• fr
  • en

Quel est le rôle des régions dans la réalisation des objectifs climatiques de l’UE?

Euromontana a été invité à participer au groupe de travail sur le climat de la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM), le 6 février 2019, étant donné que les régions de montagne et les îles (ainsi que les zones à faible densité de population) entrent dans la famille des régions présentant des caractéristiques territoriales spécifiques. caractéristiques mentionnées à l’article 174 du traité de Lisbonne.

La réunion a rassemblé plus de 30 experts des régions membres de la CRPM de dix pays, avec les mots de bienvenue de Cees Loggen, ministre régional de la province de Noord Hollande et vice-président de la CRPM chargé de l’énergie et du climat, et Eleni Marianou, secrétaire générale de la CRPM. Les derniers développements politiques aux niveaux international et européen dans le domaine de l’adaptation au changement climatique et de l’atténuation de ses effets ont été discutés avec la participation d’invités de la Commission européenne, de la DG Clima et de la DG Energie.

 

Contexte global et initiatives de l’UE

 

La session a débuté par la présentation d’initiatives mondiales liées au changement climatique, telles que la COP, la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et les objectifs de développement durable (ODD). Pour rappel, si l’Accord de Paris (de la COP 21) ne mentionne pas la dimension spécifique de la montagne, les montagnes sont clairement mentionnées dans plusieurs objectifs de l’ODD 6 « Eau potable et assainissement » et de l’ODD 15 « La vie sur terre ». La dernière et 24e édition de la réunion de la COP en Pologne, à Katowice, a été brièvement discutée. Cristina Carreiras de la DG Clima de la Commission européenne, a souligné que la COP est un outil permettant de réduction les émissions en maintenant la pression sur l’UE. L’adaptation au changement climatique dans l’UE est un processus lent, mais il faut le faire pour obtenir des résultats solides. Par conséquent, la création d’un règlement commun à tous les pays prend du temps. Les problèmes liés au climat et à l’environnement étant transversaux, ils devraient à terme être intégrés à tous les ministères et à toutes les politiques locales.

 

Vers une économie climatiquement neutre d’ici 2050 avec des régions proactives

 

Fabien Ramos de la DG Clima, a réalisé une présentation sur « la vision stratégique à long terme de l’UE pour une économie prospère, moderne, compétitive et climatiquement neutre d’ici 2050 – Une planète propre pour tous » avec les objectifs à l’horizon 2030 comme une étape clé pour atteindre les objectifs inclus dans les plans nationaux sur le climat et l’énergie 2021 – 2030. La stratégie repose sur sept piliers qui nécessitent un cadre plus large pour que la transformation réussisse:

  • Recherche et innovation: sur la base du prochain programme de financement Horizon Europe avec le pôle climat, énergie et mobilité,
  • Investissements socialement équitables, notamment les investissements du secteur privé, étant les plus importants, devant encore être tournés vers la « finance verte » ou « finance durable »,
  • Soutien du citoyen à l’adaptation du côté de la demande – mobilité, gestion des déchets, alimentaires – et prise de conscience des avantages et des implications.

Euromontana a salué ces points qui correspondent à sa réponse à la consultation intitulée « Évaluation de la stratégie de l’UE en matière d’adaptation au changement climatique: quel avenir pour les montagnes d’Europe? »
Il a également été souligné que la transition ne doit pas provoquer la pauvreté. C’est là le point qui revêt une importance particulière du point de vue d’Euromontana concernant les zones de montagne et présenté dans la Déclaration de Bragança « La vulnérabilité des montagnes face au changement climatique: comment les montagnards et les territoires peuvent-ils en adapter et en atténuer les effets? »
Fabien Ramos a rappelé le rôle que peuvent jouer les régions tout au long du processus:

  • Points communs entre les régions et échange d’informations – il est important de connaître les initiatives régionales et les bonnes pratiques, ce qui convient et quelles solutions fonctionnent (la diversité des régions étant reconnue),
  • Proactivité dans la finalisation des Plans Nationaux Climat et Energie, qui incluent une approche multi-niveaux avec mention des rôles des régions (2019 est la date limite pour que leurs versions finales soient soumises à la Commission européenne),
  • Le découplage de la croissance et des émissions est important: certaines régions gagnent même 2% de leur PIB en raison de la transformation, même si certaines régions (comme celles orientées vers les mines de charbon) perdront.

 

Défis rencontrés par les regions

 

La manière d’inclure les initiatives locales dans la planification centrale n’est toutefois pas toujours claire à la lumière de l’expérience de plusieurs régions, en particulier de pays non décentralisés d’Europe. Renaud Layadi, Conseiller principal sur la transition énergétique, à la Région Bretagne, estime que les régions sont prêtes à consacrer des ressources aux activités liées au changement climatique si seulement elles voient un message clair et ambitieux avec des outils de soutien pertinents. Les plans nationaux changent trop pour que la région puisse planifier efficacement à long terme. L’approche adoptée par la région Bretagne est intéressante car elle ressemble au processus de la COP mais au niveau régional: un débat avec différents acteurs de la société pour identifier les solutions possibles, puis un changement de politique. Frederico Cardigos, Directeur du bureau régional de la région autonome des Açores, a déclaré que sous le stress, les gens ont tendance à blâmer les migrants et l’agriculture pour le changement climatique, ce qui crée des tensions. Nikolaos Balabanis, Vice-Gouverneur de l’énergie et de l’environnement de la Grèce occidentale, a donné l’exemple de sa région concernant les problèmes liés aux changement climatique et la nécessité de trouver des solutions dans le monde entier. Un modèle de collaboration internationale sur les questions liées au climat est par exemple le projet Civitas Destinations, présenté par Panos Coroyannakis, expert de la CRPM, qui vise une mobilité durable pour le tourisme.

 

Prochaines étapes

 

Leonardo Zannier, DG Energy, a conclu la session en faisant référence au paquet « Energies propres », qui fait partie de la stratégie de l’Union sur l’énergie. Les objectifs suivants ont été présentés:

  • Assurer une meilleure réglementation et réduire le poids administratif,
  • Permettre une certaine prévisibilité aux investisseurs,
  • Synchroniser la planification et les rapports avec l’accord de Paris.

La gouvernance de cette initiative est assurée par les Plans Nationaux Intégrés pour l’Energie et le Climat (2021-2030), ce qui la renforce politiquement. Le niveau d’ambition collectif est cohérent avec les objectifs de l’UE basés sur 28 contributions établies par les États membres. L’UE devrait continuer à améliorer la réglementation et les mécanismes de financement connexes. Les régions ont de nouveau été appelées à être proactives tant au niveau national qu’au niveau européen. Pour les zones de montagne, les questions liées à l’énergie revêtent une importance capitale, comme indiqué dans la prise de position d’Euromontana sur l’énergie dans les zones de montagne. Ce document de synthèse a été apprécié par un large public dans toute l’Europe et a donné naissance à différents types d’actions, telles que la participation à l’initiative FREE.

 

Share
26 février 2019

Euromontana sur Facebook

Euromontana sur Twitter

"Euromontana enables us to cross French borders by discovering the initiatives of other European actors" 🇪🇺 In March we met B. Douniès, Coordinato of the French association of mountain swine professionals, read is full interview 👇https://t.co/UIBwS8wdrC

"Forest fires represent 0,2% of the EU’s annual greenhouse gas emissions but they also wipe out the benefits of forests such as CO2 removals from the atmosphere"
Read more 👉 https://t.co/fHHYJSTJRm
#InternationalDayOfForests #IntlForestDay

"There has never been a more important time to introduce a fresh, unique strategy to help safeguard the future of Scotland’s 2112 rural villages”: discover how Kenny Higgins' initiative, the #SmartVillage Scotland platform, can help rural areas! 📡
https://t.co/QcXf6ZO8Kx

The @EP_Environment just adopted the next framework for the @LIFEprogramme 👏 A real chance to develop more projects to protect our climate & environment. With LIFE, Euromontana is currently working on the sustainable management of Natura 2000 grasslands🌱 https://t.co/ys85vNEuOJ

Today is the international #ForestDay! 🌲Forest cover 41% of European mountain areas and are a great resource for the environment and local communities, discover how to protect them: https://t.co/Z3ldAT12Jr

Load More...