• fr
  • en

Progrès attendus sur la mise en œuvre de la législation sur la mention de qualité facultative « Produit de montagne» en Italie

Le 24 février 2017, Elisabetta Parravicini, vice-présidente d’Euromontana et présidente de l’organisation membre ERSAF (Ente Regionale per i Servizi all’Agricoltura e alle Foreste), a présenté le travail d’Euromontana et ses objectifs futurs lors d’une réunion sur les montagnes italiennes en tant que moteurs de développement. Elisabetta Parravicini a commencé par raconter l’histoire et décrire les objectifs d’Euromontana en mettant l’accent sur l’objectif d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant dans les zones de montagne d’Europe. Elle a discuté du travail d’Euromontana au niveau européen pour promouvoir les politiques européennes dans les zones de montagne, par exemple en s’entendant sur une définition commune de ce que signifie une zone de montagne, en travaillant sur les politiques de développement rural et les politiques agricoles, sur la politique de cohésion et en s’efforçant d’impulser un agenda spécifique pour les zones de montagne.

Fait important, lors de la réunion, Elisabetta Parravicini a parlé avec le vice-ministre du ministère de l’Agriculture, de l’alimentation et des forêts sur les produits de montagne et l’importance de clarifier les règles nationales concernant la mise en œuvre du règlement de l’UE n° 1151/2012 et l’acte délégué n° 665/2014 qui protège les produits de montagne. La mise en œuvre de l’acte délégué a été bloquée au niveau du ministère de l’Agriculture pendant des mois, mais le vice-ministre a déclaré que bientôt le ministère présentera ses décisions concernant la mise en œuvre et la réglementation du terme en Italie. Il a été convaincu par le discours d’Elisabetta Parravicini qui a souligné l’importance de protéger les zones de montagne italiennes et les populations qui y vivent. Sa déclaration selon laquelle une décision sera bientôt publiée est importante car, une fois que les règles sont clairement définies, les agriculteurs pourront utiliser plus efficacement le terme et les consommateurs qui achètent des produits de montagne peuvent être plus confiants dans leur achat. Pour plus d’informations, voir l’étude récemment publiée sur la mise en œuvre du terme de qualité optionnel « prodotto di montagna » dans différentes régions d’Italie (publiée en anglais et en italien) disponible ici.

Share
3 avril 2017

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#12) caption field is deprecated for versions v3.3 and higher
Type: OAuthException
Code: 12
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

The @UNmountains and the @UNWTO launched a call for case studies for a publication on #SustainableTourism in mountain areas🚵 Propose your example on tourism policies, digitalisation or tourism promotion by May 13
👇Call details & contact👇
https://t.co/eFwJFOnCXM

💡Get inspired by the conclusions of @Silver_SMEs conference! See how the 🇪🇺 Green Paper on #Ageing and #LTVRA can help mountains to cope with ageing

Explore our best practices, read the report, access presentations, watch the event recording👇
https://t.co/LWQz4ss2bk

. @Euromontana incorporates Polyfarming as an example of good practice in the European management of mountain pastures!🌿🤩 “Being part of this manual implies an opportunity to promote it on a European scale”, Marc Gràcia, @CREAF_ecologia researcher and Polyfarming coordinator. https://t.co/58ha2XHBtq

🗞️Good news! @polyfarming has been included as an inspiring model in the manual of good practices ‘Sustainable management of #mountain pastures‘🏔️🌿 promoted by @Euromontana in the Life funded Oreka mendian project framework 🇪🇺

+[INFO] 👉https://t.co/82Ykm0SEYs

The #SmartVillages project of @EUAlpineSpace has been already implemented for three years! Discover the results here: 👇👇
https://t.co/oSOiZp4iVp

Load More...