• fr
  • en

L’Agriculture sociale pour développer le tourisme rural: l’exemple de la coopérative L’Olivera en Espagne

Contexte

Si les fermes européennes fournissent de l’alimentation et entretiennent la campagne, elles peuvent aussi procurer des bénéfices pour la santé et des avantages thérapeutiques: c’est le but de l’agriculture sociale ou du « Green Care ». Ce concept consiste à utiliser le travail agricole pour fournir des services de santé, sociaux ou éducatifs aux personnes vulnérables: par exemple, des personnes atteintes de difficultés mentales, souffrant de dépression, de problèmes d’alcool ou de toxicomanie, des adultes et des enfants ayant des troubles d’apprentissage, des enfants autistes, etc. Ce segment de marché croissant diversifie les revenus des agriculteurs et valorise la contribution qu’ils apportent à la société.

Le projet
L’Olivera est une coopérative catalane spécialisée dans l’agriculture biologique ainsi que la production de vin et d’huile d’olive. L’objectif premier du projet d’agriculture sociale de L’Olivera est de participer au développement personnel et à l’inclusion des personnes handicapées.

Le deuxième objectif est de tirer profit de cette expérience sociale, en la mettant en valeur et en développant l’économie rurale avec les ressources locales.

Parmi ses 36 travailleurs, 9 ont un handicap. Ces personnes handicapées aident l’organisation à transformer eux-mêmes leurs produits agricoles. Grâce aux fonds du FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural), la coopérative a créé 3 emplois « Green care » supplémentaire par l’intermédiaire d’un projet de développement qui a contribué à la modernisation du processus de production de vin et à l’amélioration des infrastructures destinées aux visiteurs.

Résultats

En plus de développer leur propre marché, l’implication de L’Olivera dans le tourisme rural a également contribué à l’augmentation des revenus d’autres acteurs locaux. Par exemple, une série d’itinéraires d’œnotourisme a été mise en place pour guider les touristes à travers la zone montagneuse où se situe l’Olivera et les incite ainsi à se rendre dans d’autres magasins offrant des spécialités gastronomiques locales. En outre, une telle reconnaissance pour le travail des personnes handicapées encourage ces dernières à poursuivre leur activité, entrainant un impact positif pour l’agriculture sociale, mais aussi pour les produits agricoles de qualité.

Ceci est un résumé d’une bonne pratique publié par le Réseau européen pour le développement rural (exemples de projets 2007-2013).

Share
17 novembre 2014

Euromontana sur Facebook

2 days ago

Euromontana
🚨 Call for Session Contributors | DEADLINE: 1 MarchAre you passionate about environmental challenges and prospects for sustainable mountain regions? Share your insights and experiences at the MOVING Scientific Conference!📝 Submit your abstract (500 words) to moving.coord@uco.es by specifying your preferred session:➡️ Environmental challenges of mountain areas➡️ Value chain contribution to #resilience and #Sustainability➡️ The future of mountain areas💡 Don't miss this unique opportunity to exchange insights with the MOVING project and shape the future of mountain regions.All the details: bit.ly/3IaCrjq#MountainsMatter ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
Have you heard about the pioneering school for shepherds and breeders in Italy? 🐑 The #LIFEProject @LIFE ShepForBio has created this initiative to teach participants the best practices for conserving pastoral habitats in three Italian regions ⛰️ Discover their work preserving our #Natura2000 sites 👉 bit.ly/4bFvggU#ShepForBio ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 week ago

Euromontana
🌟 Save the Date! 🌟 Join us for an introductory online meeting on 21 February at 11:00 CET as we embark on a journey towards preserving the rich heritage of Carpathian pastoralism. Key Objectives of the Meeting: 🔹 Presenting the mandate of the Carpathian Convention and fostering cooperation for inscribing Carpathian pastoralism in the UNESCO Intangible Cultural Heritage List of Humanity. 🔹 Sharing international experiences from the International Year of Rangelands and Pastoralism (IYRP2026) and Romania's process for extending the Transhumance file under UNESCO. 🔹 Discussing avenues for extending the Transhumance file under UNESCO ICH or other means to promote Carpathian pastoralism. If you're passionate about preserving Carpathian pastoralism and keen to contribute, reach out to the Secretariat at info.carpathianconvention@un.org to join the conversation! 📸Photo by Sabrina Wisian🌾🏞️ #CulturalHeritage #UNESCO #CarpathianPastoralism ... See MoreSee Less
View on Facebook

2 weeks ago

Euromontana
Join us for the upcoming LIFE Shepforbio online Discussion Forum, connecting pastoral schools, stakeholders and networks across Europe! 🐑 📅 22 February 2024 from 10:00 - 12:30 CET🔍On the Agenda:• Discussing a platform for the exchange of pastoral knowledge• The role of pastoral schools in regional & cross-regional initiativesAre you interested in joining and want to receive more details? DM us! 📧 Looking forward to seeing you there! ... See MoreSee Less
View on Facebook

Euromontana sur Twitter