Un projet de recherche financé par l’UE en bonne voie pour décoder les facteurs de succès des Innovations Sociales dans les zones rurales marginalisées

SIMRA – un projet de recherche coopératif européen financé par le Programme européen H2020 fait ses premiers pas en identifiant des critères clés de réussite et des exemples de bonnes pratiques pour  l’innovation sociale dans certaines des zones rurales les plus marginalisées en Europe.

Le projet est né dans le but de décoder et d’expliquer les critères de ce que représente une bonne idée ou un projet réussi dans des zones souvent sous-peuplées, isolées ou à fortes contraintes géographiques. Il vise à être un moteur de solutions innovantes en reconfigurant les pratiques sociales et en mettant en œuvre des actions éprouvées et fructueuses de la société civile. Le projet SIMRA se déroule d’avril 2016 à mars 2020 et implique 26 organisations en Europe et sur le pourtour méditerranéen. Le projet vise à comprendre les mécanismes qui se cachent derrière les exemples d’innovation réussis qui améliorent la vie des gens, ajoutent de la valeur à l’économie locale, améliorent l’économie circulaire (plaçant la production durable et les techniques agricoles au cœur de toutes les actions) et encouragent les gens à renforcer leurs « racines » dans les zones marginalisées.

Plus de 40 exemples innovants provenant de domaines tels que l’agriculture, la foresterie, la pêche, l’énergie et le développement rural ont, jusqu’à présent, été identifiés et incluent des exemples tels que :

  • Une boîte de la mer (“A box of sea”) en Grèce – qui livre du poisson frais pêché de manière durable directement à la table des consommateurs grecs, tout en garantissant un prix équitable aux pêcheurs locaux.
  • Une ferme autrichienne bio-dynamique – fournissant de la nourriture cultivée de manière durable pour 30 « partageurs de récolte » ou consommateurs.
  • Une équipe de pompiers volontaires communautaire d’un village catalan qui a réduit les incidents des incendies locaux et transformé les collectes de bois mort en une forme d’énergie rentable pour les écoles et autres bâtiments publics.
  • “Adoptez une terrasse dans les Alpes italiennes” où plus de 100 fermes terrasses abandonnées sont à nouveau cultivées ou reçoivent des dons pour aider à la restauration des terrasses érodées, afin d’améliorer la sécurité et pour redonner de la valeur à l’économie et à l’environnement local.

D’autres exemples incluent une coopérative proposant une garderie pour enfants dans les fermes ; un projet en Europe de l’Est visant à promouvoir l’agriculture biologique pour les populations Roms et non-Roms défavorisées avec un programme éducatif d’accompagnement ; des projets locaux et traditionnels de cultures alimentaires communautaires ; des éoliennes appartenant à la communauté et des projets de production d’énergie impliquant souvent des techniques de financement participatif local ; des projets de stockage d’énergie intelligent pour les communautés rurales tributaires de l’approvisionnement intermittent.

Le projet SIMRA a analysé des centaines d’exemples et les a évalués selon les critères suivants :

  • la preuve d’une reconfiguration des pratiques sociales en réponse aux défis sociétaux
  • la participation active de la société civile ou des mouvements populaires
  • la nouveauté ou la reconfiguration de contextes géographiques émergents ou en relation avec des groupes sociaux précédemment désengagés
  • l’amélioration du bien-être de la société à travers des objectifs sociaux, environnementaux ou économiques

Le projet compte non seulement sur la participation active de ses organisations membres, mais a également développé une plate-forme de consultation intégrée pour s’assurer que les organisations communautaires et les parties prenantes puissent façonner les résultats de SIMRA pour répondre aux besoins des communautés locales.

Les résultats de SIMRA seront partagés tout au long du projet et cibleront les décideurs politiques, les organisations de développement local, les communautés et les individus travaillant au niveau communautaire et rural à travers l’Europe et la Méditerranée. Pendant que les zones rurales luttent contre le déclin et le vieillissement des populations, avec des défis agricoles et environnementaux croissants, l’innovation sociale peut contribuer à encourager les communautés rurales locales et les aider à gérer leurs précieuses ressources naturelles dans des environnements agricoles productifs.

Pour plus d’informations: site internet de SIMRA, la Brochure et la base de données .

Pour plus d’informations :
Marie Clotteau, Directrice d’Euromontana
Place du Champ de Mars, 2
1050 Bruxelles
+32 (0)2-280-42-83
marie.clotteau@euromontana.org

Vous pouvez télécharger le communiqué de presse ici

 

Share
30 novembre 2017