• fr
  • en

Projet PMQ 2002-2004 : Origines et Méthodologie

Origine du projet

grape 1Ce projet, commencé en octobre 2002, constitue pour Euromontana l’aboutissement de plus de 3 années de réflexion. Il porte sur les enjeux d’une meilleure caractérisation et d’une reconnaissance européenne des produits agroalimentaires de montagne. Euromontana, soutenu par des membres du secteur agricole, a décidé d’entamer une étude sur la qualité des produits agro-alimentaires comme un des moyens de contribuer au développement rural des zones de montagne. C’est pourquoi Euromontana avec certains de ses adhérents s’est engagée dans la réalisation d’un programme d’étude de la Commission Européenne dans le cadre du 5ème PCRD de la DG Recherche.

Un contexte externe mobilisateur

Les régions de montagne du continent européen sont connues pour la qualité de leur paysage, de leur environnement et de leurs produits. Ces régions sont aussi le lieu de vie et d’activité de 21% de la population européenne, qui contribuent à la mise en valeur de ces territoires. Cependant, les activités économiques sont rendues fragiles en raison des handicaps permanents liés au relief, à l’isolement, au climat…
Les récentes réformes des politiques communautaires et l’élargissement de l’Union Européenne proposent aux pays européens de nouvelles mesures pour le développement rural mais également de nouveaux défis pour les régions les plus fragiles. Ainsi, pour faire face à la compétition accrue entre les économies européennes et mondiales, ces régions doivent nécessairement trouver des voies de développement originales, valorisant leurs richesses spécifiques.
La qualité des modes de production et des territoires, liée au caractère traditionnel des activités et à la diversité des environnements, est un atout essentiel des régions de montagne. De plus, la sensibilisation croissante de l’opinion publique tant sur les problèmes environnementaux que sur les conditions de production en agriculture révèle une nouvelle manière de consommer. La qualité des produits est au centre des préoccupations et la « montagne » est dotée d’une image positive auprès du consommateur.

Réflexions au sein d’Euromontana

La prise de conscience à Euromontana de l’incidence potentielle des produits de montagne sur le développement local est apparue assez tôt et a mené au 1er séminaire thématique d’Euromontana en 1999 à Saint Etienne (France). Le thème développé était « Promotion et distribution des produits de montagne de qualité ». Ce séminaire a rassemblé différents professionnels tels que les chercheurs, les experts techniques, les acteurs de terrain, qui en sont ensemble venus à la conclusion que ce champ de réflexion devait être promu au sein d’Euromontana. Ce thème est hautement approprié car les territoires de montagne sont porteurs de forts caractères tels que le relief, le climat et la biodiversité, le travail de l’homme et le savoir faire, qui contribuent chacun à la création de l’image positive des montagnes.
Toutefois à l’échelle européenne, la réalité des produits de montagne est complexe, tant par la diversité des réalités environnementales, climatiques etc. qu’en terme d’organisation des productions ou encore de gestion et de contrôle de l’identification de la qualité sur les produits.

Il paraissait donc nécessaire d’approfondir cet avantage comparatif dont pourraient bénéficier les productions agricoles des zones de montagne en Europe, tout en considérant la diversité des produits de montagne.

Un programme d’étude européen

Le programme d’étude mené est cofinancé par la DG Recherche de la Commission Européenne et appartient au 5ème Programme Cadre de Recherche et de Développement (5ème PCRD), sous la thématique « Qualité de vie et gestion des ressources du vivant » et sous l’action clé « Agriculture pisciculture et sylviculture durables et développement intégré des zones agricoles dont les zones de montagne ». Le projet s’intègre dans le cadre des “mesures d’accompagnement” et ainsi les résultats sont destinés à être largement diffusés afin d’identifier les futurs besoins de la recherche.

Objectifs de l’étude

Ce projet a comme objectif de fournir des informations stratégiques pour les acteurs et professionnels travaillant dans et/ ou pour les zones de montagne en Europe. Ces informations concernent les produits agroalimentaires de montagne de qualité et sont orientées selon 3 axes principaux (qui sont les 3 axes spécifiés dans la méthodologie):

  • 1/ identification et caractérisation des produits de montagne et de leur(s) qualité(s) spécifique(s);
  • 2/ spécification des clés de succès et des facteurs d’échec dans la réussite économique et le développement local de produits de montagne;
  • 3/ état des lieux des politiques, démarches publiques et privées mises en œuvre sur les produits de montagne et/ou de qualité dans les pays européens du projet.

Le rassemblement et l’analyse de des données ci-dessus sont réalisés en vue d’être communiqués largement à tout utilisateur potentiel à travers le site Internet et également de structurer des arguments en vue de formuler des recommandations spécifiques destinées aux instances européennes ou nationales.

Enjeux et réalisation du projet

Ce projet de 2 années doit délivrer deux outils favorisant l’action des professionnels et acteurs de terrain pour le développement des produits de montagne de qualité.

Des informations stratégiques sur les produits de montagne accessibles en ligne

Ce site Web d’information est développé non seulement pour fournir à tout utilisateur intéressé les données du projet et ses résultats, mais également pour être un site d’information en ligne et un futur centre européen de ressources destiné aux techniciens, chercheurs, professionnels et acteurs concernés par la qualité des produits agroalimentaires de montagne.

Des recommandations européennes en faveur des produits de montagne de qualité

En accord avec les résultats des études de terrain, les réflexions internes du comité de pilotage du projet et également les discussions et échanges ayant eu lieu lors des deux conférences, des observations et propositions sont formulées et portées à la connaissance en particulier des instances européennes et toutes autres instances nationales ou régionales.

 

Méthodologie

Un réseau de partenaires performants

hazelnuts-73940_640Cette étude a été menée sur 2 années en partenariat avec 13 organisations de 8 pays d’Europe. Travaillant toutes dans le domaine des produits et de l’agriculture de montagne, les organisations sont soient des agences de développement, des centres de recherche ou des universités, des collectivités territoriales ou des associations.
Le projet a identifié deux types de partenaires en fonction de leur rôle dans l’étude:

  • 1/ les membres du comité de pilotage – CP (ou ST pour « Steering Committee » en anglais) ; ce comité composé de 11 partenaires a proposé la méthodologie des deux enquêtes de terrain et réalisé l’analyse des données ;
  • 2/ les relais territoriaux – TR (pour « Territorial Relay » en anglais) ; au nombre de 10, ces organisations ont contribué au rassemblement des données dans les zones d’étude comme spécifié dans les deux questionnaires et ont transmis leurs analyse au comité de pilotage.

Voir la liste de partenaires

10 zones d’étude

La grande diversité des montagnes d’Europe, tant en terme de formations géographiques que de climats était présente dans ce programme d’étude au travers de ses 10 zones d’étude:

  • les Savoie, Alpes du Nord – France ;
  • la Province de Turin, Alpes occidentales – Italie ;
  • la Province de Trento, Alpes orientales – Italie ;
  • les régions de Pindos et Cholomondas – Grèce ;
  • les Carpates Orientales – Roumanie ;
  • Andalousie (3 zones) – Espagne ;
  • le Pays Basque – Espagne
  • la région de Sogn – Norvège ;
  • les montagnes des Tatras – Pologne ;
  • les Highlands d’Ecosse – GB.

3 axes thématiques de recherche

L’axe 1 porte sur les caractéristiques intrinsèques de la qualité des produits des zones de montagne, c’est à dire les méthodes de production et/ou de transformation des matières premières, la localisation géographique et les liens des produits avec cette zone géographique. Les connexions des produits agricoles avec la tradition et la culture locales sont également prises en compte.
L’axe 2 se réfère aux stratégies pour le développement d’initiatives en matière de qualité et d’approches marketing compte tenu de la variété des produits de montagne. Le recueil des nombreuses informations permettra l’analyse et la comparaison entre les initiatives ayant réussi et celles considérées comme des échecs.
L’axe 3 quant à lui ne porte pas directement sur les produits, mais sur les politiques et les réglementations qui encadrent les démarches d’identification de la qualité au niveau européen, national et régional (type de label disponibles, systèmes de contrôle, …) ou contribuent au développement des produits de montagne. Cette partie du programme permet de dresser un état des lieux des systèmes de reconnaissance de la qualité, officiels ou privés dans les différents états membres et régions.

Des études de terrain en deux vagues d’enquêtes

Afin d’obtenir et de rassembler les informations stratégiques sur les produits agroalimentaires de montagne, deux questionnaires ont été soumis aux relais territoriaux des 10 zones d’étude. Les données ont été analysées par le comité de pilotage.

Le premier questionnaire

La première enquête a porté sur 122 produits des 10 zones d’étude. Ces produits ont été choisis selon les critères communs suivants : leur « appartenance » ou leur « lien » à la montagne à travers leur tradition, leur culture, leur image auprès des consommateurs et/ou leur incidence sensible sur l’économie et le développement local (voir le guide méthodologique du questionnaire 1).
La dernière partie de ce premier questionnaire concerne les réglementations, les identifications et les mesures de qualité développées aux niveaux national et/ ou régional et également les démarches privées mises en œuvre pour la promotion et le soutien des produits de montagne et/ou des produits de qualité.

Lien avec la liste des produits étudiés – fren
Lien avec le guide méthodologique 1- fr – en et le questionnaire 1 – fren

Le second questionnaire

La seconde enquête de terrain a pris la forme de cas d’étude sur 18 produits issus du premier questionnaire. La sélection des produits a été réalisée de telle sorte que l’on obtienne une représentation la plus équilibrée possible entre les divers types de produits observés (selon l’identification de la qualité, l’organisation des circuits de distribution…).

Lien avec le guide méthodologique 2 – en  et le questionnaire 2 – fren

Deux séminaires internationaux

Le projet comprenait l’organisation de deux séminaires consultatifs. Chacun des séminaires a permis une consultation et la validation des résultats à chaque étape clé du programme pour finaliser des conclusions propres aux zones de montagne européennes.

Séminaire de consultation scientifique et technique – 12 et 13 février 2004 – Turin

Les enquêtes terrains et premières analyses terminées, ce séminaire a permis de dresser un premier état des lieux devant un public attentif composé d’experts scientifiques et politiques et de professionnels. Les ateliers ont permis d’apporter les éléments nécessaires pour finaliser le projet et arriver à des propositions et réalisations constructives pour les professionnels des zones de montagne.

Lien avec le programme du séminaire de Turin – fr –  en

Lien avec la liste des participants à Turin (en anglais)

Conférence finale – 24 et 25 juin 2004 – Cordoue

Les résultats finaux du projet et les propositions d’actions du comité de pilotage ont été cette fois-ci soumis à un public plus large pour consultation et validation finale. Sur la base des discussions et échanges ayant eu lieu à cette occasion, au travers d’ateliers et de tables rondes, des ajustements sur les propositions du groupe ont été prises en compte avant de soumettre le rapport final à la Commission et de diffuser largement les résultats du programme d’étude.

Lien avec le programme de la conférence de Cordoue –  en

Lien avec la liste des participants à Cordoue (en anglais)

Share

Euromontana sur Facebook

6 days ago

Euromontana

Vă invităm în perioada 23 – 25 mai 2019, la cea de-a XXI–a ediţie a Conferinţei ştiinţifice internaţionale "Turismul rural românesc în context internațional. Actualitate şi perspective", ce va avea loc la Vatra Dornei.

We invite you on May 23 - 25, 2019, at the XXIth edition of the International Scientific Conference "Romanian Rural Tourism in an International Context. Actuality and Perspectives", to be held in Vatra Dornei.

Organizatori: Agenția Națională a Zonei Montane, împreună cu Academia Română, filiala Iaşi – Institutul de Cercetări Economice şi Sociale "Gh. Zane" și Institutul Național de Cercetări Economice "Costin C. Kiriţescu"/INCE Centrul de Economie Montana "CE-MONT" Vatra Dornei, Ministerul Agriculturii și Dezvoltării Rurale – Reteaua Nationala de Dezvoltare Rurala - RNDR, alături de Primăria Municipiului Vatra Dornei, Asociaţia Naţională de Turism Rural Ecologic şi Cultural - ANTREC Bucovina, Institutul Naţional de Cercetare Dezvoltare în Turism - INCDT Bucureşti, Asociaţia Europeană a Ţărilor cu Munţi – Euromontana și Asociația Generală a Economiștilor din România AGER - Filiala Iaşi.

Evenimentul se adresează oamenilor de știință, cercetătorilor, cadrelor didactice universitare, doctoranzilor, masteranzilor, cu preocupări în cercetarea fenomenului turistic din spațiul rural, care, împreună cu managerii de pensiuni turistice și agroturistice încearcă să găsească soluții optime de revigorare a mediului rural și a fenomenului turistic din acest spaţiu.

Tematica manifestării:
 Turismul rural și agroturismul în contextul dezvoltării durabile la nivel naţional, regional și global;
 Tradiționalism vs. modernism în turismul rural;
 Strategii naționale și regionale de dezvoltare a turismului rural;
 Managementul și marketingul e-turismului;
 Comportamentul prestatorilor şi consumatorilor de servicii de turism rural;
 Rolul legislaţiei în domeniu în promovarea şi dezvoltarea turismului rural;
 Turismul rural din perspectivă multidisciplinară şi interdisciplinară: economie, sociologie, drept, psihologie, antropologie, etnografie, folclor etc.
 Bune practici internaționale

Lucrările Conferinței vor avea loc la Agenția Națională a Zonei Montane, din Vatra Dornei, strada Runc nr. 23, în „Amfiteatrul Munților”, după următorul Program:
Joi, 23 mai
13.00 - 14.00 Înregistrarea participanților
14.00 - 14.30 Deschiderea oficială
14.30 - 15.30 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea I
15.30 - 16.00 Pauză cafea
16.00 - 19.00 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea II
20.00 - 21.00 Cina
Vineri, 24 mai
09.00 - 11.00 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea III
11.00 - 11.30 Pauză cafea
11.30 - 14.00 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea IV
14.00 - 15.30 Pauză de masă
15.30 - 17.30 Prezentarea lucrărilor ştiinţifice – Partea V
17.30 - 18.00 Pauză cafea
18.00 - 19.30 Dezbateri, Concluzii
19.30 - 20.00 Închiderea lucrărilor
20.00 - 21.00 Cina festivă
Sâmbătă, 25 mai
09.30 - 16.00 Aplicaţie practică în comuna Vama

Mai multe detalii aici: geodantacu.wixsite.com/rorut?fbclid=IwAR23N_-GCwNINkE37dm48j6EVqTlo-TEWcoqDNnQL6wvl6GSFlr1-w7HJvE
... See MoreSee Less

View on Facebook

Euromontana sur Twitter

The brown bear is back in Portugal! 🐻 Scientists are now defining if its population could be stable in this area and giving recommendations to beekeepers in the meantime to facilitate coexistence.
https://t.co/bGxEPb3duf

Romania adopted measures to encourage on-farm restauration! 👩‍🌾
Local Gastronomic Points are an innovative way to promote #MountainProducts, #SustainableTourism and rural development at the same time!
See how it works 👇
https://t.co/GsdjqEGiNi

On the agenda of our partners meeting today in Tolmin, Slovenia:
➡️Reviewing our past activities and planning future ones
➡️Assessing our progresses
➡️Presenting and discussing good practices
Tomorrow is our international conference on #ActiveAgeing
https://t.co/Mtwq2ZRD2I

We are today attending the @ENRD_CP workshop on rural depopulation and presenting @simra_eu’s innovative #GoodPractices to tackle this challenge!

Social innovation in organic farming to revitalise rural areas 👉Keep on reading about this topic in this article wrtitten by @lachicadelDyane and @Luzieta_ for The @SEAE_Agroecolog Magazine 🐮

https://t.co/uMtWMzQSrz

Load More...