• fr
  • en

Un label européen pour les produits alimentaires de montagne? Découvrez le nouvel article publié dans la Revue de géographie alpine

Sous le titre de « Un label européen pour les produits de montagne ? Le rôle de la labellisation alimentaire et de la certification comme contribution au développement durable des régions montagneuses d’Europe », la Revue de géographie alpine a publié un article sur la question de la labellisation des produits alimentaires de montagne, écrit par Rob McMorran, Fabien Santini, Fatmir Guri, Sergio Gomez-y-Paloma, Martin Price, Olivier Beucherie, Christine Monticelli, Alexia Rouby, Delphine Vitrolles et Guillaume Cloye.

Cet article a été écrit après la publication du Règlemente européen No 1151/2012 relatif aux systèmes de qualité applicables aux produits agricoles et aux denrées alimentaires mais avant la publication du Règlement délégué (UE) No 665/2014 en ce qui concerne les conditions d’utilisation de la mention de qualité facultative «produit de montagne» .

L’article « explore le rôle de l’agriculture, de la production et du commerce alimentaire dans le développement durable des régions montagneuses d’Europe et met en évidence l’importance particulière de la production agro-alimentaire dans ces régions, en termes de facteur socio-économiques, de fourniture de services en environnementaux et de développement durable ». De plus, cet article « examine le rôle des systèmes de labellisation et de certification de produits alimentaires dans la démarcation des produits de montagne par rapport aux autres produits du marché ».

Les objectives principaux de cet article sont : « d’évaluer le potentiel actuel et futur des règles nationales existantes de contrôle et de certification des produits de montagne; d’évaluer le rôle des Appellations d’Origine Protégée (AOP) et des Indications Géographiques Protégées (IGP) pour la commercialisation des produits alimentaires de montagne et d’explorer les perspectives de la certification de la labellisation pour les producteurs, et plus largement les problématiques des produits alimentaires de montagne ».

Les auteurs concluent que : « La mention facultative UE et les systèmes nationaux de labellisation des produits de montagne ne contiennent pas une garantie explicite de qualité, au-delà de leur association à une qualité territoriale. Cependant, la présente recherche et d’autres études valident la création de cette mention de qualité pour les produits de montagne basée sur des exigences similaires au travers de l’UE et potentiellement favorable à la livraison d’externalités positives, de valeur ajoutée pour les produits de montagne et d’un meilleur contrôle sur l’emploi du terme montagne. Une mention montagne ou un logo seuls ne sont pas suffisants pour régler l’ensemble de ces questions de manière durable ; cependant, elle peut constituer un élément dans un ensemble d’outils politiques remettant l’agro-alimentaire dans les problématiques de développement régional, incluant le réseau d’acteurs et les outils de commercialisation et promotion. Une telle mention appuyée par des efforts promotionnels adéquats, offrirait un potentiel important de résilience à l’agriculture et aux chaines de commercialisation des produits de montagne, et par là même au développement durable des montagnes européennes. »

Pour lire l’article entier, veuillez cliquer ici

Share
21 mai 2015

Euromontana sur Facebook

Euromontana sur Twitter

Want to learn more on cohesion in #MountainAreas?#Montana174's website is now live!
💡Find initiatives financed by the #CohesionPolicy to improve the daily life of citizens in the mountains & soon factsheets to learn how to benefit from the funds👇
https://t.co/rCy1xveEAt

73% of the young people surveyed by Euromontana in 🇷🇴 say that they are dissatisfied with access to #education 🎓 Our Vice-President Rey Radu Adrian stresses the need for mountain areas to stay attractive among younger generations 👇
https://t.co/J9FLngcIrL

In a new book, available next week, our Vice President @Tor_ discusses some of the challenges in the Norwegian mountains, such as the reindeer #farming industry, #energy & wind power, remote pastures, second home development and much more👇

#ClimateChange acts faster in the mountains 🌡️ To better adapt to a changing climate, the are of Spessart developed a new strategy to drive #tourism towards a 4 seasons model 🚵 Get inspired on #ClimateAdaptation in our latest good practice 👇
https://t.co/TUXixefzI9

The latest European stats on #ageing show that rural and mountainous areas will be particularly affected in the 5 coming decades 📈 To cope with this challenge, we work with @Silver_SMEs for the development of the #SilverEconomy in the mountainous areas of @DPTeruel and @sodebur

Load More...