• fr
  • en

SILVER SMEs rencontre des entrepreneurs et des représentants régionaux à AgeingFit 2019

Les partenaires du projet SILVER SMEs se sont rencontrés à Lille et ont participé au salon AgeingFit, un événement européen consacré aux partenariats d’innovation dans le secteur du vieillissement en bonne santé, organisé à Lille (France), les 29 et 30 janvier 2019. La Silver santé couvre le domaine de la prévention permettant aux seniors d’être autonomes et en « bonne santé » le plus longtemps possible. Elle comprend également les soins aux personnes âgées et malades séjournant dans des hôpitaux ou des maisons de retraite. C’est l’un des trois thèmes abordés par SILVER SMEs avec les TIC et le logement.

 

Plusieurs bonnes pratiques ont été présentées lors du salon AgeingFit, qu’il s’agisse de produits innovants comme des aliments riches en protéines développés par Nutri’earth, des détecteurs de chute développés par Unaide, des robots à commande vocale développés par Cutii, ou encore des jeux tels que la plateforme multisensorielle développée par Connect’age ; mais aussi des partenariats innovants.

En ce qui concerne les partenariats innovants, les innovations concernaient à la fois l’aspect financier et l’aspect organisationnel. Un exemple intéressant de financement est celui de Silver Surfer, un appel à projets financé par des fonds publics français destiné aux PME de la Silver Economie. Sa particularité est d’impliquer les utilisateurs finaux (personnes âgées et personnel médical) dans le jury pour s’assurer que le projet répond aux besoins existants. Le financement public s’avère essentiel dans la plupart des initiatives organisationnelles innovantes, du moins au début, avec l’exemple du projet Interreg 2 Seas, « Transforming Integrated Care in Community« . Le projet vise à créer des équipes autogérées de 6 à 12 personnes, réparties par district, pour fournir des services de soins à domicile gratuits aux personnes âgées et il est basé sur la méthode hollandaise « Buurtzorg« .

 

Au cours de cet événement, les partenaires de SILVER SMEs ont été invités à prendre la parole lors d’une table ronde à travers la voix de leurs entrepreneurs et représentants régionaux pour donner leur avis sur les défis auxquels ils sont confrontés en tant que développeurs d’activité dans le secteur de la Silver Economie et sur les programmes existants de soutien aux politiques régionales.

Les trois entrepreneurs étaient Damien Roche, représentant la start-up Lifebloom qui travaille actuellement sur un exosquelette pour aider les personnes à mobilité réduite à marcher, Pedro Villanueva du spa Ariño de Teruel (Espagne) qui développe des programmes de santé pour diversifier son offre, et Sandra Salvado de Country Property Espagne qui construit un complexe pour retraités européens en Espagne. Ces trois entrepreneurs ont tous insisté sur la nécessité d’un financement public pour rendre leur produit ou service abordable en raison des coûts élevés d’infrastructure et de développement, d’un manque d’investissement privé et d’une volonté de rendre aussi abordable que possible leur produit et/ou service aux aînés. Les deux entrepreneurs espagnols ont également abordé la question de la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée dans les zones rurales en raison d’un manque d’approche intégrée du développement local. Damien Roche a ajouté qu’il était nécessaire de mieux informer les entrepreneurs sur le marché de l’UE et les spécificités des États membres afin de faciliter l’accès des PME au marché.

Dans les réponses apportées par les décideurs politiques lors de la deuxième partie de la table ronde, il est apparu que les trois régions représentées – Hauts-de-France (France), Dalécarlie (Suède) et Castille et Léon (Espagne) – avaient toutes mis en œuvre une stratégie liée au vieillissement, mais pas nécessairement des actions spécifiques destinées aux PME. Dans une moindre mesure, la stratégie de Castille et Léon pour la prévention de la dépendance et la promotion du vieillissement actif apporte une réponse intégrée en matière de soins de santé à un coût abordable pour tous, à l’exception d’un soutien aux PME. La région de Dalarna a choisi de soutenir l’écosystème régional de l’innovation par le biais de spécialisations intelligentes, y compris, par exemple, une priorité sur la Silver Economie, mais sans interaction directe avec les PME. Enfin, la région des Hauts-De-France semble avoir l’approche la plus intégrée avec un comité régional de pilotage de l’économie de l’argent incluant les acteurs institutionnels et économiques et un budget d’investissement d’environ 500 millions d’euros par an représentant 110 000 emplois. Cet argent est dépensé à la fois dans le secteur public et pour des initiatives privées par le biais d’appels à projets ciblant les PME par exemple. Cependant, aucune des régions n’a développé une approche spécifique pour les zones rurales.

 

Les conclusions ont trouvé un écho dans nos recommandations préliminaires (voir notre analyse SWOT composite dans la section Bibliothèque de notre site Web), suggérant les actions suivantes sur le plan politique :

  1. Sensibiliser les décideurs politiques et les PME aux opportunités économiques de la Silver Economie
  2.  Encourager les décideurs à être plus proactifs dans le développement de l’économie de l’argent
  3. Encourager le vieillissement actif (économiquement)
  4. Sensibiliser aux facteurs environnementaux indirectement liés au vieillissement actif (trottoirs sécuritaires, éclairage public)
  5. Promouvoir les transports publics et les services généraux d’intérêt général, afin de surmonter la marginalisation des personnes âgées, en particulier dans les zones rurales et montagneuses.
  6. Identifier les marchés de niche pour les PME grâce à l’implication du monde académique
  7. Inclure la Silver Economie dans les cours de formation en entrepreneuriat et de planification d’entreprise
  8. Inclure les personnes âgées et les PME dans l’élaboration des politiques (représentant les deux côtés de l’offre et de la demande).
  9. Soutenir le transfert de petites entreprises dans les zones rurales et montagneuses exploitées par des propriétaires âgés à des personnes plus jeunes.
  10. Mettre l’accent sur les besoins de retraite de l’ensemble de la population à mesure que le nombre de personnes âgées augmente et promouvoir des politiques visant à faire en sorte que tous les citoyens disposent de ressources financières suffisantes pour leurs vieux jours.
Share
7 février 2019

Euromontana sur Facebook

Euromontana sur Twitter

Romania just created a specific logo to help consumers identify mountain products with the quality term label! 👏 More than 20 producers are already benefiting from the label to promote their traditional techniques and #QualityFood !
https://t.co/sNxd7iAOLD

Join the #SmartVillages community on Facebook! Share your ideas & examples with more than 500 members! 🤗 https://t.co/QKj2uddZdk
#RuralDevEU https://t.co/hoWXCxMPIc

Young people have shared the opinion about development in the Alps⛰〽️👩👱‍♀️

Youngsters produced the film clip „Call for the Alps“ during the journey in South Tyrol. The film presents future, life, demography and climate changes of/... https://t.co/udAlPQC4Nw

What is the essence of #SmartVillages and where do we stand in their implementation for the next programmation period? Feedback from the presentation of @simra_eu at the @EU_CoR! #RuralInnovation #SocialInnovation
https://t.co/GKbJhZUqbq

JORNADA "EL FUTURO DE LOS PUEBLOS DE MONTAÑA: DIAGNÓSTICO DE SU REALIDAD" https://t.co/Fp2j9jgovI

Load More...