• fr
  • en

Populisme et droits fondamentaux dans les zones périurbaines et rurales

Le Comité Economique et Social Européen (CESE) a organisé le 11 juillet 2019 une audition publique sur le thème « Populisme et droits fondamentaux – zones périurbaines et rurales ». L’audition a porté sur les causes socio-économiques de la montée du populisme dans les zones périurbaines  et rurales et sur les raisons pour lesquelles le populisme est largement soutenu dans ces zones. Les résultats de ces discussions contribueront à l’élaboration de l’avis que le CESE rendra prochainement sur ce sujet.

Selon les recherches, il n’y a pas de perception claire du populisme ni de ses racines socio-économiques dans l’esprit du grand public, alors qu’il y a beaucoup d’idées préconçues. Le populisme a augmenté dans toute l’Europe au cours des dernières années, englobant un mélange de discriminations individuelles (contre le genre, les personnes LGBT, la race, etc.) et des sentiments plus larges renvoyant à des idées anti systémiques, anti-cosmopolites, anti-élite et eurosceptiques. Aux fins du présent avis, le groupe « Diversité Europe » du CESE a commandé une étude qui a élaboré un indice de populisme (disponible ici en anglais, français, allemand, italien et roumain). Cet indice a défini les multiples dimensions du populisme à l’image de l’antiélitisme, l’autoritarisme, la mono-culturalité et l’euroscepticisme. Il a été testé pour l’instant sur des partis sélectionnés en Autriche, en France, en Italie et en Pologne.

Parallèlement, la London School of Economics a cartographié les votes eurosceptiques en Europe entre 2013 et 2018. La carte montre l’ampleur du phénomène, les eurosceptiques représentant 26% de tous les votes de l’UE-28 lors des scrutins nationaux entre 2013 et 2018. Les résultats des élections européennes de 2019, qui ont conduit à la création du groupe « Identité et Démocratie », en sont une nouvelle preuve récente. Ce nouveau groupe nationaliste a obtenu 73 sièges sur 751 au Parlement européen (9,7%, soit une hausse de 3,3 points par rapport à la législature précédente).

En ce qui concerne les racines socio-économiques, les résultats scientifiques montrent que les principaux moteurs du populisme ne sont pas équivalents aux caractéristiques individuelles correspondant aux retraités, à la classe ouvrière, aux personnes blanches, aux personnes à faible revenu, aux ruraux – en d’autres termes, aux « laissés pour compte ». Elles résultent plutôt de la combinaison d’un déclin économique à long terme, d’un éloignement des lieux de pouvoir et d’une offre d’éducation et de formation plus faible sur un territoire, ce qui conduit à un vote de vengeance. La faible densité de population et le manque d’emploi ne s’appliquent qu’en cas d’options anti-européennes extrêmes, tandis que le vieillissement et la migration sont liés à une plus faible proportion de votes anti-européens extrêmes. En fait, les territoires urbains sont plus riches mais sujets à des niveaux d’inégalité plus élevés, de sorte que les votes anti-européens issus de faibles niveaux de revenus y sont en fait plus élevés que dans les zones.

Les représentants de la société civile, les chercheurs et le Comité des Régions ont présenté au cours de l’événement des solutions possibles pour répondre aux préoccupations suscitées par le populisme, liées à la fois au développement économique et au changement culturel. Sur le plan matériel, ils encouragent la poursuite des investissements publics dans les services et en particulier la mobilité dans les zones rurales, ainsi que des subventions plus ciblées pour les petits agriculteurs. D’autre part, ils affirment que le soutien à la mise en réseau et au renforcement des communautés, ainsi que les campagnes d’information et d’éducation aux médias (ciblant les étudiants, les fonctionnaires, les entreprises privées, etc.) doivent également être fournis dans les zones rurales.

L’avis est toujours dans sa version provisoire, le document est disponible ici en croate, anglais, hongrois et suédois. L’avis sera examiné et voté lors de la session plénière du CESE des 30 et 31 octobre 2019. Toutes les présentations de l’événement sont disponibles ici.

Share
23 juillet 2019

Euromontana sur Facebook

4 days ago

Euromontana
🌄🌄“Telework is not sufficient to attract youth in mountains.” says Carla Lostrangio, Euromontana. “We need to invest in employment, educational and cultural offers, mobility and broadband. The funds of the Cohesion Policy shall be used for that. “ Stimulating afternoon discussion organised by Osservatorio Balcani Caucaso Transeuropa and Il Sole 24 ORE with great inputs from Filippo barbera and Francesco Martino. #Montana174 #CohesionPolicy #Mountains ... See MoreSee Less
View on Facebook

4 days ago

Euromontana
❗🧑‍🤝‍🧑 Rural #braindrain: How can the Cohesion Policy help reverse the trend? This was the topic of our discussion today at the European Parliament together with the Integroup RUMRA & Smart Villages, MEP Hannes Heide, Vesna Caminades from the Bolzano-South Tyrol Autonomous Region and Blandine Camus, Euromontana. We looked at how👇: ✴️Awareness on funds and more investments on mobility can make mountains more attractive to youth & workers✴️Cultural and educational offers disclose job opportunities, such as marketing and cultural management, and reduce outmigration ✴️Concrete recommendations to counter brain drain by Euromontana, starting from the funds of the #CohesionPolicy #Montana174 #Mountains #EuropeanYearofYouth ... See MoreSee Less
View on Facebook

5 days ago

Euromontana
⏳ A few days left to get your early bird ticket for the XII European Mountain Convention! 🌄👉2 days of conference to define the future of #SmartMountains👉3 study visits to discover the region👉The Euromontana General Assembly ℹ️ Programme & registration: www.emc2022.info/‼️ Registration is open for the XII European Mountain Convention 🌄Innovation, governance, mobility, natural resources, digital transition & more ➡️ Join us to define a strategy for the development of SmartMountains towards 2050Programme & registration 👇👉 www.emc2022.info/Cia - Agricoltori Italiani | Regione Calabria | Parco Nazionale della Sila | G.A.L. SILA | GAL Sibaritide | Gal Kroton | Mountain Partnership ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
This week we brought the voice of mountain areas at the EU Food & Farming Rural Pact conference! 🌄Key messages from our President Juanan Gutierrez:👉 ”What is crucial for the success of Rural Pact is to bring the voice of rural communities in their diversity, including mountains, islands & remote area”👉 "Euromontana can help to deliver on the Rural Pact. We will continue to further promote cooperation between mountain areas to find solutions for our specific challenges”👉 “We will discuss the 🇪🇺 Long Term Vision for Rural Areas & the Rural Pact at our XII European Mountain Convention on Smart Mountains in Oct 2022 to bring on board mountain territories & stakeholders” ℹ️ emc2022.infoConference outcomes soon available at ⬇️ec.europa.eu/info/events/the-rural-pact-conference-2022-jun-15_enHAZI ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter

We’re still looking for papers on harnessing #digitalization for #SustainableFutures of #mountain #SocialEcologicalSystems. What works, how does it work, what risks are there?

We’ve extended the due date: Submit by 1 August 2022! https://t.co/NxyLlKa3VY

#MountainsMatter

La Oficina @aragon_Bruselas ha asistido al evento #RuralBrainDrain organizado por @Euromontana. Junto con @HannesHeide, europarlamentario austriaco, y con miembros de otras regiones europeas hemos dialogado sobre la fuga de cerebros y como mitigar la disminución de la población.

2

How to fight #BrainDrain in mountain areas?🌄

🔸Economic diversification
🔸Change of mindsets
🔸Strategies to attract young graduates back
🔸Analysis of COVID-19 impact

More recommendations in our position paper👇
https://t.co/rrE01AUpLs

#EUYearofYouth #MountainsMatter

🌄El presidente de #Euromontana y trabajador de HAZI reivindica el valor de la montaña en la PAC

"La montaña produce bienes públicos o intangibles que son aprovechados por toda la ciudadanía y no está necesariamente reconocida"

🔗https://t.co/YItmbRLMAR

vía @msn_es

"Europe is decided in the rural areas. #Brexit is an example of that. The UK's cities voted for remain", @HannesHeide says at joint RUMRA & @Euromontana event @Europarl_EN

Load More...