiderea lucrărilor
20.00 - 21.00 Cina festivă
Sâmbătă, 25 mai
09.30 - 16.00 Aplicaţie practică în comuna Vama

Mai multe detalii aici: geodantacu.wixsite.com/rorut?fbclid=IwAR23N_-GCwNINkE37dm48j6EVqTlo-TEWcoqDNnQL6wvl6GSFlr1-w7HJvE
... See MoreSee Less

View on Facebook

Euromontana sur Twitter

The brown bear is back in Portugal! 🐻 Scientists are now defining if its population could be stable in this area and giving recommendations to beekeepers in the meantime to facilitate coexistence.
https://t.co/bGxEPb3duf

Romania adopted measures to encourage on-farm restauration! 👩‍🌾
Local Gastronomic Points are an innovative way to promote #MountainProducts, #SustainableTourism and rural development at the same time!
See how it works 👇
https://t.co/GsdjqEGiNi

On the agenda of our partners meeting today in Tolmin, Slovenia:
➡️Reviewing our past activities and planning future ones
➡️Assessing our progresses
➡️Presenting and discussing good practices
Tomorrow is our international conference on #ActiveAgeing
https://t.co/Mtwq2ZRD2I

We are today attending the @ENRD_CP workshop on rural depopulation and presenting @simra_eu’s innovative #GoodPractices to tackle this challenge!

Social innovation in organic farming to revitalise rural areas 👉Keep on reading about this topic in this article wrtitten by @lachicadelDyane and @Luzieta_ for The @SEAE_Agroecolog Magazine 🐮

https://t.co/uMtWMzQSrz

Load More...