• fr
  • en

Redynamiser les zones rurales grâce aux bistrots de villages: un guide pratique du Massif Central

Dans les zones rurales, en particulier dans les zones les plus reculées, les bistrots et les cafés sont des lieux de rencontre pour les communautés locales, mais la plupart d’entre eux offrent également des services et organisent des événements culturels. Le gouvernement français a annoncé en septembre de nouvelles mesures dans le cadre de son agenda rural, notamment le soutien aux commerces de proximité et aux bistrots. Commencer une telle activité à partir de zéro est cependant loin d’être aisé. Un guide pratique, produit par le Réseau des Parcs Naturels du Massif Central, vous donne toutes les clés de succès pour construire un lieu vivant pour un territoire et ses habitants.

 

1. Pourquoi les bistrots et les cafés sont-ils importants dans les zones rurales ?

 

Les bistrots sont des lieux bien connus où l’on peut rencontrer et échanger avec d’autres personnes, ils contribuent à la vie collective dans les zones rurales. Les bistrots et les cafés sont souvent les derniers commerces locaux à résister dans les territoires ruraux. Pourquoi sont-ils si importants ? La particularité des bistrots et cafés en milieu rural repose sur le fait qu’ils dépassent leur statut d’entreprises privées et contribuent fortement à l’intérêt général des communautés locales. Ils ne servent pas seulement des boissons, mais sont aussi très souvent de petits restaurants, des relais de l’office de tourisme, des vendeurs de journaux régionaux, des lieux de manifestations culturelles et même des prestataires de services postaux. Ainsi, les bistrots sont des lieux significatifs pour les communautés locales dans les zones rurales, en particulier dans les plus reculées et isolées telles que certains villages de montagne.

Le nombre de bistrots locaux a cependant diminué depuis le siècle dernier. En France, par exemple, 500.000 cafés de village existaient au début du XXe siècle tandis que l’on en compte 30.000 aujourd’hui. Conséquence directe de l’absence d’autorisations publiques et de licences mais aussi du dépeuplement rural, la disparition des bistrots locaux affecte directement les populations rurales.

Le bistrot « l’Atelier », situé sur le plateau de moyenne montagne des Millevaches, dans le Massif Central, en France, est l’exemple parfait des différentes dimensions sociales qu’un commerce local peut apporter à un village. Créée en 2003 par de jeunes nouveaux arrivants, il propose des repas cuisinés à partir de produits du terroir, des concerts et des soirées débats ainsi que des séances de cinéma. Le bistrot dispose également d’un point public multimédia avec accès Wi-Fi et d’une épicerie avec des produits biologiques locaux. L’Atelier a contribué à rendre le village attractif et à changer son image en rassemblant les gens de la région.

Pour favoriser la multiplication d’autres bistrots en milieu rural et montagneux, comme l’Atelier, le Réseau des Parcs Naturels du Massif central, en France, a produit un guide pratique pour aider dans toutes les étapes du processus. Ce guide pratique est le résultat d’une étude de terrain en collaboration avec l’association Pays’Sage, la Chambre Economique du département de la Corrèze ainsi que des étudiants du Master « Tourisme et valorisation des territoires » de l’Université de Clermont-Ferrand. Au cours de leurs recherches, ils ont visité les bistrots et les cafés du Massif Central pour comprendre les raisons de leur déclin mais aussi leur potentiel social et leurs opportunités de développement.

 

2. Un guide étape par étape pour devenir un gestionnaire d’un commerce local dynamique et inclusif

 

Législations et normes : une aide pour s’y retrouver

Le guide de pratique s’adresse principalement aux citoyens désireux de créer ou de faire revivre un bistrot de village. Les propriétaires de bistrot trouveront dans le guide toutes les informations juridiques pertinentes sur les exigences d’accessibilité, les règles d’hygiène, le droit d’occupation des terrasses et les taxes, entre autres. Ils peuvent également trouver des conseils sur les différents types de statuts légaux éligibles pour un tel commerce, ainsi que des conseils pour communiquer sur son ouverture, s’approvisionner auprès des producteurs locaux, organiser des événements culturels et même gérer leur comptabilité. Toutes ces notes techniques s’accompagnent d’exemples de bistrots ruraux inclusifs et dynamiques qui peuvent inspirer les citoyens réfléchissant à ce projet.

 

Le guide s’adresse également aux municipalités et fournit des conseils aux maires ruraux désireux de revitaliser leur territoire. Des taxes locales appliquées à ce commerce au processus de recrutement, les municipalités sont guidées étape par étape pour assurer la survie de leurs magasins locaux au fil des ans. Par-dessus tout, les municipalités sont fortement encouragées à réfléchir à leurs besoins et au type de lieu social qu’elles souhaitent développer dans leur village ; les municipalités doivent donc porter une attention particulière à la stratégie des porteurs de projets et à leur vision d’un bistrot rural. Une liste de réseaux et d’associations est également mise à leur disposition pour leur permettre de partager leurs expériences et leurs problèmes avec d’autres acteurs ruraux confrontés à des défis similaires.

 

Top 3 des facteurs de succès pour les bistrots ruraux

Diversification : dans les zones rurales, les bistrots et les cafés ne peuvent pas être de simples bars. Pour être des lieux attractifs pour les habitants, ils doivent fournir d’autres services et revêtir une véritable fonction sociale. En plus des boissons, il est fortement conseillé aux bistrots de proposer des plats simples et frais faits maison. L’utilisation de produits locaux est également un excellent moyen de promouvoir les produits régionaux et, par exemple, de valoriser les produits de montagne issus de la production des agriculteurs locaux. De même, les bistrots sont des lieux idéaux pour accueillir une petite épicerie proposant des produits locaux. Être un relais poste est également une dimension très intéressante, cela offre un accès aux services de base dans les zones où les bureaux de poste publics font souvent défaut et, dans le même temps, offre un revenu complémentaire au propriétaire.

Accompagnement : une autre clé du succès pour ces petits commerces réside dans l’obtention d’un soutien et la création d’un réseau. Avec de longues heures d’ouverture et des procédures administratives parfois encombrantes, les nouveaux propriétaires ont besoin d’être bien guidés. Le guide pratique fournit la liste de tous les acteurs pertinents à contacter, de la municipalité aux chambres de commerce, en passant par les coopératives agricoles et les associations culturelles.

Culture : le guide pratique offre également les clés pour développer des activités culturelles dans les bistrots locaux. Alors qu’aller au théâtre et dans les salles de concert nécessite souvent de prendre la voiture, les bistrots dans les petits villages peuvent aussi être des lieux d’accueil de manifestations culturelles. Dans le Massif Central par exemple, l’événement annuel « Le Printemps des Bistrots », organisé par l’association Pay’Sage, est un festival organisé dans 50 bistrots, programmant plus de 80 artistes et proposant des débats et ateliers sur des thèmes comme l’auto-stop, les courts-circuits ou l’avenir des langues régionales en montagne.

 

3. Les avantages du développement de bistrots et cafés pour les zones de montagne

 

Aussi simple que cela puisse paraître, la tenue d’un bistrot peut être la clé de la revitalisation de tout un territoire, surtout dans les régions éloignées. En plus de servir du café, ce sont des lieux d’interaction sociale, d’expression régionale et de vie culturelle. Grâce à la diversification, les bistrots peuvent également aider à combler le manque de services publics en proposant des services d’intérêt général, comme les services postaux ou encore les cantines scolaires.

L’impact des bistrots dans les zones rurales va au-delà de leur objectif initial et, indirectement, les petits commerces à l’image des bistrots contribuent à la qualité de vie et à l’attractivité des zones rurales et aident à lutter contre le dépeuplement rural. De plus, ils sont des lieux idéaux pour développer de nouvelles initiatives et des innovations sociales, augmentant ainsi la solidarité dans les communautés rurales.

Dans le cadre du nouvel agenda rural français et du soutien annoncé aux bistrots et autres commerces de proximité, ce guide peut fournir aux porteurs de projets toute l’inspiration et les informations techniques dont ils ont besoin.

Ce guide de pratique est un bel exemple d’initiatives originales à l’intention du grand public. Facilement transférable dans d’autres pays, en adaptant le contenu juridique et les exemples, il peut être un outil utile pour encourager les gens à faire le premier pas, surtout les jeunes.

 

Télécharger la bonne pratique au format PDF.

 

Share
1 octobre 2019

Euromontana sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#10) To use 'Page Public Content Access', your use of this endpoint must be reviewed and approved by Facebook. To submit this 'Page Public Content Access' feature for review please read our documentation on reviewable features: https://developers.facebook.com/docs/apps/review.
Type: OAuthException
Code: 10
Please refer to our Error Message Reference.

Euromontana sur Twitter

Did you know 1/3 of PDOs and PGIs in Europe are produced in mountain areas? ⛰ They will now benefit from a stronger protection at international level, learn more on the impacts of the Geneva Act 👇 #GoodFood #MountainProducts
https://t.co/gWeaAg68b0

. @EUROPARC launched 3 courses for Natura 2000 managers on:
👉 policy and project management
👉 collaboration with local communities and respect of cultural traditions
👉 inclusive communication for Natura 2000
Applications are opened until October 30!
https://t.co/ogCzA5Traf

Last week our partner @Euromontana met with @BSacredeus, member of @RegionDalarna Council, member of the @EU_CoR and rapporteur for the recently adopted opinion on #ActiveandHealthyAgeing! See what she has to say on the #SilverEconomy 👇
https://t.co/idNsnZSHlQ

How digital #innovation can be a chance for Alpine regions? 💡Meet with people who found their life in the Swiss Alps thanks to modern infrastructures 👇
https://t.co/M8Df8szOR4

Feedback on the European Rural Sociology Conference 2019, where the concept of resilient villages has been explored 👉 Albarracin, in the Province of Teruel, is one of the village where cultural life is enhancing the resilience of the community
https://t.co/j6C60zlMWH

Load More...